Pigalle La Nuit, création originale Canal Plus

pigalle la nuit 1

Grâce à Allociné et Canal Plus, j’ai pu découvrir en avant-première les deux premiers épisodes de leur nouvelle série évènement diffusée à partir de ce soir : Pigalle La Nuit.

pigalle la nuit 5

Après une série policière se concentrant sur un seul perso (Jacques Gamblin dans Les Oubliées), Hervé Hadmar et Marc Herpoux, les créateurs ont choisi d’écrire une série chorale en immersion dans le coin le plus sulfureux de Paris : Pigalle. Dans un soucis de réalisme et d’authenticité, ils ont donc passé plusieurs mois dans un appartement au coeur du quartier pour sentir le pouls de la rue et en croquer les meilleurs instants pour mieux nourrir leur fiction.

Pour résumer car je ne veux pas trop en dévoiler sur la série, on suit donc le jeune Thomas (Jalil Lespert) qui débarque à Pigalle à la recherche de sa soeur et tombe en plein guerre entre un nouveau venu dans le quartier, qui désire installer sa boîte de nuit en face du plus gros sex-shop d’Europe tenu par le parrain local, Simon Abkarian qui incarne l’esprit Pigalle.

pigalle la nuit 6

Le casting réuni est impressionnant : Jalil LespertSimon AbkarianArmelle DeutschEric RufCatherine MouchetSara MartinsArchie SheppHubert KoundéLinh-Dan Pham, on a rarement fait mieux dans la fiction française ! La réalisation et l’ambiance sont aussi excellentes : on est plongé avec Thomas dans cet univers fascinant et dangereux. On pouvait craindre l’excès de clichés mais ils sont évités avec justesse, le sexe est omniprésent mais il n’y a aucune scène gratuite. Bien-sûr on a notre lot de stripteaseuse, sex-toys, paire de seins et autres jaquettes de DVD Marc Dorcel mais c’est inévitable et nécessaire. Mon seul point noir concerne le personnage incarné par le grand Archie Shepp, qui représente un vestige du Pigalle à l’ancienne façon Moulin Rouge et burlesque, dont les scènes plus fantasmées tombent un peu à plat et nous font un peu trop décrocher de Jalil Lespert.

pigalle la nuit 4

La comparaison avec le modèle américain est inévitable et une nouvelle fois on a pas à rougir. On se détache même de ce référant encombrant en se concentrant sur un lieu et une mythologie 100% française mais avec une aura internationale. Pas de copie donc, mais une exploitation intelligente de notre patrimoine national, d’ailleurs assez riche j’en suis certain, pour que l’on puisse encore y puiser des bonnes idées.

Pour ce qui est de la rencontre qui a suivi la projection, une nouvelle fois, on notera que les échanges et les informations les plus intéressantes proviennent des créateurs et réalisateurs, les acteurs pourtant tous très bons dans la série, n’ayant pas grand chose à ajouter certainement car les questions qui leurs étaient posées n’étaient pas non plus très bonnes. Enfin, la soirée fut quand-même très agréable et on ne peut qu’espérer voir une seconde saison.

Après La Commune, Engrenages et dernièrement Braquo, les créations originales Canal+ prennent une autre dimension, on n’a enfin plus honte quand on parle de séries françaises et j’espère sincèrement que ces exemples ouvriront la voie peut-être pas sur TF1 mais au moins sur le service publique qui nous doit plus qu’un Plus belle la vie ou Louis La Brocante !

0 réflexion sur « Pigalle La Nuit, création originale Canal Plus »

  1. C’est une série que je vais suivre avec curiosité, et j’espère beaucoup qu’elle sera de qualité. Car quand on lit les commentaires sur les autres sites parlant de « Pigalle la nuit », on retombe généralement sur des réactions d’auto-flagellation classiques du type « la fiction française c’est de la m**** », « Paris n’est pas Los Angeles, arrêtez de fantasmer » etc… qui nous fait dire qu’il est grand temps de replacer la France dans l’imaginaire des français.

  2. Merci à Canal+ qui nous offres enfin de la bonne fiction française. Nous n’avons plus à rougir des sur Productions hollywoodiennes à coup de millions de $, après Braquo que j’ai suivis scotché devant mon écran, voici « Pigalle La Nuit », 2 premiers épisodes qui nous plongent dans un monde peu utilisé (voir pas du tout) à la TV et qui plus est 100% frenchi’ comme il est souligné dans l’article. Remarquablement filmé, des acteurs qui tiennent la route, un scénario qui se révèle, au fur et à mesure des épisodes(pour l’instant 2 =)), très accrocheur. Du tout bon, j’attends la suite impatiemment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *