Paris Games Week à Paris Expo Porte de Versailles

Un mois et demi après la catastrophe la déception qu’a été le Festival du Jeu Vidéo, il était grand temps qu’arrive le Paris Games Week, pour sa première édition, se tenant jusqu’à ce dimanche soir au Parc des Expositions porte de Versailles, à Paris. Si on peut vous ramener de jolies photos de la soirée d’inauguration qui a eu lieu mardi soir, c ‘est grâce à l’agence Vanksen, que l’on remercie chaleureusement !
Accès à tout le salon, stands gigantesques, champagne et petits fours à volonté, et surtout des babes par brouettes de 12, c’est un peu le show à l’américaine que l’on attendait, un E3 maison ! Du moins sur la forme, car sur le fond, il manquait encore quelques bricoles. Avant de vous laisser avec les babes les photos des babes du salon, un pêle même de ce qu’on a vu/entendu/mangé…

Dans le super bon qui déchire, on note:

  • Avant tout, beaucoup beaucoup de bornes de tests, avec de la nouveauté bien sympa: du Dead Space 2 toujours aussi flippant, du Little Big Planet 2 toujours aussi coloré, du Guild Wars 2 toujours aussi sans abonnement, du Legend of Zelda Skyward Sword, du Fable 3, du Gears of War 3, du Marvel Vs Capcom 3 qui poutre, du Gran Turismo 5 qui bat largement le nombre de bornes le présentant, ainsi que celui du framerate le plus variable, du Assassin’s Creed Brotherhood (on a pu tester un mode multi sympathique, du type FFA), du Need For Speed Hot Pursuit, tout le line-up Kinect,… et j’en oublie probablement beaucoup;
  • Les babes en veux-tu en voilà, ça tourne presque au concours interstand de celui qui aura le meilleur rapport nombre de babes par m² de tissus pour les habiller
  • Les gens de Eidos Montréal ayant spécialement fait le déplacement pour faire des présentations type conf de presse à propos de leur prochain bébé, Deus Ex Human Revolution (sur lequel les retours sont, soit dit en passant, pour l’instant très positifs, et ce ne sont pas les démos qu’on a vu qui vont me faire dire le contraire !)
  • Quelques cosplays bien sentis (en plus des babes): le staff d’EA avec diamants verts sur la tête (à la Sims), un joli Sonic, etc.
  • Le sketch bien débile des 2 babes de la mini salle de ciné 3D, dans le carré Playstation 🙂
  • Et je voulais finir sur la démo jouable, en 2D et 3D, de KILLZONE 3 FFS ! Et c’est toujours aussi bon \o/

Et dans le moins bon:

  • Mis à part chez Eidos, pas vraiment de présentation, simplement des bornes (bon, et des babes partout 🙂 )
  • Une grosse partie des jeux présentés sont déjà sortis (Vanquish, Enslaved, Professeur Layton et le Destin Perdu, Dragon Quest 9,…) et beaucoup ont déjà des démos jouables sur PSN/XBoxLive,… C’est normal que les éditeurs fassent de la promo, mais on aurait pu espérer un peu plus de nouveautés tout de même
  • La grosse déception pour moi: aucune 3DS présentée. Mais WTF ? A la place des bornes Mario Kart Wii et New Mario Wii (si si, ils les exposent encore !), quelques 3DS auraient été bien plus efficaces
  • La surdose de jeux musicaux: Mickael Jackson Experience, Guitar Hero Warriors of Rock, DJ Hero 2, Rock Band 3, Singstar Jesaisplusquoi, Just Dance 2,… Dans l’absolu, j’ai rien contre ces jeux, je suis même un pratiquant assidu de certains d’entre eux. Mais bordayl, là les stands foutent leur son à fond et bouchent les allées « grâce » à leur parterre de spectateurs zombifiés (surtout devant MJ Experience bien sûr), certainement moins absorbés par les qualités des jeux que par les capacités pulmonaires des filles dansant sur la musique…
  • Enfin, là où on sent que le salon est aussi (et surtout?) grand public, c’est lorsqu’on voit l’espace réservé aux Kinecteries et au Moveries, à savoir toute la vague de pseudo-« jeux », purement casuals, qui est en train de nous tomber sur la tronche avec Kinect et le PS Move. Alors oui, ça permet très facilement d’aller à la cueillette aux champignons, de chasser des taupes ou de devenir chef cuisto, et Mamie sera ravie d’offrir ça au petit dernier. Mais vu la technique qu’il y a dans le bouzin, et les potentielles innovations au niveau gameplay, là, on est quand même trèèès loin d’une utilisation intéressante… J’ai tout de même entrevu l’esquisse d’un ou deux concepts qui aurait pu potentiellement être sympa avec Kinect: 1/ un jeu de street fight utilisant Kinect, avec une vue à la Punch Out (de dos, notre avatar en transparence), et le capteur détecte les coups que l’on donne dans le vide (le joueur paraitici  encore plus intelligent qu’avec une wiimote à la main). Mais avec une latence pareille (jusqu’à 1 ou 2 secondes !), on oublie. Et 2/ le prochain Sonic Free Riders, où on monte virtuellement sur un skateboard et on fait semblant de se pencher à droite ou à gauche pour tourner (ça devrait permettre de trouver une nouvelle utilisation à la vieille planche à repasser). J’e n’ai pas vu une seule personne arriver à prendre un virage sans se taper un mur. Je suis conscient que le sur-éclairage dans ce genre de lieu est un facteur qui perturbe très sensiblement les capteurs du type de ceux de Kinect (et je suis même assez bien placé pour le comprendre), mais là c’est beaucoup trop imprécis…

Par ailleurs, c’est cette imprécision de Kinect, en plus des annonces foireuses autour de cela (citons Milo par exemple), qui me pousse à convaincre ma copine de me trouver un autre cadal pour Noël cette année.
En attendant, on se consolera dès demain avec la sortie de Fable 3, pour l’instant Kinect-free !

Toutes les photos dans la suite de l’article :

4 réflexions sur « Paris Games Week à Paris Expo Porte de Versailles »

  1. Tiens, je suis -enfin- en train de finir Killzone 2 et malgré une jouabilité de merde (sur PS3, BFBC-le-premier-le-meilleur ou n’importe que CoD le poutrent), y a quand même quelques passages bien épiques. Donc le 3, en gold collection, why not. Pas à 70 euros par contre.

    Alors, c’est bien Vanquish sinon ?

  2. Vanquish, c’est génial 🙂 Meilleur jeu d’action depuis longtemps pour ma part. Mais trop rapidement fini: environ 5h de jeu en mode normal (au compteur final, sans compter les cutscenes et probablement pas les sessions où l’on meurt).
    Ca enchaîne les scènes d’action ultra dynamiques sans aucun autre temps mort que les cutscenes (très réussies au passage), la progression est linéaire mais les lieux de baston plutôt bien designés.
    Par contre, c’est dommage, ils n’expliquent pas pourquoi les 2 protagonistes sont atteints du syndrome de la Tourette :/

  3. Vanquish, c’est génial 🙂 Meilleur jeu d’action depuis longtemps pour ma part. Mais trop rapidement fini: environ 5h de jeu en mode normal (au compteur final, sans compter les cutscenes et probablement pas les sessions où l’on meurt).
    Ca enchaîne les scènes d’action ultra dynamiques sans aucun autre temps mort que les cutscenes (très réussies au passage), la progression est linéaire mais les lieux de baston plutôt bien designés.
    Par contre, c’est dommage, ils n’expliquent pas pourquoi les 2 protagonistes sont atteints du syndrome de la Tourette :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *