Critique du film Camping 2

critique live-tweet camping 2

Alors que je suis forcé de voir ce réchauffé de pellicule gachée, j’ai choisi de le prendre avec le sourire et de réagir positivement en tentant d’expérimenter formellement et de vous faire ainsi vivre cette aventure de l’intérieur en direct de la salle.

Et quel meilleur outil que twitter pour rendre-compte minute par minute des états d’âme ? Alors voici sans plus attendre l’intégralité de ma critique live-tweet de Camping 2 à laquelle j’ai ajouté quelques liens :

  • Le livetweet de #Camping2 va commencer 🙂
  • Dans la salle pour Camping 2 : seul et à jeun. #pourlascience
  • J’ai donc pris un ticket pr Mammuth mais je suis bien dans la salle de Camping2 : je ne financerai pas la piscine de Franck
  • ça commence 🙂 http://twitpic.com/1j6bnh
  • L’action debute dans un cabinet d’assurance a Clermont-Ferrand : on est dans l’ambiance http://twitpic.com/1j6czd
  • Pastis des Flots Bleus, Pastis délicieux ! http://twitpic.com/1j6dhl
  • Patrick is back ! http://twitpic.com/1j6drq
  • Alysson Paradis est dedans… Quel gachis 🙁
  • 06 25 24 63 06 c’est le numero de Patrick Chirac et il est celibataire : tout est écrit sur sa voiture.
  • Avec une BO de Jean-Claude Borelly, rien que ça !
  • J’arrête un peu parce que là je vais vomir
  • Il mérite tellement mieux Anconina même si on peut en douter là, il mérite vraiment de faire son Tchao Pantin
  • Tout tombe chez Mathilde Seigner : le visage, le menton, les seins, les fesses…
  • Sans dec y a eu une idée de réalisation ! Les paroles du karaoké incrustées à l’ecran.
  • Oh la reference à Moïse et le 10 commandements ! http://twitpic.com/1j6s0p
  • Putain c’est aussi long que laid 🙁
  • L’experience est terminée : sans surprise c’était aussi long que laid que chiant que pas drôle http://twitpic.com/1j6vyz

Afin de ne pas polluer les timelines (1 tweet toutes les 6 minutes de film)  j’ai livetwitté en privé à Caro, mais il y a quand-même eu quelques réactions sur twitter et facebook :

critique camping 2 livetweet

livetweet critique camping 2 facebook

PS : Exceptionnellement, je ne mettrai pas l’affiche du film qui est trop hideuse et qui spoile donc le film.

LBdFG S01E02: des suites à gogo.

Pour cette dexième brève FilmGeek, quelques nouvelles de la planète Hollywood qui fait une nouvelle fois preuve d’une folle originalité.

Après l’annonce d’Avatar 2 il y a deux semaines, c’est au tour de quelques franchises lucratives de voir leurs prochains développements entrer en pré-production.

Dragons

Continuer la lecture de « LBdFG S01E02: des suites à gogo. »

Critique du film Iron Man 2

iron man 2

Après beaucoup d’attente, de péripéties diverses et quelques déceptions, j’ai enfin pu voir la suite d’Iron Man. Le premier du nom m’avait déjà beaucoup enthousiasmée, et c’est donc sûrement sans grande objectivité que j’ai découvert le 2. Bon, la faute peut-être à Robert Downey Jr et à son charisme parfait dans le rôle de Tony Stark.

Contrairement à Tobey Maguire et son double « numérique » dans Spiderman (rappelant beaucoup une bouillie de pixels), Robert Downey Jr est aussi à l’aise dans son armure de synthèse que dans un smoking.  Iron Man (1) avait réussi le pari (alors énorme pour un film de super-héros) de se défaire du tout CGI pour revenir à une mixité de différentes techniques de VFX permettant d’offrir une meilleure intégration des acteurs dans l’action et les décors. C’est donc naturellement qu’Iron Man 2 continue dans la lancée : mesdames mesdemoiselles messieurs, vous allez vous en prendre plein la vue. Tout est fait pour vous éblouir, quitte à laisser le scénario un peu de côté. Aïe, là ça se complique… Décevant ? Oui un peu, surtout quand on sait que le scénariste Justin Theroux est le génial auteur de Tonnerre sous les Tropiques et qu’il aurait pu largement mieux faire ici. Mais bon, dans Iron Man 2, le spectacle est toujours là, pour tout le monde et on oublie que le récit est un peu faiblard (le premier n’était pas non plus à tomber de son fauteuil, faut bien se l’avouer aussi). Donc pour vous :

Mesdames, Tony fait les yeux encore plus doux à Pepper et se découvre l’âme d’un romantique, Mesdemoiselles, le fessier d’Iron Man (avec ou sans armure) est toujours très bien mis en valeur. Messieurs, les ironettes, les jambes de Pepper et Nathalie et la combinaison de Black Widow vous feront pétiller les yeux.

Sans oublier nos amis fidèles les geeks, à qui Tony offre une belle démonstration de son environnement software et d’assemblage « hardware » ; ainsi que nos amis fidèles les mélomanes, qui seront ravis de l’excellente bande musicale (avec un petit mix Queen/Daft Punk pendant un combat Iron Man / War Machine particulièrement réjouissant).

D’ailleurs, ne soyez pas trop déçus, il y a bien du AC/DC, mais nous sommes loin d’une bande son entièrement composée par le groupe, contrairement à ce qu’a pu annoncer la promo.

Et sinon, l’intérêt de la suite me demanderez-vous ? Et bien, tout simplement, est-ce que Tony Stark a gagné en maturité dans Iron Man 2 ? Pour y répondre, l’enjeu de ce deuxième opus repose principalement sur les relations qu’il développe avec les autres personnages :

PepperGwyneth Paltrow qui offre une nouvelle fois un duo de choc (un peu) et de charme (surtout) avec Tony Stark/RD Jr, et une mention particulière pour la scène dans l’avion, touchante dans l’inversion des rôles…

Rhodey – incarné par un Don Cheadle convaincant en remplaçant de Terrence Howard mais plutôt sous exploité, malgré la forte présence de War Machine !

Nathalie « Black Widow » – magnifique Scarlett Johansson qui connaît malheureusement le même sort que Don Cheadle, mais qui permet de renforcer l’intérêt du SHIELD pour Tony… ça annonce subtilement The Avengers 😉

Nick Fury –  à qui Samuel L. Jackson offre un rôle plus développé, tout aussi euphorisant que dans les dernières secondes du premier Iron Man, et apportant enfin du sens dans la vie de Tony.

Justin HammerSam Rockweel – qui s’en sort plutôt bien en concurrent loser de Stark !

Ivan Vanko « Whiplash » – le grand méchant incarné par Mickey Rourke, – qui à défaut de donner le meilleur de lui-même s’imprègne sympathiquement du personnage et semble même parfois s’amuser un peu.

Mais la relation la plus forte est celle que Tony développe avec lui même. Son narcissisme est encore plus exacerbé et agaçant que dans le premier, le rendant aussi plus fragile, plus en retrait avec les autres, se demandant même s’il pourra survivre à Iron Man : il s’empoisonne lentement, de son cœur qui déraille mais aussi de tout ce qu’il a avoué et  surtout de tout ce qu’il n’avoue pas. Il s’empoisonne de sa trop grande confiance en lui et du manque de confiance en les autres. Tony Stark est un grand sensible, rongé par la solitude et le chagrin dû à un père trop peu présent dans son enfance. Solitude et chagrin qu’il noie, soit dans la construction de nouvelles armures, soit dans l’alcool.

L’alcool, son grand vice, qui l’entraine d’ailleurs à chaque fois dans des incidents « WTF », la scène de la soirée d’anniversaire atteignant le sommet du grand n’importe quoi. Car oui, Iron Man 2, reprend forcément ce qui avait fait le succès du premier titre avec du pur divertissement où priment l’action et l’humour et où une certaine conception de l’action « 6ème degré » est appliquée à plusieurs reprises. Certains spectateurs déjà réfractaires au genre s’offriront certainement une petite palmface de temps à autre, d’autres hurleront leur jouissance. De ce fait, le rythme est plutôt irrégulier, alternant majoritairement entre pure action, pure déconnade (voire les deux) ou pure déprime de Tony qui tente de communiquer son mal-être d’une façon ou d’une autre, déprime qui permet cependant d’étoffer finement ce super héros milliardaire, génie adulescent qui ne supporte aucune contrainte de la vie.

De toute façon, Iron Man 2, comme le 1er et à l’image de Tony Stark, ne se prend pas au sérieux. Même si parfois, certains pétages de câble de Tony Stark rappellent Peter Parker dans Spiderman 3 (oui, là je sais, ça fait plutôt mal comme comparaison), il reste une liberté de ton, une vision délirante du mythe du super héros qui permet de hisser cette suite dans la catégorie des (plutôt) bonnes adaptations de comics. Si vous aviez adoré le 1, prenez tout de même en compte que l’effet de surprise ne fonctionne plus ici, il y aura donc des déçus mais le plaisir de retrouver Tony Stark est quand même bien là. L’énergie et la passion devant et derrière la caméra de Jon Favreau et de Robert Downey Jr y sont pour beaucoup, grâce à cette présence de l’humour un peu absurde, mais aussi de respect pour le dandy en armure.

Caro

Introducing LBdFG: La Brève de FilmGeek S01E01

J’aime bien lancer de nouvelles catégories. Ici, il s’agit de la brève de FilmGeek, qui concerne les petits articles à caractère court et succinct, voire dénué de longueur ou encore inéluctablement limité.

Une brève quoi. Ca sert accessoirement aussi aux tags.

Dans cette brève S01E01, on va parler de La Chute (Der Undergang, 2004) le film d’Oliver Hirschbiegel, qui dépeignait de la fin d’Hitler de manière assez provocatrice puisqu’ humaine. Le fim avait certes fait parler de lui, mais gagna une notoriété mondiale via son détournement.

Continuer la lecture de « Introducing LBdFG: La Brève de FilmGeek S01E01 »

Blogs Cinéma : le Best Of de la semaine S03E33

best of blog cinema

Que de rebondissements cette semaine, alors que Caro devait voir Robert Downey Jr., un volcan a tout gaché mais le lendemain j’apprenais que Filmgeek était invité sur le tournage de Largo Winch 2 à Bruxelles.

L’autre grosse sensation fut vendredi soir : lors de l’ouverture du Festival Jules Verne au Grand Rex, j’ai pu serrer la main de Mark Hamill. Voir Luke Skywalker himself, ça colle des frissons pour le fan que je suis.

Pendant que l’on se remettait de toutes ces émotions, c’est Armand qui a tenu la baraque sur le blog et je le remercie ! 🙂

[IMPORT] Blu-Ray Zone A : Planet of the Apes

Un court message pour faire écho au billet publié par les collègues de /Film.

Aujourd’hui, et aujourd’hui seulement, Amazon.com brade le coffret ultime de la Planète des Singes, en bluray, pour moins de 40 euros. Le coffret comprend 5 bluray, un livre avec des photos, dessins et un arbre chronologique. De quoi satisfaire tout geek qui possède un lecteur bluray dé-zoné.

Enormément de footage depuis le premier film avec Charlton Heston dont beaucoup de nouveautés. Je vous laisse découvrir l’ensemble du contenu (en anglais) chez /Film.

<LINK>

Ma PS3 étant vierge de tout bidouillage et n’étant pas spécialement amateur de cette franchise, je ne délie pas ma bourse, mais j’ai pensé à vous, les amateurs de goodies et geeks de ciné !

Armand

Blogs Cinéma : le Best Of de la semaine S03E32

best of blog cinema

Cette semaine a été un peu légère question article sur FG, le choix a donc été plutôt simple pour le Best-Of. Par contre il y a eu pas mal de choses IRL : la première réunion pour un gros projet de la rentrée, je n’en ai pas encore parlé ici pour ne pas porter la poisse, mais c’est en bonne voie et je vous donnerai plus de détails en temps voulu. Ensuite il y a eu la HIMYB #2 (comprendre la How I Met Your Blogger Episode 2), seconde rencontre intergalactique de blogueur ciné dans une cave secrète de Paris : à base d’alcool, de débats passionnés, de partouze d’étiquettes et autres rencontres sympathiques dont je ne ferai pas la liste pour ne pas vexer les oubliés. Enfin, si le nuage volcanique ne pourrit pas trop son plan de vol, Caro devrait assister à l’atterrissage de Tony Stark la semaine prochaine, mais ça c’est déjà une autre histoire…

La Grande Question : Qui pour rassembler les Vengeurs ?

marvel_logos

Alors qu’Iron Man 2 va bientôt sortir en salle, le contrat pour la réalisation du crossover ultime The Avengers est en passe d’être signé. Mais par qui ?

Pendant longtemps le nom de Jon Favreau avait circulé, après le carton critique et public d’Iron Man, ce dernier était en position de force pour diriger la super-équipe de Marvel, mais pour des problèmes « d’emploi du temps », il se contentera du post de producteur exécutif. Mais pourquoi donc ? Certainement parce que le projet est plus casse-gueule qu’il n’y paraît : Iron-Man est excellent, Hulk déjà moins bon, réussir un Captain America pas ridicule semble difficile et enfin Kenneth Branagh va tourner Thor qui est quand-même un grand blond avec un marteau magique. Le mélange des quatre peut-être fun sur du papier mais sur grand écran c’est une autre histoire !

Après un Hulk médiocre, Louis Leterrier s’était porté aussi candidat pour diriger la team. Le monsieur avait presque l’air crédible, son sort étant lié au succès du Choc des Titans qui malheureusement, et ce malgré un excellent premier WE, s’est bien cassé la gueule au box-office US et c’est fait un peu calmer par les critiques. C’est donc un peu grillé pour le frenchy à moins d’une surprise de dernière minute.

Le favori actuel est Joss Whedon, bien connu des geeks pour ses créations TV Buffy, Angel et Firefly, mais aussi pour ses détours au ciné avec les scénarios de Titan A.E.Alien: Resurrection et Toy Story, et enfin la réalisation au ciné de Serenity, suite et fin de Firefly. Du lourd pour les fans donc, mais rien non plus de gigantesque en particulier niveau ciné, où même si son space-opera old-school avait franchement de la gueule, il n’est pas encore très expérimenté. Il avait bien tenté de s’attaquer à Wonder Woman mais le projet ayant capoté, ainsi que sa série Dollhouse, il s’est rabattu sur une web-série musicale déjantée avec Dr. Horrible’s Sing-Along Blog.
Joss a donc une bonne base de fans (mais pas assez pour sauver ses séries), il touche sa bille en comics étant lui-même scénariste et sait créer des univers : pourquoi ne pas lui laisser sa chance ? Au moins à l’écriture du script ?

Bilan : un réal inexpérimenté mais connaisseur, un autre qui a fait ses preuves mais qui semble sceptique et un troisième qui croit en ses rêves. Moi aussi, j’ai envie d’y croire en ce film, mais ça me paraît de plus en plus compliqué malgré les efforts de Marvel d’unifier le tout et garder une certaine continuité. Le projet est énorme, les enjeux aussi, la question est donc cruciale :

Vous voyez qui pour rassembler les Vengeurs ?

Blogs Cinéma : le Best Of de la semaine S03E31

best of blog cinema

Une semaine sous le signe du Choc des Titans : déception critique et qui marche pas mal au BO (malgré une grosse chute en seconde semaine au US), Star Wars (encore) et le Festival du film policier de Beaune (le nouveau Cognac) :