Critique du film Sagan

sagan

Mardi dernier, j’ai eu l’occasion de participer à un label UGC. Pour ceux qui ne connaissent pas le principe, on nous propose de voir un film en avant première, et de donner son avis à la fin de la projection, le tout sans savoir ce qu’on va voir au départ.

Le film qui nous a été proposé était Sagan (Diane Kurys, sortie le 11 juin 2008), qui raconte la vie peu commune de l’écrivain français décédée le 24 septembre 2004.

Le casting du film regroupe : Sylvie Testud dans le rôle de Françoise Sagan, Pierre Palmade, Lionel Abelanski, Jeanne Balibar, Denis Podalydès, Arielle Dombasle, ou encore Guillaume Gallienne.

Je dois dire que lorsque j’ai vu apparaître le titre du film, j’étais assez réticent (encore plus quand j’ai lu Arielle Dombasle…). Cependant au fil des minutes, je me suis laissé prendre au jeu de Sylvie Testud, le véritable atout du film. Son interprétation de l’écrivain est tout simplement bluffante : tics, intonation, maquillage,… tous ces détails qui nous donne l’impression de nous retrouver devant la vraie Françoise (une nomination pour la prochaine cérémonie des Césars est presque assurée).

Cette interprétation ne rend que plus touchante la vie peu ordinaire, d’une femme peu ordinaire au départ : premier livre à 18 ans qui fait scandale et la propulse dans la célébrité des années 50, drogue, alcool, jeux d’argents et problèmes judiciaires.

Le film est globalement très réussi, juste un poil trop long (2 heures), et je pense que le public présent dans la salle est ressorti content de ce qu’il venait de voir. Pour ma part, j’espère qu’il obtiendra le label UGC afin qu’il puisse attirer un peu plus de public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *