La Grande Question : Qui pour rassembler les Vengeurs ?

marvel_logos

Alors qu’Iron Man 2 va bientôt sortir en salle, le contrat pour la réalisation du crossover ultime The Avengers est en passe d’être signé. Mais par qui ?

Pendant longtemps le nom de Jon Favreau avait circulé, après le carton critique et public d’Iron Man, ce dernier était en position de force pour diriger la super-équipe de Marvel, mais pour des problèmes « d’emploi du temps », il se contentera du post de producteur exécutif. Mais pourquoi donc ? Certainement parce que le projet est plus casse-gueule qu’il n’y paraît : Iron-Man est excellent, Hulk déjà moins bon, réussir un Captain America pas ridicule semble difficile et enfin Kenneth Branagh va tourner Thor qui est quand-même un grand blond avec un marteau magique. Le mélange des quatre peut-être fun sur du papier mais sur grand écran c’est une autre histoire !

Après un Hulk médiocre, Louis Leterrier s’était porté aussi candidat pour diriger la team. Le monsieur avait presque l’air crédible, son sort étant lié au succès du Choc des Titans qui malheureusement, et ce malgré un excellent premier WE, s’est bien cassé la gueule au box-office US et c’est fait un peu calmer par les critiques. C’est donc un peu grillé pour le frenchy à moins d’une surprise de dernière minute.

Le favori actuel est Joss Whedon, bien connu des geeks pour ses créations TV Buffy, Angel et Firefly, mais aussi pour ses détours au ciné avec les scénarios de Titan A.E.Alien: Resurrection et Toy Story, et enfin la réalisation au ciné de Serenity, suite et fin de Firefly. Du lourd pour les fans donc, mais rien non plus de gigantesque en particulier niveau ciné, où même si son space-opera old-school avait franchement de la gueule, il n’est pas encore très expérimenté. Il avait bien tenté de s’attaquer à Wonder Woman mais le projet ayant capoté, ainsi que sa série Dollhouse, il s’est rabattu sur une web-série musicale déjantée avec Dr. Horrible’s Sing-Along Blog.
Joss a donc une bonne base de fans (mais pas assez pour sauver ses séries), il touche sa bille en comics étant lui-même scénariste et sait créer des univers : pourquoi ne pas lui laisser sa chance ? Au moins à l’écriture du script ?

Bilan : un réal inexpérimenté mais connaisseur, un autre qui a fait ses preuves mais qui semble sceptique et un troisième qui croit en ses rêves. Moi aussi, j’ai envie d’y croire en ce film, mais ça me paraît de plus en plus compliqué malgré les efforts de Marvel d’unifier le tout et garder une certaine continuité. Le projet est énorme, les enjeux aussi, la question est donc cruciale :

Vous voyez qui pour rassembler les Vengeurs ?

0 réflexion sur « La Grande Question : Qui pour rassembler les Vengeurs ? »

  1. Une belle grande question FilmGeek. Du point de vue chauvinisme, je préfère donner une dernière chance à Leterrier vu qu’il s’est fait dominer par le studio avec LCdlT comme avec Hulk.

    Joss Whedon, je vote contre car j’ai trouvé Serenity cheap et digne d’un téléfilm du samedi soir. Le mec a eu quand même presque le double du budget de Riddick pour un film qui sent le carton pâte.

    J’avoue que je suis très curieux de voir ce que va donner Thor. Ca fait des mois que le film tourne à 100% (Favreau avait fait un twitt sur les décors il y a 3 mois).
    Concernant les Avengers, j’ai un peu peur à cause du réal.

    Perso, je prendrais un réal qui a du souffle et qui donne une trame politique à ces Avengers. S’il n’était pas si vieux et risky, je demanderai à Paul Verhoeven de diriger ça. Ou Bryan Singer s’il n’était pas occupé à redonner de la couleur aux X-Men de la Fox.
    Wait and See, mais j’ai un peu peur que tout ça finisse en « 4 Fantastiques ».

    Et j’ajoute pour finir que je sens Iron Man 2 assez mal, sans que je sache pourquoi. Le teaser m’a assez inquiété, à part le final du donut.

    W&S

  2. Bryan Singer ne sait pas filmer l’action malheureusement (comme Burton d’ailleurs) et j’aimerai bien voir un Avengers bien bourrin avec de l’invasion massive extra-terrestre ! Sinon Verhoeven j’avoue ça aurait de la gueule ^^ mais je pense qu’il faut plutôt se tourner vers des tacherons, des réals qui ne feront pas de vague quoi.

  3. « Du point de vue chauvinisme, je préfère donner une dernière chance à Leterrier vu qu’il s’est fait dominer par le studio avec LCdlT comme avec Hulk. »

    Vu les enjeux, il y aura plus de pression sur ce film que jamais. Et cela relève aussi du talent du réalisateur que de démontrer qu’il a les épaules pour gérer les (nombreux) envoyés des studios, des compagnies d’assurances et bancaires. Leterrier a pour l’instant été beaucoup trop carriériste, préférant caresser dans le sens du poil les studios plutôt que de hausser le ton. Le contre-coup, c’est que ça donne des films très moyens qui ne plaisent finalement même pas aux studios. Alors qu’un emmerdeur aura toujours sa place dans les petits papiers des dirigeants si il réalise de bons films et qu’il rapporte du fric (il n’y a qu’à voir la popularité de L’Emmerdeur N°1, James Cameron).

    Le problème fondamental de ce projet, c’est son pari scénaristique. Si il se plante, il risque de décrédibiliser tous les super-héros auquel il est rattaché.

    Mais, au fond, ça ne serait pas plus mal.

  4. Arf, c’est quand même dommage pour Jon Favreau. Enfin, attendons encore de voir Iron Man 2 comme dit Armand.

    Ensuite, même si Serenity n’est pas super abouti, ça reste un film très agréable à voir, avec pas mal de charme dans son côté rétro… Mais ensuite, est-ce que Joss Whedon aura les épaules assez solides pour un projet de cette envergure, rien n’est moins sûr. Faudra qu’il soit bien entouré le p’tit gars. Et je regrette toujours que son projet de Wonder Woman n’ait pas abouti à des « formes » concrètes (oui, et c’est une fille qui écrit ça…). Parce que bon, le monde des super-héros est bien gentil, mais ça manque de classe féminine. Et Joss Whedon, c’est quand même celui qui a le mieux compris ce que pouvait être une « héroïne » ces dernières années…

    Leterrier je sais pas trop. Son Hulk était intéressant, mais il manquait un truc (du style peut-être ?). De toute façon, comme dit Flo, il vient un peu de se griller avec le Clash.

    Verhoeven est une idée brillante… Rêvons toujours 🙂

    Après, quand on voit la réussite des Nolan pour Batman, que Zack Snyder a plutôt bien géré l’adaptation des Watchmen, que Martin Campbell est un choix intéressant pour Green Lantern, et que quand même, il fallait du gros culot pour voir Kenneth Brannagh en réal de Thor (Thor quoi!), je suis sûre qu’ils éviteront de nous faire un énième « 4 fantastiques ».

    Le cinéma de Super-Héros a radicalement changé ces toutes dernières années (ah, bah en fait depuis The Dark Knight, Iron Man et Watchmen) et ça serait d’autant plus louche qu’ils ruinent l’énorme potentiel créatif (et financier) des Avengers en faisant un bond qualitatif en arrière…

    Finalement quel que soit le choix du réal, je reste optimiste, mais le mieux serait plutôt d’aller de l’avant, en choisissant un fin connaisseur des comics, mais pas forcément un habitué de ce genre de réalisation. Je suis sûre que ça existe encore ! Oh bah Joss Whedon tiens ! 😉

  5. Il y a eu quand même des adaptations pourries de super héros depuis 2000, époque où la comics mania est apparue (sans oublier les prémices Men in Black et Blade. Par ordre chronologique depuis 2002:

    Men in Black 2
    Daredevil
    La Ligue des Gentlemen Extraordinaires
    Punisher (2004)
    Catwoman
    Elektra
    4 FF (+ Silver Surfer)
    Spiderman 3
    Wolverine
    Ninja Assassin

    Je n’ai pas ajouté Spiderman 2 car il était juste moyen pour moi mais assez loin de l’efficacité, réussite visuelle et de par les thèmes touchés du premier volet. Pas mis non plus X-Men 3, j’ai aimé l’efficacité de Brett Ratner.

  6. Efficacité à détruire la licence tu veux dire ? 😉

    Bon, sinon, ça se confirme pour Joss Whedon qui devrait d’abord être chargé de réécrire les scénarios de The Avengers ET des Captain America comme je le prédisais dans le post ^^

  7. les jeux sont fait , ça va être Josss, ce projet s’annonce très délicat… il y a bcp de chances qu’il se casse la gueule, même si je lui souhaites de réussir…

  8. Si le choix du réal est fixé, c’est plutot le(les) scénariste(s) qui me font fliper.
    Car si les adaptations de Iron-man et Hulk semblent crédibles par rapport à l’univers marvel classique, comment rendre un Captain America crédible dans un film ?
    A part l’univers « ultimate » developpé dans le comic et reprit avec Nick Fury dans Iron-man, j’ai de serieux doutes quand à ce personnage.
    J’aimerai y croire mais ça semble bien casse gueule. E c’est vrai que ça manque vraiment de femme la dedans….(the WASP, peut etre).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *