17 Posters alternatifs de Gravity

A l’image d’Inception ou Spring Breakers, Gravity inspire les graphistes et le fandom. Et même si le matériel officiel (comme ce poster Imax) est plutôt chouette, ils proposent leur propre vision du film d’Alfonso Cuaron sous la forme d’affiches alternatives.
En voici une sélection des meilleurs posters alternatifs de Gravity :

gravity-alt-poster-doaly
Continuer la lecture de « 17 Posters alternatifs de Gravity »

Affiches d’Oldboy de Spike Lee

Voici ci-dessus la première affiche d’Oldboy de Spike Lee, avec Josh Brolin, Elizabeth Olsen, Sharlto Copley et Samuel L. Jackson, remake de l’excellent film de Park Chan-wook.

Il y avait déjà un teaser poster mais exceptionnellement nous avons aussi avoir pu accès à différents projets d’affiches dans des styles assez variés.
On remarquera que la piste retenues est assez stylisés type photo de mode, qui contraste avec la violence des autres et certainement du film.
Petit détail qui tue : sur l’affiche est indiqué « A Spike Lee Film » au lieu du traditionnel « A Spike Lee Joint ».

Spring Breakers Alternative Posters

A l’occasion de la sortie de Spring Breakers, Mars a demandé à des créas de s’inspirer du film pour réaliser des visuels « fan-arts » qui constituent autant d’affiches alternatives dans l’esprit du trip visuel d’Harmony Korine et de ses filles. Le résultat est à l’image du film : fluo, flashy, psyché, violent et sexy. Vanessa Hudgens, Selena Gomez, Ashley Benson, Rachel Korine et James Franco seront au ciné le 6 mars.

Star Wars Identities Posters

Au printemps 2012 à Montréal, se déroulera une exposition intitulée Star Wars Identities – Identités en français, autour de l’oeuvre phare de George Lucas et dont voici les affiches, tout simplement splendides :

Et le teaser de l’expo est aussi très chouette :


STAR WARS Identités L'Exposition par FilmGeek-TV

Après, “The Dark Lens” par Cédric Delsaux, ces affiches prouvent une nouvelle que Star Wars inspire toujours et que la production périphérique est beaucoup intéressante que l’évolution des films eux-mêmes, dénaturés par son propre créateur.

Plus de détails sur l’expo : http://www.starwarsidentites.com/

Le Congrès des Exploitants, une semaine après, que reste-t-il ?

Il y a une semaine s’est déroulé à Lyon le 66ième congrès des exploitants et en particulier la journée de distributeurs, pendant laquelle, 2200 professionnels de la profession devant lesquels la majorité des distributeurs français sont invités à présenter leur line-up de novembre à 2012.

Soit environ 8h de bandes-annonces, d’extraits exclusifs, promoreel et autres teasers dont certains sont dévoilés pour la première fois et présentés par les équipes. C’est ainsi une sorte de défilé de paons, à celui qui aura la plus belle, la plus grande queue.

A ce petit jeu, certains sont sortis du lot, d’autres ont franchement déçu et nous y revenons, une semaine après, une fois le tout bien décanté, avec quelques images exclusives à partager, pour vous présenter l’ESSENTIEL.

La journée a commencé très fort avec le line-up de StudioCanal : le premières images d’Hollywoo (dont on vous a déjà parlé ici) ont été très efficaces et le speech de Florence Foresti et Jamel Debbouze a achevé de convaincre l’audience. Le FA de La Taupe (8 février 2012) m’a aussi beaucoup plu entre son casting exceptionnel et son ambiance bien pesante, c’est un des films que j’attends le plus pour le premier semestre 2012. Enfin, le teaser de Cloclo (14 mars 2012) dans lequel Jérémie Renier m’a collé des frissons, tout simplement.

Pour le reste on va faire dans l’ordre alphabétique et on continue donc avec la 20th Century Fox dont le line-up est un des plus complets et hétéroclites, on retiendra Time Out, les premières images plutôt convaincantes de Star Wars 3D et l’absence d’image de Prometheus. Sinon le court-métrage annonçant L’Age de Glace 4 marche toujours aussi bien.

Passons à Ad Vitam qui m’a surtout marqué avec les images Take Shelter et Confession d’un enfant du siècle, et son casting original, réalisé par Sylvie Verheyde dont j’avais beaucoup aimé Stella, son précédent film.

Autre « petit » : Epicentre dont je retiendrai le documentaire Les nouveaux chiens de gardes dont on entendra j’espère un peu parler dans les médias puisque c’est le sujet du film.

On arrive maintenant à EuropaCorp qui a sorti la machine de guerre, avec un léger manque de modestie (ce n’étaient pas les seuls) et qui a surtout titillé ma curiosité avec l’adaptation de L’Amour dure 3 ans, par Frédéric Beigbeder himself… après le reste… bref, ça frime beaucoup.

Par contre Eurozoom, qui entre El Chino avec l’excellent Ricardo Darin, le film d’animation Colorful et le docu Freakonomics adapté d’un de mes livre de chevet, a de quoi être fier lui !

De Gaumont on retiendra deux choses : le trailer explosif des Lyonnais (qui jouaient à domicile) et le promoreel de 8 minutes d’Intouchables qui a véritablement conquis l’audience.

Gebeka et Kanibal m’ont alléché respectivement avec Le Tableau et The Black Power Mixtape 1967-1975 qui gagne aussi le prix du titre de film le plus chiant à retenir.

Mars Distribution a scotché tout le monde avec les extraits des Infidèles (dont on vous a déjà parlé là) et rassuré aussi avec du solide : Lioret, Cronenberg, Kahn, Gondry, Allen, Ozon… du très LOURD !

La Metropolitan ne nous a rien montré de nouveau sur Hugo Cabret mais je reste charmé et confiant, mais le reste du catalogue ne m’a guerre emballé à l’exception de Rhum Express dans lequel Depp renoue avec les démons d’Hunter S. Thomson.

MK2 est ma seconde grosse déception : c’est bien simple, à part leurs restaurations (Metropolis, Méliès, Chaplin, Jules et Jim…) rien de nouveau ne m’a vraiment plu.

Copyright / Crédit Photo : © Chez Wam – Nicolas Guiraud

On en vient à Pathé dont le trailer de Sur la piste du Marsupilami ne m’a pas du tout emballé (c’est le moins que l’on puisse) et fut à peine rattrapé par la présentation d’Alain Chabat et Jamel Debbouze.

La surprise est plutôt venue de La Dame de Fer et l’espoir de Nous York qui verra revenir l’équipe de Tout ce qui brille pour transformer l’essai.

Un de mes préférés de la journée a sans doute été Pretty Pictures qui a fait un carton plein pour moi en éveillant ma curiosité et mon envie sur leurs quatre films présentés : A la une du New York Times, Terri, Perfect Sense et surtout Detachment avec Adrian Brody et réalisé par Tony Kaye qui aborde cette fois le thème du système éducatif américain après son brûlant American History X.

Rezo Films a dévoilés un programme varié entre Takashi Miike, Artus de Penguern et le prochain Julie Delpy pour 2 days in New York dont le premier extrait a très bien fonctionné.

SND a du gros encore et bizarrement c’est un petit film qui a cartonné avec L’Irlandais qui a ravi le public avec un Brendan Gleeson en grande forme.

Sony cette année c’était surtout Tintin, Le Stratège et Millenium.

Sophie Dulac a été fidèle a sa réputation et sa ligne de conduite : c’est pas trop ma came mais je conçois parfaitement que cela puisse plaire.

UGC a fait venir Kassovitz pour L’Ordre et la Morale, ça ne compte pas quand-même car on l’a déjà vu cet été et à part un ENORME problème général d’interprétation, le film est très bien réalisé et signe le retour de Kasso aux affaires sérieuses.
Et le reste ? Quel reste ?

Le line-up d’Universal m’a laissé de glace et ne me déçoit pas vraiment puisque je n’en attendais rien, surtout pas Battleship qui a l’air totalement à côté de la plaque.

Walt Disney m’a cueilli avec le trailer de Félins, les fourbes ! Ajoutez à ça : Cheval de Guerre de Spielberg, John Carter et The Avengers. STFU and take my money !

Warner Bros avait peut-être le plus gros catalogue de la journée et ne l’a pas caché. Même Les Seigneurs a convaincu avec son casting en forme de best-of comédie populaire. Mais entre J. Edgar, The Dark Knight Rises, ils n’ont pas trop de soucis à se faire pour les prochains mois.

Wild Bunch était attendu au tournant pour une seule raison : Astérix et Obélix au service de sa majesté. Et ils ont réussi à planter leur trailer. Espérons que ça n’augure pas du pire pour le film dont le scénario était assez bon car là tout le monde faisait cette tête :

Au rayon déception on retiendra donc le teaser pas drôle d’Astérix et Obélix au service de sa majesté et la bande-annonce de Sur la piste du Marsupilami ainsi que les line-up d’EuropaCorp et d’MK2 comparés aux autres.

Ce qu’il reste une semaine après : le solide line-up de Pretty Pictures, le promoreel d’Intouchables et l’accueil très chaleureux de toute la salle, les extraits des Infidèles et ses éclats de rire spontanés ainsi que ceux des extraits de L’Irlandais.

Bonus : Le sac cadeau remis cette année aux participants était un énorme barda militaire remplis de DVD et de bouquins donnant aux quais de la gare de Lyon des airs de départ sur le front.

Copie Conforme : Les affiches de Switch et The American

Les créa de chez Pathé ont fait très très fort avec l’affiche de Switch, le nouveau film de Frédéric Schoendoerffer avec Eric CantonaAurélien Recoing, Karine Vanasse et Karina Testa, je vous laisse juger par vous même :

Plus c’est gros plus ça passe non ?

Les affiches de films détournées par Canal Plus

Il y a quelques mois apparaissaient, dans les transports en commun, la première vague d’affiches de films détournées par Canal Plus.
Ces publicités reprenaient la mode des posters alternatifs fan-made, dont on vous a déjà montré ici de nombreux exemple, pour faire la promotion des nouveaux films diffusés sur Canal+.
Le succès ayant été au rendez-vous, la campagne d’affichage a donc été renouvelée, avec des films inédits.

Voici l’intégralité des publicités, rassemblées par l’excellent Fubiz.

Bande annonce officielle du film Real Steel

Aujourd’hui vient de sortir la bande annonce officielle de Real Steel de Shawn Levy (Crazy Night, La Nuit Au Musée 1&2, Menteur Menteur, …). Si le premier Trailer mettait en avant les Robots celui ci présente d’avantage les personnages.

Le film voit un un ancien boxeur, Charlie Kenton, (Hugh Jackman) devenant entraîneur d’une version évoluée de la boxe où des robots s’affronte en lieu et place des hommes. Après des combats difficilement gagnés utilisants des robots bas de gamme  Charlie décide à contrecoeur de faire équipe avec son fils Max (Dakota Goyo) avec qui les rapports sont inexistant depuis des années. Ils vont alors construire et entraîner un robot assez puissant pour gagner et peut être leur donner le titre.

On notera que suite à un très bon buzz, DreamWorks a déjà (ré)engagé le scénariste John Gatins pour écrire une suite. On ne sait pas pour autant si Hugh Jackman et Shawn Levy seront toujours de la partie.

Alors que le film qui sortira le 19 octobre est basé sur une histoire courte de l’écrivain Richard Matheson (Je suis une Légende), l’hypothétique suite sera quant à elle une histoire originale.

Bande Annonce de Real Steel (VF) par FilmGeek-TV

 

Voici également quelques photos en complément de la bande annonce


Sources : /Film

Romain

Bande-Annonce de Rise of the Planet of the Apes et Artworks

affiche rise of the planet of the apes poster

Nous n’avions encore eu qu’une seule image du film Rise of the Planet of the Apes, difficile donc de croire que le film sortira en Août ! Alors histoire de rassurer les sceptiques dont nous faisons partie, la Fox a enfin dévoilé un teaser trailer du film

En cadeau bonus voici 8 artworks plutôt explicites quant à l’ambiance du film.

Le pitch revient à l’origine de la prise de pouvoir des singes, le basculement. Le film sera donc une sorte de chaînon manquant entre le présent humaine et le futur reigne des singes.

Le casting est assez sympa entre James Franco, Freida Pinto, John Lithgow, Brian Cox, Tom Felton et Andy Serkis, mais mes doutes viennent surtout du réal Rupert Wyatt et aussi de la grosse mention Avatar sur l’affiche, qui montre un réel manque d’argument à mon avis.

Reste à espérer que la Fox ne va pas tuer une franchise de plus et que ce nouvel opus de la saga de La Planète des Singes sera plus inspiré que la version Burton.

Les plus belles affiches de films de 2010

Gawker a rassemblé une sélection de ce qu’ils considèrent comme les plus beau posters de films de l’année 2010 et je dois dire que je suis assez d’accord avec leur choix. Je pense même que cette année a été un excellent cru avec par exemple The American, Buried et l’affiche mexicaine de The Expendables ou même des plus gros films comme Inception ou The Social Network, ont osé l’affiche originale.

Vous pouvez avoir le très grand format ici.