Watchmen et Star Trek au Roadshow Paramount

Ce matin se tenait le Roadshow de Paramount Pictures France, présentation officielle de premières images de leurs films les plus attendus de 2009 et Filmgeek y était.

/!\ MAJOR SPOILER WARNING /!\

Ainsi, après le passage au détecteur de métaux pour éviter le piratage, la projection a commencé dès 9h30 avec des images inédites de Monstres Contre Aliens, présentées en vidéo par Jeffrey Katzenberg. Nous avons pu voir environ 40 minutes du film, divisées en grandes séquences dont la présentation des personnages, en particulier Susan Murphy, la femme géante doublée par Reese Witherspoon mais aussi le premier contact du Président des USA avec les aliens et enfin l’affrontement de cette première sonde alien contre les monstres, derniers recours pour protéger la Terre.
Les extraits étaient en 2D tandis que le film sera diffusé en 3D et s’annonce assez spéctaculaire.

wm_teaser2_crop_2

Ensuite, nous avons attaqué les choses sérieuses avec la présentation de Watchmen : Les Gardiens par Zack Znyder himself accompagné de Dave Gibbons, co-auteur du roman graphique. Zack Snyder paraît un peu à l’ouest, cherchant ses mots et se perdant quelque peu dans ses explications tout en s’excusant du caractère non-finalisé des images que nous allons découvrir en avant-première.

Et là, c’est le choc, 27 minutes de bonheur dont 3 séquences majeures du film et quelques footages :

  • Le générique introduisant l’univers avec différentes images tirées du comics et de l’imagination de Zack Snyder montées sur le morceau The Times They Are A-Changin’ et suivi de la séquence d’ouverture avec le meurtre du Comédien
  • La naissance du Dr. Manhattan et son arrivée sur Mars : l’accident, la citadelle de verre, 
  • L’évasion de la prison de Rorschach aidé du Hibou et du Spectre Soyeux; le deux héros arpente le couloir de la prison en fracassant des prisonniers au ralenti, à la 300, séquence que Zack compare à un orgasme de super-héros.
  • Et enfin, un petit montage avec des images du trailer montées sur une musique de Muse, du meilleur effet.

Que dire, à part que cela va dans le sens des précédentes images déjà visibles sur le net : ça va être énorme !!!

Pour se remettre de tout ça il fallait bien une petite pause, l’occasion pour votre serviteur de s’incruster à la conférence de presse. Je n’ai rien appris de nouveau, juste que Zack Snyder était beaucoup plus détendu. Il parla ainsi de la genèse du projet pendant la production de 300, de la première version du scénario proposée par Warner et qui se déroulait à notre époque, remplaçant le conflit afghan avec la guerre contre le terrorisme, du Director’s Cut qui fera plus de 3h, de la version ciné que fera environ 2h40 et qui sera Rated-R.

A peine les questions finies que J.J.Abrams arrive dans la petite salle et salue Zack Snyder, signal de la fin de la conf et du début de la partie consacrée à son Star Trek.

new-trekkie-photo

On redescend donc dans la grande salle de projection où le logo de Starfleet trône sur l’écran. J.J. déboule dans la salle, heureux comme un gamin de revenir en France et de nous présenter ses images.

Il l’annonce d’emblée : il n’est pas fan de la série et le film s’adresse surtout à ceux qui ne le sont pas non plus, mais sans oublier les Trekkies qui découvriront ici l’origine de leurs héros. Ils souhaitaient ainsi réimaginer Star Trek, faire un nouveau développement des personnages et rentrer dans le vif du sujet et de l’action, là où la série était plutôt lente. Autre temps, autre rythme.

J.J. présente tout d’abord le Trailer de Star Trek, que l’on découvrira en fin de semaine avec les vraies premières images enthousiasmantes du film qui seront développées dans les séquences suivantes :

  • La présentation de James T. Kirk et sa première rencontre avec Uhura dans un bar. Il s’attire vite les foudres des quelques cadets présents et s’en suit une inévitable bagarre à laquelle mettra fin Christopher Pike, futur Capitaine de l’USS Enterprise et qui en profite pour le recruter pour Starfleet. Kirk accepte et on découvre le vaisseau alors en construction.
  • 3 ans plus tard, Kirk arrive à monter à bord de l’Enterprise grâce à une astuce de McCoy et arrive in extremis à prévenir le Capitaine Pike du piège vers lequel il se dirige : les Romuliens attaquent les Vulcains et l’Enterprise fonce droit dans la bataille pour notre plus grand plaisir.
  • usskelvin1

  • Troisième séquence : après s’être fait viré de l’Enterprise par Spock avec qui le courant ne passe pas du tout, Kirk est abandonné sur une planète enneigée sur laquelle il fera deux rencontres cruciales : Future Spock (interprété par Leonard Nimoy) et Scotty qui inventera la téléportation.
  • star-trek-kirk

  • Enfin grosse séquence action avec le parachutage de Kirk et Sulu sur une plateforme de forage Romulienne qui perturbe la téléportation : c’est fun, c’est speed, ça fight et on sent bien la patte de J.J. derrière la shaky cam.
/!\ MAJOR SPOILER WARNING END /!\

Après le retour raté au ciné de Star Wars et le lifting réussi à la télé de Battlestar Galactica, la franchise Star Trek est complètement relancée sur de nouvelles bases et ça bouge plutôt bien !

Voilà, 12h30, déjà la fin de la matinée et j’ai la tête pleine d’images que malheureusement je n’ai pu filmer, mais j’espère que ce compte-rendu vous aura donné un petit aperçu de ce qui arrive en 2009 car ça va faire très très mal !!! Sinon Anderton achevera certainement de vous convaincre avec son compte-rendu sur Cineblogywood.

0 réflexion sur « Watchmen et Star Trek au Roadshow Paramount »

  1. autant Starbidule n’est pas ma tasse de thé, autant Watchmen peut être un des cartons et surtout l’un des belles réussites de 2009, wait and see pas mal pour un watchmen

  2. @The-Frog : Star Trek n’est plus le truc tout mou avec des mecs en pyjama, ça va être un vrai space opera avec un bon coup de jeune. Fait confiance à J.J. ! 🙂

    @Aurélien Chais même pas si les souris pouvaient passer tellement c’était securisé : liste d’invité réduite, dépôt des appareils photo et mobile à l’entrée, détecteurs de métaux, gros bras dans la salle, etc. C’était sous haute-surveillance !

  3. y’en a qui ont bien de la chance, tout de même. paramount semble enfin sortir la tête de l’eau et casser son image de studio vieillot. et sans parler du deal qu’ils ont fait avec marvel…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *