Ridley Scott et Leonardo DiCaprio se retrouvent dans le Meilleur des Mondes

Décidément, Ridley Scott occupe le devant de la scène.

Alors que la Fox a annoncé récemment que le réalisateur anglais dirigerait Alien 5, on apprend aujourd’hui que Scott et Léo se retrouveront dans l’adaptation du Meilleur des Mondes d’Aldous Huxley. Les deux avaient déjà travaillé ensemble sur l’excellent thriller Mensonges d’Etat sorti l’année dernière et passé malheureusement assez inaperçu.

le_meilleur_des_mondes

Le film sera produit chez Universal (pour qui Scott finalise le nouveau Robin des Bois avec Russell Crowe) via Scott Free et Appian Way, la boîte de prod. de DiCaprio.

Le bouquin d’Huxley est sorti en 1931 et il s’agit d’un livre d’anticipation assez particulier dont l’adaptation me semble extrêmement ardue, notamment au niveau du traitement de la sexualité. Huxley traite de thèmes forts et toujours actuels : eugénisme, clonage et modifications génétiques, dictature sous couvert de démocratie. Un classique du genre.

L’avez-vous lu ? Pensez-vous que l’histoire puisse-t-être adaptée de manière correcte ?

Armand Source : http://www.riskybusinessblog.com/

0 réflexion sur « Ridley Scott et Leonardo DiCaprio se retrouvent dans le Meilleur des Mondes »

  1. Ah mais c’est plutôt une bonne nouvelle je trouve. Même si je n’ai pas lu le bouquin, je suis assez enclin à faire confiance à Ridley et Léo étant donné leur filmo plutôt solide.

  2. Tu oublies une précision importante. Si je puis me permettre, ta question devrait être « Pensez-vous que l’histoire puisse-t-être adaptée de manière correcte… par le gars qui a pondu le script d’Apocalypto? » Ce dernier film pouvant se résumer, pour moi à « Le Fugitif » dans la jungle. Mais bon, je fais confiance à Ridley Scott. Il a presque fait un sans-fautes depuis Gladiator.

  3. @ Youtokine Toumi >> c’est pas faux ! Je suis également d’accord que depuis Gladiator, peu de déchet chez Ridley. Seul Hannibal était vraiment en dessous.

    Le bouquin, en lui-même est tout de même assez particulier : le rythme est lent et le propos fort. Si c’est adapté dans le style Bienvenue à Gattaca, ça me va. Si c’est plus énergique, ça peut être fun mais plus en adéquation avec le bouquin.

    C’est vrai qu’avec un DiCaprio modèle 2006 et un Scott dont American Gangsters et Body of Lies sont deux oeuvres très réussies, on devrait avoir confiance.

  4. Au même titre que pour 1984 ou Fahrenheit 451, adapter un roman d’anticipation dystopique, c’est un peu comme marcher sur des œufs, tout de même, vu les valeurs véhiculées. Si l’on rajoute l’importance du contexte historique de l’époque, duquel sont tirés les personnages, ça me semble ardu. Heureusement, R.S. est derrière !

  5. Zack Snyder a prouvé avec Watchmen qu’on peut adapter une oeuvre qui dépend fortement du contexte de son époque. La BD originelle ne peut s’apprécier pleinement que si on a connu les années 80 et la guerre froide car c’est un thème très important dans l’histoire. Mais Snyder a réussi à occulter tout cette thématique tout en respectant pratiquement à la lettre l’oeuvre originale. C’est très fort et ce serait dommage qu’un réalisateur aussi expérimenté que Ridley Scott échoue là où Snyder a réussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *