Les Losers d’Hollywood: mea culpa (merci Disney)

Je me suis planté. Et bien planté. Rien ne pouvait vraiment me préparer à cela, mais Disney m’a trahi. Enfin c’est surtout Bob…
Bob ?
Oui, Bob Zemeckis !
En effet, alors que je pensais tenir pour acquise la victoire de Nick Cage et son Hell Driver, voilà que l’ex-studio de Robert Zemeckis, et financé par Disney, vient lui voler la vedette.

Continuer la lecture de « Les Losers d’Hollywood: mea culpa (merci Disney) »

Les losers d’Hollywood

Tous les ans, le cinéma américain a son anti-héros, sa faille, son échec, sa purge. Parfois fatale à son héros l’oeuvre qui se croute envoie dans l’enfer californien réalisateur et acteurs. Le passage de bankable à has-been arrive bien -trop- vite, pour le malheur des spectateurs. Tout le monde a droit à un faux pas, non ?

Continuer la lecture de « Les losers d’Hollywood »

[Critique] The Troll Hunter (Trolljegeren)

En octobre 2010 sortait sur les écrans norvégiens Trolljegeren, alias The Troll Hunter à l’international. Alors que le film commence sa tournée de festivals internationaux (Gérardmer en tête) et que le DVD/Bluray inonde les bacs norvégiens (sortie officielle aujourd’hui), revenons sur une petite perle du fantastique.

Ah, petite précision: ne regardez pas le trailer officiel international, mais le norvégien sous-titré anglais. Ca évitera trop de spoil…

Continuer la lecture de « [Critique] The Troll Hunter (Trolljegeren) »

[Critique] Tron l’Héritage

Déjà sorti depuis presque 2 mois aux States et dans quelques autres pays, la suite tant attendue de Tron débarque sur les écrans Français.

Continuer la lecture de « [Critique] Tron l’Héritage »

iTunes : Un film, une bande originale

Non, je ne parlerai pas de la sélection -judicieuse- des Oscars; non, je ne vous ferai pas part de mon incompréhension face à un Social Network largement surestimé (ces propos n’engagent que AlH Corp.) mais plutôt d’une initiative très chouette qu’on trouve sur iTunes depuis sans doute quelque temps déjà, mais que je viens seulement de découvrir:

Un film, une bande originale

Cette semaine, sur iTunes, vous trouverez donc un film à acheter/louer et sa bande originale à acheter, en l’occurence Mulholland Drive, pour une somme assez modique.

Je tiens à préciser que nous ne touchons chez FilmGeek aucune commission sur les ventes 😉

Je cherchais de nouvelles BO à moindre coût et je suis tombé sur cette offre. La bande originale du film de David Lynch est excellente et peut s’écouter sans même avoir vu le film. Pour une expérience complète, ça revient au prix d’une place de ciné: moins de 8 euros pour la location du film et l’achat de la BO. Pas si mal. Je me demande bien quel sera le prochain long métrage et sa BO associée, à faire partie de ce programme d’iTunes. Les 16 films ayant déjà bénéficié de ce traitement couvrent divers genres allant d’un couple Sergio Leone/Ennio Morricone à Ridley Scott/Vangelis (Blade Runner) ou Hans Zimmer (Gladiator). Une sélection courte mais très judicieuse pour le moment.

Allez faire un tour sur votre iTunes !

Armand

Films gratuits et légaux : Openflix

Je ne pense pas en avoir parlé en ces lieux, il faut donc réparer l’erreur.

Openflix est une chaîne Youtube permettant de profiter légalement (parfois même full HD) de films dont les droits sont devenus libres ou rachetés pour une modique somme. Il est donc possible de profiter de nombreux films classiques, de documentaires et autres perles oubliées.

Dans les derniers uploads, la genèse du film de zombie par Tonton Georges (Romero) avec son Night of the Living Dead (1968), visible en full HD. Malheureusement, les films sont en version originale, mais pour les films de genre ce n’est pas vraiment un problème.

Autre perle indispensable pour la genèse du mythe du Vampire: Nosferatu de Murnau. Le film muet, qui date des années 20, reste particulièrement ingénieux dans sa mise en scène et dans la création de ses effets. C’est un film qu’il n’y a plus aucune raison d’ignorer.

Allez, bonne séance et merci Google !

Homepage :

filmhound.tv

et sur twitter: @filmhounddottv

Armand

Trailer de Kooky’s Return, par les créateurs de Machinarium

C’est grâce à un twitt de Netsabes (@Netsabes) que ce trailer est arrivé devant nos yeux.

Si le nom de Machinarium vous dit quelque chose c’est que vous avez bon goût en termes de jeux vidéos indépendants. Machinarium est un excellent jeu d’aventure point and click dans un univers visuellement riche et à l’ambiance unique en son genre (bien aidé par une bande son intimiste mais parfaitement adaptée).

Pour vous faire une idée, cette vidéo de gameplay donne bien l’ambiance du soft.

Vous pouvez l’essayer et l’acheter ici.

Les créateurs Tchèques de Machinarium ont réalisé leur premier long métrage mélangeant live et animation, gardant leur goût pour les univers décalés. Je vous laisse apprécier cette version doublée en anglais pour l’occasion:

Le film a été créé par l’artiste à l’origine de Machinarium et Samorost (Jakub ‘Amanita’ Dvorský), il est mis en boîte par Jan Sverák.

J’espère que le film (déjà sorti en République Tchèque) trouvera son chemin vers les écrans Français…

Armand

Parodie: Raquette

Avec le succès de sa fausse bande annonce d’un film Machete avant Planète Terreur en 2007, Robert Rodriguez a développé à l’arrache un petit film d’action pour 10 millions de dollars avec Danny Trejo et une série de guests dont Steven Seagal. Si la BA était fun, le long métrage m’a plutôt fait bailler malgré quelques bons moments.

Les gars de mescouillesdanstonslip (ça ne s’invente pas) ont eu pour leur part la bonne idée de créer leur propre version de la bande annonce de Machete, mais dans l’esprit bien plus noble et français de Roland Garros, avec Raquette.

Armand

Première bande annonce US de Thor

En 2008, Marvel lançait son studio, grâce aux recettes de ses licences comics (notamment X-Men et Spiderman, dont ils n’avaient pas le contrôle créatif). Forts du carton de Iron Man et d’une certaine rentabilité d’Hulk, le studio se lançait dans un projet de grande ampleur visant à sortir The Avengers en 2012. En sus des personnages issus de Hulk & Iron Man, il était nécessaire de dédier un film à Thor et Captain América. Les deux films sortent l’année prochaine et on peut découvrir aujourd’hui la première vraie bande annonce du superhéros au marteau. Et ça claque plutôt pas mal.

Porté par Chris Hemsworth qu’on a vu quelques minutes dans Star Trek et qui a depuis gagné quelques kilos en muscles (c’est impressionnant d’ailleurs) et épaulé par Natalie Portman, Thor est réalisé par Kenneth Brannagh. Un choix surprenant mais qui rassure puisque l’homme n’est pas réputé pour faire n’importe quoi. Reste que cette bande annonce n’augure pas autre chose qu’un énième blockbuster d’action qui devrait rapporter ses 350 millions de dollars. Espérons que le film soit plus intéressant qu’un Iron Man 2 soporifique.

J’attends beaucoup plus de Captain America.

Armand

Meilleure scène d’action 2010

Cette année, comme tous les ans d’ailleurs, on a eu un lot de blockbusters et autres films d’action. En bon fan des films des années 85-95, j’aime quand ça pète. Mais pas quand ça pète en full CGI surtout quand c’est mal fait (Star Wars Ep I). Force est de constater qu’on n’a de moins en moins de mécanique et de plus en plus d’effets digitaux dont la qualité moyenne est, justement, moyenne. C’est d’autant plus impardonnable quand le film en lui même a coûté 200 millions de dollars. Mais faire péter des bidons d’essence n’est pas forcément trivial. Une explosion peut être charismatique comme inutile. Un mur de flamme peut être tout autant un élément narratif/comique (Tonerre sous les Tropiques) qu’un moyen stupide de gâcher 5 millions de dollars (ridicule napalm de Terminator 4). Chez Michael Bay, l’explosion est un personnage principal et c’est sans doute chez lui que la combustion se trouve magnifiée. Si l’on oublie un Transformers 2 ridicule, on peut se rappeler avec plaisir un tramway volant dans The Rock, une série de bombardements efficaces dans Pearl Harbor, un rundown destructeur dans Bad Boys 2 (sans doute la seule chose regardable du film d’ailleurs) ou une très chouette poursuite sur autoroute feat. découpage de bus dans Transformers.

2010 a eu son lot de pyrotechnie mais la qualité moyenne du « Boum » fut sommes toutes peu satisfaisante. Heureusement Sly est là pour nous rappeler que de l’action badass, ça existe, et c’est donc The Expendables qui reporte ma médaille d’or de la scène d’action 2010. Peu de concurrents rivalisent, sauf peut-être la scène du dragon de l’Apprenti Sorcier (film horripilant et dispensable).

Expendables, unité spéciale sort en vidéo dans 3 semaines.

Pour le plaisir des yeux:

Allez, en bonus parce que vous êtes cools, un peu de footage de Transformers 3 à Chicago avec quelques scènes bien impressionnantes.

Et vous, c’est quoi vos hobbies ?

Armand