Blogs Cinéma : le Best Of de la semaine S04E09

best of blog cinema

L’évenement de la semaine c’est bien la mise en ligne de la version restaurée de La Classe Américaine, un petit bijou à (re)découvrir en qualité DVD !

Paris Games Week à Paris Expo Porte de Versailles

Un mois et demi après la catastrophe la déception qu’a été le Festival du Jeu Vidéo, il était grand temps qu’arrive le Paris Games Week, pour sa première édition, se tenant jusqu’à ce dimanche soir au Parc des Expositions porte de Versailles, à Paris. Si on peut vous ramener de jolies photos de la soirée d’inauguration qui a eu lieu mardi soir, c ‘est grâce à l’agence Vanksen, que l’on remercie chaleureusement !
Accès à tout le salon, stands gigantesques, champagne et petits fours à volonté, et surtout des babes par brouettes de 12, c’est un peu le show à l’américaine que l’on attendait, un E3 maison ! Du moins sur la forme, car sur le fond, il manquait encore quelques bricoles. Avant de vous laisser avec les babes les photos des babes du salon, un pêle même de ce qu’on a vu/entendu/mangé…

Dans le super bon qui déchire, on note:

  • Avant tout, beaucoup beaucoup de bornes de tests, avec de la nouveauté bien sympa: du Dead Space 2 toujours aussi flippant, du Little Big Planet 2 toujours aussi coloré, du Guild Wars 2 toujours aussi sans abonnement, du Legend of Zelda Skyward Sword, du Fable 3, du Gears of War 3, du Marvel Vs Capcom 3 qui poutre, du Gran Turismo 5 qui bat largement le nombre de bornes le présentant, ainsi que celui du framerate le plus variable, du Assassin’s Creed Brotherhood (on a pu tester un mode multi sympathique, du type FFA), du Need For Speed Hot Pursuit, tout le line-up Kinect,… et j’en oublie probablement beaucoup;
  • Les babes en veux-tu en voilà, ça tourne presque au concours interstand de celui qui aura le meilleur rapport nombre de babes par m² de tissus pour les habiller
  • Les gens de Eidos Montréal ayant spécialement fait le déplacement pour faire des présentations type conf de presse à propos de leur prochain bébé, Deus Ex Human Revolution (sur lequel les retours sont, soit dit en passant, pour l’instant très positifs, et ce ne sont pas les démos qu’on a vu qui vont me faire dire le contraire !)
  • Quelques cosplays bien sentis (en plus des babes): le staff d’EA avec diamants verts sur la tête (à la Sims), un joli Sonic, etc.
  • Le sketch bien débile des 2 babes de la mini salle de ciné 3D, dans le carré Playstation 🙂
  • Et je voulais finir sur la démo jouable, en 2D et 3D, de KILLZONE 3 FFS ! Et c’est toujours aussi bon \o/

Et dans le moins bon:

  • Mis à part chez Eidos, pas vraiment de présentation, simplement des bornes (bon, et des babes partout 🙂 )
  • Une grosse partie des jeux présentés sont déjà sortis (Vanquish, Enslaved, Professeur Layton et le Destin Perdu, Dragon Quest 9,…) et beaucoup ont déjà des démos jouables sur PSN/XBoxLive,… C’est normal que les éditeurs fassent de la promo, mais on aurait pu espérer un peu plus de nouveautés tout de même
  • La grosse déception pour moi: aucune 3DS présentée. Mais WTF ? A la place des bornes Mario Kart Wii et New Mario Wii (si si, ils les exposent encore !), quelques 3DS auraient été bien plus efficaces
  • La surdose de jeux musicaux: Mickael Jackson Experience, Guitar Hero Warriors of Rock, DJ Hero 2, Rock Band 3, Singstar Jesaisplusquoi, Just Dance 2,… Dans l’absolu, j’ai rien contre ces jeux, je suis même un pratiquant assidu de certains d’entre eux. Mais bordayl, là les stands foutent leur son à fond et bouchent les allées « grâce » à leur parterre de spectateurs zombifiés (surtout devant MJ Experience bien sûr), certainement moins absorbés par les qualités des jeux que par les capacités pulmonaires des filles dansant sur la musique…
  • Enfin, là où on sent que le salon est aussi (et surtout?) grand public, c’est lorsqu’on voit l’espace réservé aux Kinecteries et au Moveries, à savoir toute la vague de pseudo-« jeux », purement casuals, qui est en train de nous tomber sur la tronche avec Kinect et le PS Move. Alors oui, ça permet très facilement d’aller à la cueillette aux champignons, de chasser des taupes ou de devenir chef cuisto, et Mamie sera ravie d’offrir ça au petit dernier. Mais vu la technique qu’il y a dans le bouzin, et les potentielles innovations au niveau gameplay, là, on est quand même trèèès loin d’une utilisation intéressante… J’ai tout de même entrevu l’esquisse d’un ou deux concepts qui aurait pu potentiellement être sympa avec Kinect: 1/ un jeu de street fight utilisant Kinect, avec une vue à la Punch Out (de dos, notre avatar en transparence), et le capteur détecte les coups que l’on donne dans le vide (le joueur paraitici  encore plus intelligent qu’avec une wiimote à la main). Mais avec une latence pareille (jusqu’à 1 ou 2 secondes !), on oublie. Et 2/ le prochain Sonic Free Riders, où on monte virtuellement sur un skateboard et on fait semblant de se pencher à droite ou à gauche pour tourner (ça devrait permettre de trouver une nouvelle utilisation à la vieille planche à repasser). J’e n’ai pas vu une seule personne arriver à prendre un virage sans se taper un mur. Je suis conscient que le sur-éclairage dans ce genre de lieu est un facteur qui perturbe très sensiblement les capteurs du type de ceux de Kinect (et je suis même assez bien placé pour le comprendre), mais là c’est beaucoup trop imprécis…

Par ailleurs, c’est cette imprécision de Kinect, en plus des annonces foireuses autour de cela (citons Milo par exemple), qui me pousse à convaincre ma copine de me trouver un autre cadal pour Noël cette année.
En attendant, on se consolera dès demain avec la sortie de Fable 3, pour l’instant Kinect-free !

Téléchargez l’édition spéciale 2010 de La Classe Américaine

On vous en parlait ici il y a plus de 6 ans et grâce au travail de fourmi de Sam Hocevar, La Classe Américaine est enfin disponible en téléchargement dans sa version restaurée et en qualité DVD :

http://bit.ly/mondedemerde

http://bit.ly/deschips

Faîtes tourner !

Blogs Cinéma : le Best Of de la semaine S04E08

best of blog cinema

Ouh les grosses feignasses cette semaine ! Bon si vous voulez un peu de news, heureusement que nos collègues du best-of bossent un peu, eux.

[Soundtrack] Ain’t it Cool rencontre Michael Giacchino

C’est sorti chez les mecs d’Ain’t it Cool il y a un poil plus de 15 jours et je n’avais pas eu le temps de vous le faire tourner.

A l’occasion de la sortie du remake de Morse par Matt Reeves (Cloverfield), Quint a tapé la discut avec son compositeur. J’en profite pour souligner que Let Me In (en référence au titre original Lä den Rette Kömma In / Let The Right One In) s’est crouté au box office américain (20 millions de budget et même pas 15 de recettes en 3 semaines) et que j’en suis fort aise: certains films sont parfaits et un remake est forcément indécent.

Michael Giacchino c’est le compositeur des films de Brad Bird (Les Indestructibles, Ratatouille, Mission: Impossible 4) ou encore -entre autres- des produtions JJ Abrams (Alias, Lost, Fringe, Cloverfield, Mission: Impossible 3, Star Trek). Il a commencé à se faire connaître pour son boulot sur la série vidéoludique Medal Of Honor et en particulier pour son score sur Medal of Honor: Allied Assault, où il se place en digne héritier de John Williams. Je vous recommande particulièrement ce dernier ainsi que les excellents scores des Indestructibles et Ratatouille. Je suis plus mitigé sur MI3 et Speed Racer (Michael Giacchino – Speed Racer). Star Trek, malgré de bonnes idées, tourne toujours en rond (Michael Giacchino – Nice To Meld You).

C’est en anglais, mais ça se comprend bien:

http://www.aintitcool.com/node/46847

On y apprend que Giacchino bosse au plaisir, avec des gens qu’il apprécie et qui ont une personnalité artistique forte, que JJ Abrams et Matt Reeves sont ses potes, que le score qu’il a écrit pour Speed Racer et le plus gros qu’il ait jamais écrit. On y apprend aussi qu’il n’aime pas bosser comme un malade pour ses scores et qu’il essaie d’avoir une vie la plus normale possible pour s’occuper de sa famille, que composer pour l’animation est plus simple car une fois que l’histoire est écrite et les scènes construites, le film ne change pas (en raison du temps nécessaire pour générere les images de synthèse) alors qu’un réalisateur de film live peut donner une orientation différente lors de scènes et que le score peut changer.

Pour Cloverfield, Giacchino était excité par l’idée de faire un film de monstres, mais fut très déçu quand Abrams lui annonça qu’il n’y aurait pas de musique durant le film. Il lui proposa donc un morceau pour les crédits de fin ce qui donna l’excellent thème final Roar! (Yvetta Tannenbergerova – Cloverfield – Roar!) L’absence de score est une des forces de Cloverfield et le thème de Giacchino est magnifié pour rentrer dans mon top 3 de thème de monstres avec le Predator d’Alan Silvestri (Nic Raine – Predator) et le thème des Dents de la Mer, bien sûr (John Williams).

Je vous enjoints donc à lire cette discussion entre Quint et Michael Giacchino, qui parle de bande originale, d’approche et qui donne une image bien sympathique d’un des meilleurs compositeurs de musique de film en activité.

Armand

Blogs Cinéma : le Best Of de la semaine S04E07

best of blog cinema

Je ne sais pas si vous aviez regardé le lien bonus de la semaine dernière, mais le moins que l’on puisse dire est qu’on en a parlé sur la blogo ciné cette semaine ^^ :

[Exclu] Bande-annonce et affiche du film Rien à Déclarer de Dany Boon

affiche du film rien a declarer poster de dany boon

Voici, ci-dessus l’affiche du film Rien à déclarer de Dany Boon et avec lui-même, Benoît Poelvoorde, Christel Pedrinelli, Joachim Ledeganck, Julie Bernard, Jean-Paul Dermont, Karin Viard, François Damiens, Bouli Lanners et Eric Godon.

Et ci-dessous, la bande-annonce du film Rien à Déclarer (qui a été vu 20 000 fois en 3h ce midi oO) :

J’avoue que je suis surtout très très curieux de connaître les futurs chiffres au box-office après le carton de Bienvenue chez les Ch’tis. Rendez-vous donc le 26 janvier 2011, date de la sortie du film dans le Nord et en Belgique et le 2 février 2011 pour la sortie nationale.

En attendant, voilà le synopsis pour les amateurs :

1er janvier 1993 : passage à l’Europe. Deux douaniers, l’un Belge, l’autre Français, apprennent la disparition prochaine de leur petit poste de douane fixe situé dans la commune de Courquain France et Koorkin Belgique.
Francophobe de père en fils et douanier belge trop zélé, Ruben Vandervoorde se voit contraint et forcé d’inaugurer la première brigade volante mixte franco-belge. Son partenaire français sera Mathias Ducatel, voisin de douane et ennemi de toujours, qui surprend tout le monde en acceptant de devenir le co-équipier de Vandervoorde et sillonner avec lui les routes de campagnes frontalières à bord d’une 4L d’interception des douanes internationales.

Cinéboobs : The Boobs Network


Comment faire un carton avec un tweet à la con, deux collocs et 12€ ?
Réponse avec l’étude du cas Cinéboobs et la chronologie des faits.

  • 8 octobre 2010 :
    • 02h25 :
      Tout a commencé deux posts plus bas avec Léa Seydoux donc l’illustration de l’article volontairement aguichante a bien plu.
  • 10 octobre 2010 :
    • 22h11 :
      Deux jours plus tard, Hyacinthe alias CroixdeMalte me fait part sur twitter de l’intérêt que nous partagions avec Mathieu pour le racolage.
    • 22h15 :
      Tweet auquel je réponds par une phrase que je pensais alors sans conséquence :

    • « Faut qu’on ouvre un blog collaboratif Cinéboobs : du ciné et des boobs. »

    • 22h55 :
      Message de Mathieu : « Votre commande a été enregistrée pour le domaine www.cineboobs.fr »
      Et c’est parti, le .net est aussi déposé et le tumblr est ouvert par Mathieu et Hyacinthe qui visiblement s’ennuient le dimanche soir et ça commence à partir ensucette sur twitter.
  • 11 octobre 2010 :
    Déjà pas mal de suggestions sur le site qui prend son petit rythme de publication, le temps de caler les détails techniques et la ligne éditoriale (bon, ça c’était pas le plus long)
    Bilan 325 visiteurs uniques
  • 12 octobre 2010 :
    Le compte twitter cinebOObsfr est créé et de retweet en retweet, des sites s’en mèlent et les premiers articles tombent : http://www.cineboobs.fr/revue-de-presse
    Bilan 6200 visiteurs uniques

  • 13 octobre 2010 :
    • 08h58 :
      La page Facebook est créée pour diffuser le bonheur : http://www.facebook.com/CinebOObs
    • 21h20 :
      Cauet en parle dans son émission sur NRJ, fidèle à lui-même, toujours aux aguets quand il s’agit de poitrines féminines.
  • 14 octobre 2010 :
    • 06h52 :
      Chronique de Guy Birenbaum sur Europe 1 :
  • Et demain ?
    Le concept est quasi-infini, tant qu’il y aura des boobs !

[MAJ] Pour voir si vous avez bien suivi la première semaine de Cinéboobs, voici un petit quiz boobs !

Blogs Cinéma : le Best Of de la semaine S04E06

best of blog cinema

Saison 4 épisode 6 : Je me remets à peine de mon WE qui fut mémorable à base de retrouvailles et de bons souvenirs surtout que la semaine aussi a été chargée : avec du Canet, du Goscinny, du Jaquot, du Fincher et avec une pointe de boobs.

Cinefeed : Le petits mouchoirs, plutôt pour essuyer des larmes de rire

Cineblogywood : Mini Chronique de Goscinny – la vie, c’est pas du cinéma

Filmosphere : Au Fond des Bois, le trouble amoureux selon Benoît Jacquot

Filmgeek : Photos de la Conférence de Presse de The Social Network

Bonus : Cinéboobs

Vidéo de la conférence de presse de The Social Network

Après mes quelques photos en guise de teasing, voici la vidéo intégrale de la conférence de presse de The Social Network. Comme prévu, le plus intéressant provient d’Aaron Sorkin et de David Fincher.

Le lendemain avait lieu l’avant-première officielle du film qui a eu lieu au Gaumont Marignan avec toute l’équipe du film (exclu européenne) avec le tapis rouge et le petit message avant le film :

En Bonus : Je glisse l’interview d’Allociné, comme ça, vous serez calés 😉