Comic Con Paris 2011 : Interview de Brian Azzarello

On revient 3 mois en arrière, lors du Comic Con Paris 2011 et je vous propose l’interview de Brian Azzarello, réalisée lors de l’événement.

Pour la petite histoire, Brian Azzarello est un scénariste américain de comic-books. Il est surtout connu pour avoir créé la sombre et violente série 100 Bullets. Il a également travaillé sur Joker et Lex Luthor : Man of Steel.

Interview

Préférez-vous travailler sur un univers totalement inventé par vous même ou sur un univers déjà en place comme peuvent l’être ceux de Batman ou Superman par exemple ?

Je préfère travailler sur mes propres projets. Parce que je créé mes propres règles, voilà pourquoi. J’adore travailler sur des projets comme Batman, mais je préfère travailler sur mes propres histoires.

100 Bullets possède une histoire dure, très riche et complexe. Et elle me rappelle un peu la série TV The Wire. Et j’ai entendu que la série pourrait être adapté à la télévision sur Showtime par David S. Goyer. Est-ce toujours en discussion ?

Il y’a toujours des discussions, ce n’est pas encore fait. Mais quand je verrais des affiches de promotions placardés sur les bus, je saurais que la série arrive (rires).

Quelle sera votre place dans ce projet ?

A l’heure actuelle c’est à moi de décider de la place que j’occuperai. Peut être scénariserai-je quelques épisodes, je ne sais pas encore.

The Walking Dead a été un véritable succès lors de sa diffusion sur AMC, mais nous avons pu voir les limites de la transposition du comic book à l’écran. Ce succès vous conforte t-il dans l’idée de faire l’adaptation de 100 Bullets ou les limites vous inquiète ?

Ce qui m’inquiète le plus c’est à quel point la chaîne peut laisser aller la série dans le sombre, il y a beaucoup d’histoires très dures dans 100 Bullets. On espère qu’on pourra aller aussi loin que le comic-book, ne serait-ce qu’émotionnellement. Je ne sais pas encore si la chaîne va nous limiter, mais je ne l’espère pas.

Votre futur projet est Wonder Woman. Sera t-il un reboot de la franchise ?

Ce sera un léger reboot, il y aura toujours une part de l’histoire originale, mais quelques nouveaux détails seront apportés.

Quels sont vos futurs projets après Wonder Woman ?

Je vais retrouver Eduardo Risso avec lequel j’ai travaillé sur 100 Bullets pour un projet nommé Spaceman, qui sera édité par Vertigo (Editions DC Comics).

Pensiez vous qu’à la base 100 Bullets ferait 100 numéro en tout ?

Oui, j’avais confiance dans le fait qu’on y arriverait à ces 100 numéros. Quand j’ai signé mon contrat avec DC c’était seulement pour 12 épisodes, et que si ça ne marchait pas on devait terminer l’histoire à l’épisode 12.

Votre femme a travaillé sur Wonder Woman, allez vous travailler avec elle sur votre projet Wonder Woman ? Lui demander conseils, ou échanger des idées ?

Non. Vous savez comment rester marier ? Ne jamais travailler ensemble (rires).

Avec tous les films de Super Héros qui sortent ces dernières années au cinéma, avez vous pour ambition de rejoindre ce mouvement et travailler en tant que scénariste peut être ?

Oui, pourquoi pas.

Vos univers sont assez sombres, voir très sombres. Est-ce que ce sera la même chose pour Wonder Woman ?

L’histoire sera sombre oui.

Pour Batman et Superman vous avez travaillé sur Joker et Lex Luthor : Man of Steel, vous préférez travailler sur ce genre de personnages que sur les super héros ? Pourquoi ?

J’adore travailler sur les méchants, ils sont plus intéressants ! Je peux m’identifier à ces personnages, alors que je ne peux pas m’identifier aux héros (rires). J’aime travailler sur ces personnages parce qu’ils ne sont pas parfaits, ils font des erreurs, comme nous.

Pour Joker, y a t-il un lien avec le film The Dark Knight ?

Non, nous avons commencé à travailler sur le comic book avant que le film ne soit fait. On devait appeler le comic book Joker The Dark Knight mais le studio nous a poussé à changer de nom. Ils ne voulaient pas qu’on voit une quelconque connexion avec le film.

Si un studio vous propose un film consacré au Joker, seriez vous interessé de rejoindre le projet ?

(rires) Oui je serais intéressé.

 

Romain

Une réflexion sur « Comic Con Paris 2011 : Interview de Brian Azzarello »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *