Tuesday’s US Box Office Report S01E01

Le plus gros maché ciné occidental est le marché américain et il est toujours intéressant de savoir ce qui s’y passe. Régulièrement, FilmGeek commentera les chiffres du Box-Office US de week-end, les nouvelles entrées, les performances indies ou les petites pépites à scruter/buzzer. Les chiffres proviennent de Box Office Mojo

twilight

C’est parti pour ce week end de fin novembre avec, toujours en tête de gondole, le deuxième épisode de la Saga Twilight. Le film de Weisz dépasse les 230 millions de dollars sur le sol américain  pour un budget de 50 millions. Dans le reste du monde, le film se comporte également très bien. Seulement en début d’exploitation, Twilight New Moon dépassera sans doute les 500 millions dollars de recettes.

La seconde place est occupée par la nouvelle comédie avec Sandra Bullock, The Blind Side (pas encore de titre Français). Bonne année pour la miss Sandra qui a déjà à son actif cette année La Proposition, qui avait rapporté pas loin de 300 millions de dollars en couverture mondiale, pour un budget de 40. The Blind Side est une comédie-dramatique  sportive à petit budget (29 millions) qui avait fait un démarrage moyen. Le score de ce week end (40 millions) marque une augmentation de plus de 15%. Le film cumule déjà à 100 millions et devrait dépasser le score de La Proposition chez l’Oncle Sam. Pas sûr que ça arrive chez nous, le marché européen étant généralement peu friand/consommateur de ce genre de films.

BA The Blind Side

Le trio de tête est fermé par le blockbuster de Roland Emmerich, 2012. Le film catastrophe le plus impressionnant de l’histoire du cinéma ne marche pas exceptionnellement bien sur le sol américain avec un score qui n’atteindra pas 200 millions de dollars en exploitation locale. Heureusement pour Sony et à l’instar d’ Anges et Démons, le film cartonne sur les marchés internationaux. Il devrait dépasser le demi-milliard de dollars en exploitation globale.

La quatrième place du box office est occupé par une nouvelle entrée avec Old Dogs. La nouvelle comédie de Walter Becker est portée par John Travolta et Robin Williams. Après un très réussi et lucratif Bande de Motards, Old Dogs rentre mollement sur le marché américain avec 24 millions de dollars. Le budget limité de 35 millions devrait cependant assurer une rentabilité correcte.

Old Dogs

Robert Zemeckis occupe la cinquième place du box office avec son onéreux film de Noël. Le Drôle Noël de Scrooge ne convainc pas vraiment sans pour autant être un four. Avec un peu plus de 100 millions de dollars de recettes en 4 semaines, le film d’animation 3D devrait atteindre les 150 millions de dollars aux USA, ce qui est insuffisant pour assurer sa rentabilité. J’ignore si son succès international est une réalité, surtout avec la domination de 2012 puis Twilight.

Echouant à la porte du top 5, Ninja Assassin ne fait pas une entrée fracassante dans le box office américain. Crédité à 120 millions de dollars de budget de manière surprenante par wikipedia, le film de Mc Teigue est plus typique d’un film produit par Dark Castle avec un coût estimé à 40 millions. Pour son introduction, le film d’action ramasse un peu plus de 20 millions. On peut lui prédire une carrière qui se terminera aux alentours de 50 à 60 millions soit un score trop faible pour lancer une franchise. Gageons que Joel Silver et ses potes se renfloueront avec Sherlock Holmes, qui s’ouvre à Noël.

Pour finir avec ce tour d’horizon, notons l’entrée de The Road, qui avait fait buzzer. L’adaptation du bouquin de McCarthy fait une entrée mitigée sur le sol américain avec seulement une grosse centaine de copies, mais un excellent rapport recette/copie de l’ordre de 13 000 dollars (soit plus que Twilight ce week end). Espérons pour la Weinstein que les recettes suivront lorsque le film passera en exploitation large. Dernier fait notable du week end, la sortie sur petit circuit du nouveau Disney, La Princesse et la Grenouille. Ce week end, avec 2 copies seulement, le film a rapporté plus de 0.7 millions de dollars ! Le film passe en exploitation large le 11 décembre et scellera le destin de l’animation classique chez Disney.

The Road

Voilà c’est tout pour aujourd’hui ! A bientôt !

Aurélien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *