La Planète des Singes : Les Origines. Apes are getting smarter.

Début juin je suis parti à Los Angeles pour un gros événement pour la promotion du film La planète des Singes : Les Origines. Je vous avez un peu teasé avec cet article The Rise 50 Event et je vais maintenant vous en dire un peu plus sur ce qui nous a été dit lors de ces petites rencontres.

Vous vous rappelez très certainement du film de 1968 avec Charlton Heston qui s’écrase sur une mystérieuse planète où les singes semblent avoir pris le pouvoir et tiennent les humains en esclavage. Il se rend compte à la fin qu’il s’agit en fait de la planète Terre en voyant une partie de la statue de la Liberté ensevelie dans le sable.

Jusque là je ne vous apprends rien… Ou si ?… Zut. Ayant maintenant connaissance de cette information la première question qui nous vient à l’esprit c’est : Comment le monde en est arrivé là ? Comment les singes sont-ils devenus si intelligents ?

C’est ce que Planète des Singes : Les Origines va tenter de nous expliquer. Voici la Bande annonce sortie le 23 Juin :

La bande annonce se concentre d’avantage sur l’histoire de Will Rodman (James Franco) et la maladie de son père (John Lithgow) qu’il tente de  guérir à l’aide d’un sérum qu’il utilise d’abord sur des singes.

Mais d’abord, qu’est ce qu’un Singe ? Puisque avant d’être ça :

Oups, ça :

Un singe c’est avant tout ça :

Cette petite bête toute mignonne qui fait des grimaces. Ca se comprend, après avoir vu le remake de Tim Burton moi aussi j’ai fait la grimace, ce que je ne ferai pas lorsque Les Origines sera sortie au cinéma.

Wikipédia nous dit que :

Un singe (du latin simius, pluriel Simia) est un animal faisant partie du groupe constitué par l’ordre des primates. Parmi les primates, il n’est pas simple de définir à partir de quelle espèce le terme de singe n’est plus adéquat. Certains personnes considèrent que les lémuriens sont des singes, mais plus strictement parlant, ce terme est aujourd’hui utilisé pour désigner les Haplorrhini. Plus restrictivement encore sans les tarsiers, ce terme désigne plus de 260 espèces formant l’infra-ordre des Simiiforme dont fait partie l’Homme.

Le premier scientifique à avoir soutenu que les autres primates pouvaient être apparentés aux hommes est Giulio Cesare Vanini, avant Charles Darwin, dans les années 1600. L’affirmation du fait que l’homme est un singe est aujourd’hui banale, certains titres comme « L’homme est un singe comme les autres » soulignent cet état de fait.

Maintenant partant de ce postulat je vais vous montrer 3 vidéos que l’on a vu lors de cette journée dans une salle de projection dans les studios de la FOX.

C’est une vidéo amateur prise dans un zoo en Allemagne qui montre donc un gorille marcher, debout, comme un homme. Impressionnant, non ? Cela montre que finalement ils ne sont pas si différents de nous.

Seconde vidéo

Tiré d’un documentaire Japonais où on voit un singe jouer au jeu vidéo Far Cry 2 et plutôt bien se débrouiller, mais la réalisation tend à nous faire fortement douter de la véracité de la chose…

APES ARE GETTING SMARTER

Voilà une dernière vidéo très intéressante où une expérience montre que les singes sont capables d’avoir une mémoire photographique ! Impressionnant, d’autant plus qu’ils peuvent aisément battre certains humains à ces exercices.

 

Après avoir vu ces vidéos on peut se dire que les singes, avec un peu d’aide, peuvent nous écraser et un jour prendre le pouvoir. Bon… Peut être pas, mais en tout cas ces vidéos, qui font partie d’une grande sélection, ont aidé Rupert Wyatt, le réalisateur du film, dans ses recherches et ont servi d’inspirations pour lui et WETA, la société de post-production spécialisée dans les effets spéciaux qui ont notamment travaillé sur Avatar. Ces vidéos ont leur ont permis de mieux comprendre le comportement de ces singes.

Peter Chernins, le producteur du film, nous expliquait que le film était dans les cartons depuis déjà quelques années et qu’à la FOX tous trouvaient le scénario réellement bon mais un problème se posait, sachant qu’ils voulaient revenir aux origines les singes, pour être crédibles, ne pouvait pas être de simples acteurs sous des costumes. Si le film de Tim Burton était un ratage total les seuls bons points étaient les costumes des singes, mais pour ce que le studio voulait faire pour Les Origines ce n’était pas vraiment une option. C’est là qu’arrive Avatar dans l’histoire et les fantastiques effets spéciaux de Weta Digital, à partir de là il était évident que le studio allait aidé sur Les Origines. Et c’est une excellente idée puisque comme on le voit dans les bandes annonces sorties jusqu’ici les singes semblent réels et crédibles et notamment Ceasar.

L’autre détail qui fait que Ceasar est une réussite techniquement c’est l’apport de Andy Serkis (Photo au dessus de Ceasar, plus haut). L’acteur a déjà joué Gollum et King Kong notamment, c’est un spécialiste de la capture motion. Pour La Planète des Singes : Les Origines il prête donc ses mouvements, ses expressions faciales à Ceasar, le premier singe à avoir mené la révolution.

 

Apes Will Rise… Et en cadeau voici 6 Concept Arts :


Romain

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *