Les sites internet de la presse cinéma

Première - Studio Magazine - Ciné-Live

En cette rentrée 2007, penchons-nous un peu sur le cas des sites internet de la presse ciné française, en particulier Première, Studio et Ciné Live pour parler des 3 mags majeurs grand public.

A tout seigneur, tout honneur, nous allons nous concentrer sur Premiere.fr , le plus ancien sur le net et le plus visité.

Depuis le début d’année 2007, le magazine Première a relancé son site internet à grands coups (coûts ?) de relifting Web2.0 et de campagnes de vidéos virales.

premiere-1996premiere-2000premiere-2001premiere-2002premiere-2004

Présent sur le net depuis plus de 10 ans, le site Premiere.fr a subit déjà plusieurs changements : au départ simple sommaire en ligne (compatible Netscape 3.0 :)) agrémenté de quelques sections anecdotiques dont une titrée sobrement « Hypermédia », il s’est vite transformé en tentative de site d’infos sur le ciné complémentaire au mag en plus réactif.

En 2000, le site change radicalement et affiche de nouvelles ambitions avec un design original, sur fond noir, se démarquant des sites classiques comme Allociné par exemple. C’est la période la plus riche et faste pour le site (news, jeux, etc.) et elle ne durera malheureusement que 2 ans (la faute à la Bulle en grande partie), pendant lesquels le design bougera un peu.

Puis en 2002 ce fut donc le déclin et même le retour en arrière, le site à l’époque sous-titré « le cinéma e-média » se dépouille et perd son contenu ainsi que ses visiteurs, redevenant un simple sommaire en ligne jusqu’à cette année 2007.

Ce relancement n’est pas dû au hasard : après avoir laissé en abandon pendant plusieurs années son site, le magazine en perte de vitesse avec sa version papier (sans compter la fin de Premiere US) ne pouvait raté une seconde fois le coche du net et surtout le pactole publicitaire des annonceurs cinématographiques très actifs sur le net.

Alors qu’Allociné opère sa mutation Web2.0 depuis plusieurs années, l’avènement du haut-débit, des sites communautaires et le retour des revenus publicitaires conséquents ouvrent la place à de nouveaux sites sur le cinéma, soutenus par l’image des magazines et du groupe de presse derrière eux.

premiere-2007studio-2007cine-live-2007

Ainsi, à l’exemple de Première, Studio profite de sa nouvelle formule papier pour ressortir son site officiel des profondeurs du net à la sauce actuelle ou enfin Ciné-Live qui sort en cette rentrée son nouveau site Cinelive.com et je ne vous parle pas du passé car c’était catastrophique pour les deux sites.

Les 3 sites mettent dorénavant le contenu vidéos en avant et se veulent participatifs, en proposant à leurs membres de réagir, voter, critiquer, commenter ou blogger.

Maintenant que les « anciens » sont de retour sur le terrain de jeu du net, on peut s’amuser à voir Allociné se « magazinifier » avec la multiplication des dossiers, de plus ce dernier sort maintenant son propre mag papier en guise de réponse.

Quelles seront les conséquences sur les ventes en kiosques de ces magazines et qui sortira vainqueur dans cet affrontement virtuel arbitré par Allociné ?

Mais surtout avec un avenir de la presse papier de plus en plus sombre, n’est-il pas trop tard pour placer ses billes sur le net ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *