Test du Blu-Ray de Yes Man + Concours

yesman_packshotbluraybd1

Le Film :

La dernière comédie en date avec Jim Carrey n’est sans doute pas son meilleur film mais il retrouve ici son genre fétiche à savoir la comédie concept, basée sur une idée simple de type  « What if » où cette fois, Carl, son personnage se voit ammener à dire oui à tout ce qu’on lui demande. Carl est alors embarqué dans de multiples aventures et rencontra même l’amour.

On pouvait s’attendre au pire connaissant la capacité du père Carrey à partir en roue libre, heureusement le scénario et le réalisateur canalise son énergie pour mieux la libérer aux instants cruciaux. Il en ressort une comédie agréable pas trop moralisatrice avec une jolie brochette de seconds rôles (Zooey Deschanel, Bradley Cooper, Danny Masterson).

Le Blu-Ray :

En ce qui concerne l’image, les couleurs sont plutôt vives mais on peut regretter des variations trop grandes de la qualité de l’image en fonction des changements de lumières des scènes.
Du côté du son, même si forcément le genre ne se prête pas aux effets surround en pagaille, les dialogues sont clairs et les ambiances dynamiques :  le contrat est rempli.

Pour les bonus c’est assez mitigé : entre les featurettes genre « l’ambiance de tournage était fantastique », « Jim Carrey est super drôle même quand on s’embête entre deux séquences » et « pour la première c’est l’équipe du film qui faisait rire Jim », on n’a plus grand chose à part la sensation que Jim a justement un peu écrasé le tournage de son omniprésence. Sans parler de la séquence Red Bull totalement exaspérante.

Le Bilan :

Le Blu-Ray en lui-même est assez décevant, je recommande donc plutôt le support DVD largement suffisant et économique pour ce type de film et ça tombe plutôt bien car FG et Warner vous propose d’en gagner 5 !

Pour cela rien de plus simple il suffit de répondre avant dimanche à concoursfilmgeek@gmail.com à la question suivante avec vos coordonnées et les 5 premières réponses recevront leur exemplaire du DVD de Yes Man.

  • Si vous voulez prendre des leçons de Guitare, vous devez appeler : John, Sam ou Floyd ?

Pour trouver la réponse, rien de plus simple il suffit d’aller voir la porte du frigo de Jim sur le site officiel du film : http://www.yes-yes-yes.fr/

Ridley Scott et Leonardo DiCaprio se retrouvent dans le Meilleur des Mondes

Décidément, Ridley Scott occupe le devant de la scène.

Alors que la Fox a annoncé récemment que le réalisateur anglais dirigerait Alien 5, on apprend aujourd’hui que Scott et Léo se retrouveront dans l’adaptation du Meilleur des Mondes d’Aldous Huxley. Les deux avaient déjà travaillé ensemble sur l’excellent thriller Mensonges d’Etat sorti l’année dernière et passé malheureusement assez inaperçu.

le_meilleur_des_mondes

Le film sera produit chez Universal (pour qui Scott finalise le nouveau Robin des Bois avec Russell Crowe) via Scott Free et Appian Way, la boîte de prod. de DiCaprio.

Le bouquin d’Huxley est sorti en 1931 et il s’agit d’un livre d’anticipation assez particulier dont l’adaptation me semble extrêmement ardue, notamment au niveau du traitement de la sexualité. Huxley traite de thèmes forts et toujours actuels : eugénisme, clonage et modifications génétiques, dictature sous couvert de démocratie. Un classique du genre.

L’avez-vous lu ? Pensez-vous que l’histoire puisse-t-être adaptée de manière correcte ?

Armand Source : http://www.riskybusinessblog.com/

Logo Google Comic-Con 2009

Un des traditions de Google est de sortir régulièrement en fonction de l’actualité et selon les pays des petits logos customisés que l’on appelle aussi doodle.

Ces logos sont habituellement dessinés par les mêmes artistes mais pour le 40ième anniversaire du Comic-Con, Google a fait appel à l’excellent Jim Lee pour reprendre quelques figures mythiques de chez DC autour du fameux moteur de recherche.

google_art_jim_lee_doodle_comic-con_2009_dcJ’entends déjà des voix se lever :
« Oh mais Flo ! Il est trop petit ton logo, on y voit rien ! »
ce à quoi j’ai envie de leur répondre :
« Mais clique donc dessus bon sang de bonsoir !« *

Enfin, pour les utilisateurs d’iGoogle fans de BD, des thèmes créé par de grands noms sont aussi disponibles et pour la France c’est Lewis Trondheim qui a été choisi comme vous pouvez le voir ici mais personnellement je suis plus Hellboy ou Batman Reborn 🙂

Source : Zorgloob

*En fait je crois que ce post n’est qu’un pretexte pour pouvoir place cette expression malheureusement désuète que je chéris.

Bande-Annonce de Stolz der Nation – Fierté de la Nation

nations-pride-stolz-der-nation-fierte-de-la-nation

Voici enfin la première bande-annonce de Stolz der Nation (Nation’s Pride pour les US) réalisé par Eli Roth et qui se trouve être (pour ceux qui ne suivent pas) le film dans le film Inglourious Basterds réalisé lui par Quentin Tarantino. Le film narre l’histoire vrai d’un jeune sniper allemand qui deviendra, à grand coup de propagande, un héros de l’allemagne nazie (oui, ça ressemble étrangement à Stalingrad version germanique).

L’idée de pousser le trip du film nazi en en sortant la bande-annonce est très bien, mais ils auraient aller encore plus loin en le tournant en allemand et en évitant les effets de montages contemporains, conservant ainsi un aspect d’époque d’autant plus qu’ils sont déjà restés en noir et blanc.

Bref, un bon concept gaché faute de ne pas l’avoir developpé jusqu’au bout !

Source : encore et toujours Slashfilm

Zoom (rapide, en traveling arrière) sur Joel Silver

commando
Qui connaît le producteur Joël Silver ? Si je vous dit L’Arme Fatale, Piège de Cristal, Prédator, Matrix ou V pour Vendetta, ça vous rafraîchit la mémoire ? Ou alors l’ultimate, version codifiée du jeu au frisbee ? Ouais, il a co-inventé dans les années 70 !

joelsilver

Sur FilmGeek ce soir, on va parler un peu business et production, puisque les prochaines productions de Joël Silver font parler d’elles : tout d’abord Ninja Assassin, mais également Sherlock Holmes et Le Livre d’Eli.

Joël Silver a aujourd’hui 57 ans. Avant de lancer Silver Pictures en 1985, il a produit pour Fox et Paramount, notamment des films de Walter Hill et en particulier deux de ses films majeurs : Les Guerriers de la Nuit (dont Tony Scott veut faire un remake) et 48hrs.

Continuer la lecture de « Zoom (rapide, en traveling arrière) sur Joel Silver »

Sunday’s fistful of news…

… fraîches (ou un peu moins), dont on n’a pas forcément parlé chez FilmGeek.

Tron

tron-legacy

En 1982, Disney lance Tron (de Steven Linsberger) et épate son monde avec ses effets spéciaux et son histoire cyber-punk flashy (on peut ajouter plein d’adjectifs). Toute une génération est marquée à vie. En 2003, Disney édite le jeu vidéo Tron 2.0, développé par Monolith (les gars derrière Alien vs Predator 2, No One Lives Forever, F.E.A.R ou Condemned). On ne l’attendait pas forcément après 20 ans, mais Disney est en train de concocter une suite, toujours avec Jeff Bridges et avec une partie des créatifs du film original.

Continuer la lecture de « Sunday’s fistful of news… »

Copinage : Prisedebec, un nouveau forum sérieux

prisedebec

Un excellent forum de débat d’idée vient de se lancer par le géniteur du non moins excellent forum dédié aux vfx. Un petit coup de pouce, pas forcément nécessaire vu l’excellent démarrage, mais voir un forum adulte discutant de sujets sérieux avec pertinence se doit d’être souligné ! Longue vie à prisedebec !

Twitter

Saturday posters : Surrogates et Priest

Vite fait bien fait, le nouveau poster de Surrogates, le film SF de Mostow avec Bruce Willis. Je le trouve particulièrement bien foutu.

surrogatesposter

Click

Continuer la lecture de « Saturday posters : Surrogates et Priest »