Notre compte-rendu du Festival du Film Asiatique de Deauville 2009

Fest cine asia Deauville (9 sur 34)

Le 11ième Festival du Film Asiatique de Deauville est fini depuis belle lurette et c’est donc sur le tard que nous écrivons et publions ce compte-rendu du samedi 14 mars, mais il fallait nous laisser du temps pour nous remettre de cette journée particulièrement exceptionnelle : un temps magnifique, la mer, des rencontres et discussions sympathiques et joyeuses, des films « exotiques » très intéressants, bref, du dépaysement à 100% que nous devons tout particulièrement à Charles et à Orange.

Partis à 8h en bus de porte maillot avec d’autres blogueurs dont notre « hôte » Charles et Chandleyr, nous arrivons à 10H30 pour le début d’une projection d’un film en compétition : Claustrophobia, de Ivy HO (Hong-Kong). La salle du C.I.D est quasiment pleine et très rapidement, j’entre dans le film : l’image est superbe, les couleurs et les lumières noctures principalement me transportent littéralement. L’actrice principale est belle et touchante, le scénario simple, peut-être un peu trop mais les sensations sont là. Ça commence plutôt bien.

En sortant vers 12h30, un soleil radieux nous attend, ainsi qu’une faim tenace ! Nous profitons avec Flo pendant quelques heures du bord de mer, des planches et des spécialités locales. Une impression de vacances qui nous manquait bien dans la grisaille parisienne ! Sandra, d’In the mood for cinéma, qui sort d’une projection, nous retrouve au restaurant et nous fait un compte-rendu de ce qu’elle a déjà vu tout au long du festival, ainsi que de ses pronostics pour le palmarès.

Nous allons voir ensuite ensemble un film sud-coréen Members of the Funeral de Seung-bin BAEK. La digestion se fait la plus forte et nous somnolons Flo et moi pendant le film. Il faut dire que le rythme est assez lent, malgré une première partie très prometteuse. Je me perds dans les méandres scénaristiques et fini par m’ennuyer ferme. Déception car le synopsis me faisait de belles promesses…

Sandra part profiter du soleil pendant que nous retrouvons Charles et Chandleyr pour la projection de The Sniper de Dante Lam, au cinéma du Casino, en sélection pour Action Asia. Avant que le film ne commence nous sommes déjà surpris par la salle elle-même, plus qu’inconfortable. Je ne vois que la moitié de l’écran. Heureusement, le réalisateur est très content de pouvoir présenter son film et met l’ambiance. Puis le film commence, et en moins de 10 minutes je m’endors sans avoir à résister. Ce n’est pas du tout mon genre de film, et… il accumule clichés sur clichés. Il en devient presque drôle (enfin, pour le peu que j’ai pu en voir). J’aurai tellement préféré voir The Chaser, qui n’était malheureusement pas présenté ce jour-là, quel dommage !

Après un café pour nous remettre de nos émotions, nous partons ensuite tous retrouver Sandra qui nous attend au C.I.D pour le dernier film de notre journée : The Shaft, film chinois de Chi ZHANG. L’histoire en trois volets des membres d’une famille de mineurs est envoûtante, remarquablement bien interprété, avec un rythme qui donne à savourer chaque plan, chaque intonation. Le travail sonore est sublime, entre douceur et agressivité, tout comme les émotions des personnages. Une excellente note pour finir cette journée (c’est d’ailleurs le seul film que nous ayons vu dans la journée qui ait été récompensé -Lotus du Jury-), avant que le bus nous ramène sur Paris dans une nuit glaciale, mais avec de belles impressions en tête !

Retrouvez aussi toutes nos photos du Festival du Film Asiatique de Deauville ici et le compte-rendu complet de l’intégralité du festival sur le blog de Sandra : http://www.inthemoodfordeauville.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *