Fucking Kassovitz : Lost in Babylon A.D.

Si la galère du tournage de Babylon A.D. est de notoriété publique, je n’ai découvert l’existence de « Fucking Kassovitz » qu’il n’y a 2 semaines dans l’interview de Kassovitz de Première.

Forcément j’ai tout de suite cherché à le voir, sans succès, jusqu’au post de Dans les coulisses du MO qui montrait deux extraits et qui laissait espérer de pouvoir en voir plus, très bientôt.

C’était sans compter le sens du marketing aiguë de Kasso, qui profite du petit buzz autour de ce making-of tantôt « interdit » tantôt « inédit » pour le publier sur sa chaîne Daily à l’occasion de la sortie de L’Ordre et la Morale.

Et comme prévu, ce making-of est assez énorme, à la manière d’un Lost in la Mancha, terriblement déprimant et excitant à la fois, sauf qu’ici, on peut constater l’étendue des dégâts puisque le film est sorti en salle et d’ailleurs ce docu m’a donné très envie de le revoir.

Le réalisateur François-Régis Jeanne ne rejette donc ici la faute à personne, mais on peut tout de même regretter certaines absences : j’aurais aimé avoir le point de vue de Vin Diesel et encore plus celui d’Alain Goldman, déjà producteur des Rivières Pourpres, (autre tournage difficile et autre Making of intéressant) ou de la Fox.

Mais au fond ce n’était peut-être pas nécessaire : le mystère du naufrage de Babylon AD n’aurait certainement pas été résolu.

Enfin, je vous invite à découvrir le making-of de L’Ordre et la Morale, moins « mythique » mais tout aussi bon :

PS : Les making-of de Kasso sont toujours intéressants, comme lui-même d’ailleurs, un jour je lui ferai le post déclaration d’amour qu’il mérite.

6 réflexions sur « Fucking Kassovitz : Lost in Babylon A.D. »

  1. Moi ce qui me surprend le plus ds ce doc, c’est le muqnae de pre9paration quasi total a tout les niveau de9cor, design, combat , story borad, sce9nard, bref il a e9te9 pre9pare9 ce film ou pas ?Mais sinon effectivement ont est loin de la langue de bois et sur le coup c’est plutf4t la gueule de bois !

  2. Les francais sont des nuls, qui ne savent pas faire des films (ressemblent a des pieces de theatre); qui sont tres negatifs et ne savent que critiquer et tout surcomplique.

    Mathieu aurait du ecouter les americains, il souffre simplement du syndrome Francais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *