La Grande Question FilmGeek: Sam Worthington

SamWorthingtonT4

Sans en avoir parlé au Rédac. chef (bouhou je suis vilain), je lance cette nouvelle rubrique sans tabour ni trompette. Il ne s’agit pas de musique (arf arf arf l’humour), mais plutôt de questions existentielles sur le cinéma. Ou pas.

C’est surtout l’occasion de micro-débattre avec vous chers lecteurs, sur un sujet/film/personne/ObiwanKenobi.

Pour ce premier billet qui, je l’espère déchaînera un flot de commentaires, concerne un homme, un vrai. Un Terminator. Il s’agit du petit Sam Worthington. Immanquable au cinéma cette année, le petit Sam n’est pas tout à fait un jeune premier: il a 33 ans et quelques films derrière-lui (dont le reptilien Rogue), mais pas de succès notable avant 2009.

La Grande Question FilmGeek est :

Sam Worthington deviendra-t-il une superstar ?

En d’autres termes, connaîtra-t-il le même destin que Leonardo DiCaprio après Titanic ?

En effet, comme DiCaprio, Worthington est l’acteur principal du prochain et très attendu film de James Cameron, Avatar.

SamWorthingtonAvatar

Titanic était lui aussi très attendu, après un Terminator 2 passé culte et financièrement très rentable et un True Lies qui avait un peu moins bien marché, mais tout de même lucratif. Certes, le succès de Titanic n’avait pas été prévu, en tout cas pas à ce point (presque 2 millards de dollars de recettes en salle pour un budget de 200 millions, chiffres non réajustés de l’inflation). A l’époque, Titanic est le film le plus cher de l’histoire du cinéma.
Le cas d’Avatar semble similaire. Si les chiffres qui traînent n’en font pas le film le plus cher de l’histoire (j’avais vu un 230 million traîner je-ne-sais-plus-où) face à un Pirates des Caraïbes 3 qui atteint la folie de 300 millions de dollars de budget, d’autres sources non quantitatives disent que le budget serait monstrueux.

Alors Sammy, une super-star en approche ?

Di Caprio avait fait fondre les minettes dans Romeo+Juliette. Petit budget, plus de 100 millions de recettes, l’acteur avait déjà planté un jalon l’année précédant Titanic.
DiCaprioTitanic

Sam ? Que dalle avant Terminator Renaissance cette année. Le gars en impose, la trentaine sexy et puissante, mais la production cahotique et le gros chou de Christian Bale sabordent son rôle qui se termine dans le grotesque le plus absolu alors que le potentiel était clairement là. Bon, T4 c’est quand même plus de 300 millions de dollars de recettes, mais le gars qu’on sait nommer dans le film de McG, c’est Christian Bale parce qu’il est le nouveau Batman et a ramené plus d’1,3 milliards de recettes au ciné, en 2 films avec ce rôle. Bref, difficile pour Worthington de percer avec ce rôle. Néanmoins, les gens ont vu sa tête et le buzz d’Avatar couplé à T4 préparent quand même bien le terrain en cas de succès. Le problème d’Avatar, c’est que le film est avant tout dominé par les CGI et qu’il y aura sûrement plus de plans où Sam est dans la peau de son Avatar qu’en live à l’écran. Autre star d’Avatar: la 3D ! Le film de Cameron est la première grosse production live à tenter le pari de la 3D. Il est encore tôt pour savoir comment le public réagirait. Voyage au Centre de la Terre a clairement posé une première pierre, avec une très belle rentabilité de ses 60 millions de budget. D’un autre côté, les recettes générées par le film ne couvriraient probablement pas le coût d’Avatar. Les autres prods sont principalement des films d’animation CGI. Citons tout de même les succès de My Bloody Valentine 3D qui a ramené pas loin de 100 millions pour un budget de 15 et Destination Finale 4 qui triple son budget de 40 millions. Pas d’énormes succès, mais l’effet 3D a quand même porté ses fruits. A force de vendre Avatar comme l’acte de naissance de la 3D pour un film live (à contrario du film d’animation), on en oublie presque que Cameron a tourné et monté son film en rendu 2D (mais avec 2 cams pour faire la stéréo indeed), sans prendre en compte la 3D dans sa manière de tourner. Cette approche est différente de My Bloody Valentine 3D où l’intérêt principal du film résidait justement dans la 3D avec des plans faits pour elle. Je l’avais vu en 2D et ça se sentait vraiment.

Bref, Sammy occulté par la technique ?

Alors que Titanic était presque un accident dans le début de carrière de Leo (il enchaîne quand même quelques merdes avant sa rencontre avec Scorcese et Spielberg en 2002), Worthington a un troisième blockbuster dans sa poche, en premier rôle, Le Choc des Titans.

SamWorthingtonClash

Le film du frenchie Louis Leterrier qui en avait marre de faire du low cost chez Besson est produit par Legendary, les mecs qui tentent de respecter les choses qu’ils adaptent, remakent ou rebootent. Je serais surpris et déçu que LCdT soit mauvais et/ou un plantage.

Bref, et parce que quand on pose une question, on essaie d’y répondre, je pense que Worthington sera le nouveau Bruce Willis. Hé oué. Ou bien son compatriote Mel Gibson. Un truc du genre, quoi. Une occupation du box office avec des films d’action (et apparemment il a signé pour un autre film de SF), pas forcément très intelligent, mais de quoi se faire un public populaire et un nom qu’on a envie de voir au ciné pour ce détendre. « Tiens, le nouveau Worthington ! »

Forcément, en un film, Di Caprio s’est fait Ze Name parce qu’il était l’une des deux stars du film alors que quelqu’un comme Orlando Bloom qui a tourné dans deux trilogies ayant ramené plus de 2 millards de dollars en recettes ciné chacunes, est incapable de faire marcher un film sur ses seules épaules. A force de tourner avec un bunch d’acteurs sans avoir le rôle principal ou populaire, on perd sa chance d’être une super-star.
A votre avis, pourquoi Bruckheimer a porté son choix sur Jake Gyllenhaall pour Prince of Persia ?

OrlandoBloom

Conclusion

Je dirais que Sam a toutes ses chances, of course, mais il doit se diversifier. Di Caprio est devenu respectable presque 10 ans après Titanic, grâce à Scorcese et son Aviator. Fini les rôles de jeune premier, de jeune minet, qui ramène les jeunes filles au cinéma et leur copain avec (2 entrées pour le prix d’une). La grande différence, c’est que Worthington n’est pas un jeune premier. A 33 ans, il est dans la gamme d’un Gerard Butler, qui se construit une carrière variée avec des comédies à joli petit succès (L’Abominable Vérité tutoie les 200 millions de recettes) ou de thriller énervé (Law Abiding Citizen dépassera les 100 millions en recettes internationales). Pas de blockbusters, mais pas de genre de prédilection et une rentabilité honorable. Dans la même gamme qu’un Di Caprio d’aujourd’hui, d’ailleurs ou d’un Matt Damon, voire d’un Brad Pitt ! Cette génération trentenaire qui vient pousser dans la tombe un Tom Cruise qui commence à payer ses excès. Ceci dit, la chute est vite arrivée comme le ferait sans doute remarquer Ben Affleck.

Alors, Sam Worthington, une future star ?

Là, c’est à vous !

0 réflexion sur « La Grande Question FilmGeek: Sam Worthington »

  1. Il a été très bon dans Terminator, avec un super rôle sabordé par la prod (la rumeur du script initial où connor meurt remplacé par le terminator aurait été juste ENORME). LCDT à l’air juste bien badass, maintenant c vrai que pour avatar si c un carton a la titanic les gens ne vont pas forcément dire « tu sais c le film où sam fait…. », la 3D risque de bouffer les acteurs, mais niveau carrière sa fera du bien sur le cv si le film marche.

  2. J’ai investit sur lui il y a plusieurs sur HSX et j’espère qu’il me rapportera des sous !

    Donc oui je crois en lui, mais on a connu de nombreuses déceptions avec des acteurs au moins aussi prometteurs comme Eric Bana pas exemple qui ne fait plus que de la soupe…

    Je crois que son avenir se jouera en effet en grande partie sur les succès du Choc des Titans mais surtout d’Avatar car si ce dernier fait un four, le rebond va être très très dur et il risque e se faire blacklister, ce que je ne lui souhaite pas 🙂

  3. T’as vu 230 millions traîner et tu les as pas ramassés ???
    Tu m’fais honte !

    Bon Sam, je lui prédis une belle carrière en tant qu’endive. C’est vrai qu’il est bien gratiné ce garçon. Un peu comme Eric Bana, l’endive chef qui a un indéniable avantage, grâce à ses oreilles il pourrait jouer Dumbo !

    Quand tu veux parler de « trentaine sexy et puissante » (MDPTDLOL) demande l’avis à des filles s’il te plaît, ça t’évitera de dire porte nawak. Remarque ça éviterait de me faire rire… et ça, je veux pas ! Merci.

    Le ptit Léo n’était pas un débutant dans Titanic et avait déjà fait une dizaine de films où il était déjà très très bon « Gilbert Grape », « Blessures secrètes » entre autres.

    Bon je te parle pas de Gérard Butler j’ai les zygomatiques coincées en position verticales !

  4. « Di Caprio est devenu respectable presque 10 ans après Titanic, grâce à Scorcese et son Aviator »

    Et Catch Me If You Can, c’est du poulet ?

  5. Hello, tout le monde. Je découvre votre blog, ça me plaît. Et j’en profite pour faire la pub du mien, nouveaucinemamondial.free.fr
    Pour coller au sujet, personnellement, je trouve que Sam Worthington est ce qu’on regarde le plus dans T4. Je pense qu’il peut faire une bonne carrière, reste à savoir s’il est un bon comédien hors films d’action. Eric Bana est un bon comédien, tout court (revoyez Munich). Gerard Butler est un pot de beurre avec du muscle autour.

  6. @Pascale Mais je suis assez d’accord avec toi en fait sur l’aspect endivesque du bonhomme, pour ce qui est du cas Butler, il pourra faire l’objet d’un futur débat pour ton divertissement personnel 🙂

    @Sylvain Oui, c’est du poulet ! Ce film reste quand-même mineur dans toutes les filmos.

    @Evelyn Dead Rooh la pub éhontée ! Pour Eric, oui je pense qu’il avait de quoi faire mais que la médiocrité l’a rattrapé 🙁

  7. Non non non, tu peux pas être d’accord avec moi. Tu peux pas dire d’un côté qu’il a la trentaine sexy et puissante (mouarf, mais comment t’as pu tester ça ?) et de l’autre qu’il est endiviesque.
    C’est l’un ou l’autre, mais pas les deux, et lui c’est l’autre… D’ailleurs mais Cameron(pas Diaz James) a bien compris vu qu’il l’a foutu dans le comas et l’a peint en bleu.
    Moi je préfère le vert.

    Une question pendant que je te tiens. Tu crois qu’Avatar ce sera :
    1) mieux
    2) moins bien
    3) aussi drôle
    4) NSPP
    que les Watchies.

    HOU HA !

    Un article sur Gérard Butler… oulala, ça va devenir sexuel ici ?

  8. On parle de star ici, DiCaprio était un illustre inconnu avant Titanic et il est resté tout de même assez stéréotypé jusque Aviator, désolé. Son rôle dans Gangs of New York ? Le minet. Le grand rôle de GoNY c’est The Butcher, de manière assez claire. Catch me if you Can, un rôle de minet dans un film vraiment mineur de Spielberg. Perso je me suis énormément fait chier devant CMIYC. Si on remonte un poil ça donne La Plage, Le Masque de Fer… Honnêtement, c’est Aviator qui montre le potentiel de grand acteur de Caprio. Par grand acteur, je pense à des mecs comme James Dean, DeNiro, James Stewart. Des acteurs avec de l’intensité, avec de la substance. L’image d’Aviator que je n’ai pas postée illustre parfaitement cette image, le feu dans les yeux de Leo…

    Bon le caractère sexy, les goûts et les couleurs 😀 Perso je le trouve sexy, mais je suis hétéro. DiCaprio n’avait rien de sexy pour une femme. Pour une adolescente, je dis pas, tout comme Brad Pitt dans Se7en ou Ennemis Rapprochés. Pareil pour Orlando Bloom d’ailleurs. La génération Tokyo Hotel, quoi, des genres efféminés 🙂

    Le cas Bana, c’est du gâchis mais il est quand même assez bon dans Munich et son rôle dans Black Hawk Down est assez excellent.

    Vous noterez tous que je n’ai absolument pas dit que Titanic est un bon film, hein ! Perso, j’ai détesté le film. L’object de la discussion c’est quand même la possible starification de l’autralien cybernétique et donc la possibilité de révéler un talent potentiel. J’évoquais Ben Affleck car le gars est redevenu intéressant en tant que réal. après avoir quitté le circuit indie, perverti par Michael Bay. Ah si, il avait un rôle bien fendard dans le sous-estimé dernier film de Joe Carnahan.

    En tout cas, 9 messages (10 en comptant celui-ci), mission accomplie 🙂

  9. Alors tout d’abord je ne suis pas le rédacteur de ce message, il s’agit d’Armand, moi je suis le « Rédac. Chef » dont il parle au tout début.

    Pour Avatar, je n’attends rien, c’est donc pour ça que je regarde rien sur le film afin de laisser au film une chance de me surprendre. Après en tant que geek et fan de Cameron j’espère toujours secrètement me prendre une claque visuelle mais je doute que le film soit aussi riche que les Watchies.

    Et pour mon badge, il était avec mes sous-vêtements aux dernières nouvelles et là me viens tout un tas de questions…

  10. Le risque que prend sam à suivre James Cameron de film en film est de devenir le nouveau Michael Biehn…

    Et pour Bana, faut prendre en compte qu’à la base c’est le Laurent Gerra australien… Du coup sa carrière hollywoodienne est plus que remarquable.

  11. @bruno:Eric Bana était plutôt un Dupontel australien Il est super dans « chopper », »munich », »la chute du faucon noir » et la chose regardable dans « troie »!
    et oui,il a un côté endive!c’est bizarre car il est brun, viril et séduisant(il manque un peu de caractère à mon avis)

    Je suis d’accord sur Sam Worthington comme futur Bruce Willis ou Colin Farrell(au pire)

Répondre à Armand-Aurélien Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *