Green Zone (Damon-Greengrass)

matt-damon-green-zone-309-10-27

Entre les petits budgets indie de Soderbergh (The Informant) et les films du grand Clint, Matt Damon bosse avec Paul Greengrass. Le couple diablement efficace des films Bourne (La Mort dans la Peau et La Vengeance dans la Peau) se retrouve pour un thriller politique se déroulant -comme c’est original- au Moyen Orient. Damon avait déjà tourné dans ce genre de films en 2005 avec Clooney dans l’excellent Syriana. Le film, produit par Working Title, semble plutôt proche d’un The Kingdom que d’une fiction intellectualisante.

Sans plus attendre, le trailer:


 

Greengrass n’a plus à prouver qu’il sait tenir une caméra et il renoue avec le cinéma engagé qui l’a fait connaître (Bloody Sunday). Working Title à la production montre aussi que le film ne sera pas contrôlé par les studios américains, la branche british d’Universal et Studio Canal ayant toujours fait ce qu’elle a voulu. Il sera néanmoins difficile pour Damon et Greengrass de surpasser le brio de Scott pour Body Of Lies.

Le trailer n’est pas vraiment affriolant, mais connaissant PG, MD et le scénariste Brian Helgeland, on peut s’attendre à une bonne histoire bien racontée. On devrait avoir plus d’infos dans les prochains mois.

0 réflexion sur « Green Zone (Damon-Greengrass) »

  1. l’histoire a quand même l’air de bien tenir la route sur le papier et ne raconte pas une enième histoire de soldat qui va descendre des ennemis mais plutôt celle du mec qui cherche a comprendre

  2. Ouep, mais honnêtement, je ne suis pas sûr que le message sous-tendu sera différent de nombre de films de ce genre. Après, connaissant Greengrass, on peut s’attendre à un film bien efficace. Faudrait que je lise le bouquin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *