INCEPTION en IMAX

affiche-inception

Inception, nouveau film de Christopher Nolan : voilà 6 mots qui pour beaucoup de personnes donnent une très grande envie de rentrer dans une salle de cinéma et moi le premier.

N’étant pas fan des critiques, je vais vous livrer rapidement mes sentiments sur le film puis vous parler de la nouvelle salle IMAX du Pathé Quai d’Ivry à Paris.

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas vécu d’expérience cinématographique aussi intense au cinéma : certes il y a eu Avatar en 2009, mais avec Inception, on retrouve 11 ans après, le choc que nous a fait Matrix. Et même au-delà : scénario original, bien conçu et bien expliqué, de l’action bien dosée (qui par moment m’a fait pensé à du Michael Mann). A cela un casting aux petits oignions, même si je me demande pourquoi notre chère Marion nationale à autant de succès à Hollywood, alors qu’à chaque fois que je la vois sur un écran je me demande si elle n’est pas juste joli…

On ressort avec les interrogations qui auront une part (certainement pas complète) de réponses lors d’un second visionnage, mais on ressort content et sans avoir l’impression de s’être fait rouler dans la farine.

Ce qui n’est pas le cas de la salle IMAX au Pathé quai d’Ivry… Je m’explique.

J’avais découvert l’expérience IMAX il y a déjà deux ans avec The Dark Night, au Gaumont Disney Village. Et ce fût l’une des plus grosses claques que j’ai eu au cinéma : le film étant déjà d’une grande qualité, les séquences tournées au format IMAX rendaient une impression d’immersion inégalable ,le tout servi par une qualité de son et d’image extra. La pellicule montrait alors tout son potentiel et sa supériorité par rapport au numérique.

Bon maintenant, aller au Disney Village pour voir un film en IMAX, vu le coût global de la sortie le film, ça avait intérêt à valoir le coup. Mais depuis juillet, au Pathé Quai d’Ivry, s’est ouverte la deuxième salle IMAX de la Région Parisienne, et ce de l’autre côté du périph. Très bonne initiative à deux bémols prêts :

  • la nouvelle salle est nettement plus petite que celle de Disney. Bon il était difficile d’avoir une salle aussi grande tant l’écran de Disney est énorme (surface de deux terrains tennis), on perd quand-même l’intéret d’avoir une écran géant ;
  • les projecteurs sont numériques (2K = 2048 x 1080 pixels) et non pas argentique. Pourquoi est-ce un problème ? Sur un écran grand comme celui d’un IMAX, avec un projecteur numérique 2K et bien ça pixélise. On perd la netteté et la grande qualité d’image qu’un projecteur IMAX argentique (70mm au lieu d’un projo 35mm classique) proposait et donc tout son interêt.

Donc payer un place de ciné plus cher car IMAX, et avoir une qualité d’image plus faible que dans une salle numérique “classique”, je trouve ça injustifié à part pour la qualité de son car à mon avis avec cette nouvelle salle et le Max Linder il s’agit du meilleur son qu’on puisse trouver sur Paris.

Donc l’expérience Inception oui, courrez-y. En IMAX ? Oui, si vous avez des réductions (comme l’opération d’allociné avec 5€ de moins, jusqu’à fin août). Sinon, je vous déconseille d’autant plus qu’aucune séquence n’est tournée au format IMAX.

P.S. : à noter que la salle IMAX de Disney est elle aussi passée en numérique, donc on ne peut même plus aller s’y refugier 😡

Pour en savoir plus sur le format IMAX, allez lire cet article de Hyacinthe.

Max

0 réflexion sur « INCEPTION en IMAX »

  1. rah et moi qui me réjouissais à l’idée de tester l’Imax, pourquoi un 2k ? la salle est neuve ils auraient pu investir dans un 4k nan?

  2. Ah oui, du 2X c’est quand même bien con… Pourquoi ne pas avoir pris des 4X, parce que le 2X même sur un écran normal c’est limite limite…

  3. Alors, j’ai eu la même réflexion que vous à la sortie du film, mais après les explications de Hyacinthe, voici le pourquoi : la norme des projecteurs numériques IMAX date de 2008, date à laquelle il n’existait pas de projecteur 4K (à part peut être chez Sony, mais IMAX bosse avec Texas Instrument si j’ai bien compris).

    Du coup qui dit norme, dit difficile de la faire bouger tous les 6 mois, surtout quand on connait le prix du matos, c’est les cinés qui tirent la tête

    Du coup on peut attendre à une évolution d’ici 1 ou 2 ans au niveau de la norme. Après le temps que ça arrive dans les salles, c’est autre chose.

    D’ailleurs Hyacinthe, il est où ton article plus détaillés sur l’IMAX ?! 🙂

  4. @Aldanjah Pourquoi tu parles des bandes-annonces ? On parle bien du film ici, projeté en Imax, en 2K et dont la qualité ne vaut pas le 70mm et donc le supplément de prix par rapport à une projection numérique classique au tarif normal.

  5. La norme Imax n’est pas 2K mais 2*2k donc 2 projecteurs synchro.
    C’est le cas pour les salles US et en Europe et celle du Gaumont Disney Village. QUID de la nouvelle d’Ivry je ne sais pas parcontre.

  6. @Trashn : en 3D oui, c’est deux projecteurs numériques 2K, et c’est bien le cas au Pathé Ivry.

    Maintenant en 2D, c’est qu’un seul projo qui marche.

  7. (Et là je viens de découvrir que c’était pas 2X mais 2K, après de nombreux mois à me gourer sans que personne ne me reprenne. Tsss 🙂 )

  8. Etant agent dans un cinéma qui vient d’acquérir un salle IMAX ( Gaumont Grand-Quevilly, à coté de Rouen ) je tiens à démentir ce que vient de dire Max, en 2D, LES DEUX PROJECTEURS FONCTIONNENT! Et oui, et ca, je l’ai vu de mes yeux 🙂

  9. @Alex : t’es sûr de ton coup pour les deux projos qui fonctionnent en même temps en 2D, parce que pour superposer parfaitement les images de deux projecteurs ça semble mission impossible quand même.

  10. Alex, j’espère que la joint-venture passée entre IMAX Corporation et Europalaces inclue le remplacement des puces TEXAS Instrument 2K par du 4K (dispo en 2011…?) puis du 8K au fur et à mesure des évolutions techniques sur le marché (valable aussi pour les projecteurs numériques classiques j’espère…!)

    PS : supprimer mes deux message précédent, merci.

  11. J’ai lu avec intérêt votre commentaire jusqu’aux… Dernières lignes où je dois préciser une erreur. La qualité n’a rien à voir avec le choix d’un projecteur numérique (la pellicule est infiniment moins qualitative depuis au moins dix ans en terme de définition, je ne parle même pas du coût à la production ni, encore plus pénible à mon goût, des rayures qui apparaissent un peu plus à chaque projection). Les nouvelles caméra ciné qui apparaissent en ce moment montent jusqu’au 28K ! Oui, il n’y a pas d’erreur de frappe. Totalement impossible en pellicule. Le vrai problème est double en fait : avec quoi a été tourné inception (est ce un format standard ciné retaillé) ? Quelle est la définition max du projecteur (et là… J’ai bien du mal à croire qu’ils aient installé un projecteur full HD dans un imax, désolé, d’autant que l’imax est plus proche du format carré que du format ciné) ?
    Ceci dit, et pour conclure de manière positive, excellent article sur Inception qui a mon sens (à part le dernier tiers, est un très bon résumé des centaines de livres de SF traitants des dimensions parallèles. Alors la fin ? Une idée du pourquoi comment ? :)))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *