Critique de Captain America de Joe Johnston

 

En terme de Super Héros l’année 2011 a été bien remplie. Après Thor, X-Men ou encore Green Lantern c’est au tour de Captain America de voir son film sortir au cinéma.

Captain America: First Avenger nous plonge dans les premières années de l’univers Marvel. Steve Rogers, frêle et timide, se porte volontaire pour participer à un programme expérimental qui va le transformer en un Super Soldat connu sous le nom de Captain America. Allié à Bucky Barnes et Peggy Carter, il sera confronté à la diabolique organisation HYDRA dirigée par le redoutable Red Skull.

Leader des Avengers (réalisé par Joss Whedon et qui sortira pendant l’été 2012) Captain America est le dernier à apparaitre au cinéma après Iron Man 1 et 2, Hulk ou encore Thor cette année et honnêtement on pouvait craindre le pire. D’une part parce que les précédents films Marvel s’avèrent seulement moyens biens et on avait peur que le Cap’ suive cette route. Et d’autre part parce que le bonhomme s’appelle tout de même Captain America, plus symbolique il n’y a pas et la peur d’un trop fort patriotisme se faisait ressentir. Pourtant il n’y a rien de tout ça puisque Captain America est la meilleure adaptation de Marvel à ce jour.

L’une des raisons de cette réussite c’est que le film ne se contente pas d’introduire son personnage, Steve Rogers, en seulement quelques minutes. La psychologie et le caractère de ce dernier sont vraiment travaillés pour bien faire comprendre ses motivations. On comprend que malgré son statut de gringalet, sa motivation, son courage et sa détermination vont s’avérer payant puisqu’il va intégrer l’armée et devenir un Super Soldat.

L’autre raison est l’époque dans laquelle se déroule le long métrage. Si les autres films estampillés Marvel se situaient dans notre époque celui ci se situe dans le passé. Puisqu’il faut creuser les origines du héros autant le faire bien et à fond. C’est pourquoi nous ne sommes pas en 2011 mais en 1941 en pleine seconde guerre mondiale. Et comme je le disais plus haut, le film ne son contente pas d’une petite introduction du personnage à cette époque, non. Le film se déroule intégralement dans les années 40 (On notera tout de même que les 2 premières minutes du film et les 5 dernières se passent à notre époque).

Ici il n’est pourtant pas question d’affronter les Nazis mais plutôt une sorte de succursale du régime nazi, l’HYDRA, dirigée par Red Skull (Hugo Weaving). Ce dernier est à la recherche du cube cosmique, que l’on retrouve à la toute fin de Thor (les liens continuent de se tisser). Si Captain America n’est pas d’une originalité folle – son histoire étant basiquement la même que tout film de super héros, où ce dernier doit détruire son ennemi qui est prêt à tout pour prendre le pouvoir – l’histoire nous offre tout de même de bons moments et ce coté aventure qu’on ne trouvait pas dans les précédents films Marvel.

Il faut dire qu’à la direction ce n’est pas n’importe qui puisque Joe Johnston a travaillé en tant que directeur artistique sur la trilogie Star Wars et sur Les Aventuriers de l’Arche Perdue. Il a également réalisé Jumanji et Rocketeer, film de super héros dans les années 90. Johnston sait donc ce qu’il nous amène sur le tapis.

Le fait de placer l’intrigue dans le passé aurait pu s’avérer difficile mais l’atmosphère est parfaitement retranscrite, que ce soit dans les décors extérieure, les habitudes des personnages, les costumes, etc…

Le casting y est également pour beaucoup. Chris Evans nous fait très vite oublié son dernier passage chez les super héros des 4 Fantastiques tant il sublime le personnage du Captain. Entre bonhomme chétif et leader incontesté, il est crédible dans tout ce qu’il entreprend dans le film. Hayley Atwell joue le rôle de Peggy Carter, officier dans l’armée aidant au recrutement de Steve Rogers. L’actrice se trouve être parfaite pour le rôle. Le fait qu’elle ne soit pas vraiment connue est un vrai plus qui donne une grosse crédibilité au personnage. Personnage féminin qui n’est pas ici la potiche de service mais une femme de caractère qui ne se laisse pas faire et qui sait ce qu’elle veut. D’autant plus qu’il y a une forte alchimie entre ces deux acteurs et personnages. Hugo Weaving qui retrouve Joe Johnston après Wolfman joue donc Red Skull (ou Crâne Rouge en français) et qui se trouve être assez convaincant en grand méchant du film. On retrouve également Tommy Lee Jones en colonel Chester Philips qui va tout d’abord en faire baver à Steve Rogers pour finalement montrer son grand coeur et rallier sa cause. La présence du personnage d’Howard Stark est une surprise pour moi, ne sachant pas du tout qu’il allait apparaître dans le film. Cette surprise s’est vite transformé en satisfaction en voyant que Papa Stark (interpreté par un Dominic Cooper ressemblant fortement à notre Tony Stark) n’était pas seulement là pour faire de la figuration mais a un véritable rôle à jouer.

Malgré quelques effets spéciaux ratés, notamment les explosions, Captain America par son audace et son casting parfait se retrouve dans le haut du panier des adaptations de tous super héros confondus. Entre clins d’oeil et hommages le film apporte un charme inédit dans ce genre d’adaptation. On se ravira du fait que le patriotisme n’est en aucun cas exacerber malgré toute la symbolique du personnage. L’action y est bien présente et peut se croire devant un film de guerre plus qu’une film de super héros, donnant encore plus de consistance aux personnages. En attendant les Avengers l’année prochaine on peut se réjouir d’une telle réussite.

Romain

Critique du film Thor de Kenneth Branagh

Synopsis : Au royaume d’Asgard, Thor est un guerrier aussi puissant qu’arrogant dont les actes téméraires déclenchent une guerre ancestrale. Banni et envoyé sur Terre, par son père Odin, il est condamné à vivre parmi les humains. Mais lorsque les forces du mal de son royaume s’apprêtent à se déchaîner sur la Terre, Thor va apprendre à se comporter en véritable héros…

 

Alors que les différents trailers, teaser et photos sortis laissaient entrevoir le pire pour le film, il s’avère que Thor est une bonne surprise.

Il faut savoir que Thor fait partie des Avengers dont les studios Marvel mettent en place, depuis le premier Iron Man, la rencontre de tous les super-héros dans The Avengers en 2012. La tache était donc ardue pour Kenneth Branagh qui réalise là son premier blockbuster. Mais on comprend pourquoi il a été choisi, du fait de ses liens étroits avec l’univers Shakespearien, dont regorge Thor.

Pourtant il réussit plutôt bien son exercice et fait découvrir au monde un personnage peu connu, tout du moins bien moins connu que les Iron Man, Spiderman and co. Il fallait donc en plus de revenir aux origines de ce personnage, sensiblement différent des super-héros classiques, les rendre accessible à tous. Parce que le film c’est ça, les origines de la mythologie de Thor, son bannissement sur Terre par son père.

Kenneth Branagh et les scénaristes ne se sont pas vraiment embêtés avec l’introduction des Avengers, c’est simple mis à part un caméo de Hawkeye le film n’évoque jamais cette alliance de super-héros (même si la présence de l’agent Coulson est assez notable). Comme l’a dit le réalisateur lors de la conférence de presse, il a été embauché pour sa vision de Thor et seulement ça. Evidemment l’aspect Avengers n’est pas totalement oublié donc restez bien jusqu’à la fin pour la petite scène, maintenant habituelle, post-générique.

 

Concernant l’histoire elle peut être séparée en deux segments : la Terre et le Royaume d’Asgard. Deux segments traités de façons différentes, si Asgard est abordé sous un angle plus dramatique, les scènes sur Terre, elles, sont plutôt légères la plupart du temps avec la découverte de ce tout nouveau monde par Thor. Ce mélange drame – comédie est je trouve vraiment réussi et bien géré.

Un bémol tout de même, les combats se déroulant sur Asgard et la planète des géants de glace sont une vraie réussite, celui sur Terre est un peu décevant l’ambiance changeant radicalement de ton un peu abruptement. De ce fait le combat semble un peu bâclé.

Une autre réussite du film sont les acteurs, si des doutes pouvaient exister quant à l’interprétation de Chris Hemsworth du dieu Thor ceux ci s’envolent complètement après quelques minutes du film. L’acteur remplit très bien son rôle du dieu arrogant et plein de muscles. Natalie Portman joue une Jane Foster convaincante même si l’actrice semble en deçà de ses réelles capacités. Une des grandes forces du film c’est l’alchimie entre ces deux acteurs, on voit qu’ils ont pris beaucoup de plaisir à jouer ensemble. Mais je donnerai une mention spéciale à Tom Hiddleston jouant Loki le frère de Thor, habitué aux séries télé cet acteur sublime son personnage.

Si l’aspect esthétique était décrié au vu des premières images et notamment l’utilisation de la 3D celle ci trouve toute son importance dans les scènes se déroulant à Asgard. Alors que je ne suis pas adepte de la 3D, cette dernière est réussie et nous plonge dans le monde de Thor par des plans beaux et vertigineux.

Malgré un rythme pas toujours soutenu c’est un film donc plutôt bien réussi qui permet de découvrir ce personnage qu’est Thor et de s’inscrire dans l’univers que Marvel met en place.

 

Romain

Chris Evans sera Captain America

Je ne sais pas si vous avez suivi l’actualité récente de Marvel, mais il y avait une certaine effervescence en Californie pour le rôle convoité de Captain America.

Continuer la lecture de « Chris Evans sera Captain America »

Marvel News

rourkex-large
Voici donc la première image de Mickey Rourke en tant que Blacklash aka Whiplash. Pour rappel, ce personnage est de nationalité russe, et comme on peut l’observer sur l’image il possède un exosquelette de même technologie que celle de Tony Stark.

Concernant les autres films en production chez Marvel, quelques nouvelles infos :

  • Bien que The Incredible Hulk n’ait pas eu les résultats escomptés l’année dernière, le personnage sera bien présent dans The Avengers,
  • Un projet sur Ant-Man est à l’étude. Il se pourrait donc grandement qu’il s’agisse du film que Marvel a annoncé, mais sans révéler de quel personnage il s’agit,
  • The Black Widow (Scarlett Johansson) dans Iron Man 2 sera introduite dans le film en tant qu’assistante de Tony Stark, avant de révéler par la suite sa vraie identité,
  • Concernant encore The First Avenger: Captain America, le meilleur pote de Steve Rogers, Bucky, sera bien présent dans le film qui se déroulera en grande partie pendant la Secone Guerre mondiale, de plus Cap sera integré de le début d’Avengers.

(Via & Via)

Fuzzy Dunlop, la fuite chez Marvel

marvel movies logos

Depuis plusieurs jours, il y a eu pas mal de rumeurs sur les prochaines productions Marvel qui ont été quasiment toutes officialisées peu de temps après :

  • La sortie de Avengers / Les Vengeurs a été décalée d’un an à cause de problème de financement et du planning de Jon Favreau dont la production de son Iron Man 2 a été accelérée avec la confirmation de Mickey Rourke dans le rôle de la Dynamo Pourpre et de Scarlett Johansson dans celui de la Veuve Noire (Why not ?).
  • D’autres films suivent le mouvement et seront décalés par rapport au planning initial que l’on vous avait déjà donné il y a presque un an. Marvel se retrouve maintenant avec au moins un blockbuster par an entre 2010 et 2012 :
    • Iron Man 2 : toujours au 7 Mai 2010
    • Spider-Man 4 : annoncé officiellement pour le 6 Mai 2011 (qui va finir par sortir avant tout le reste)
    • Thor : soertira le 17 Juin 2011 et annoncé au départ pour le 16 Juillet 2010
    • The First Avenger : Captaine America : 22 Juillet 2011 à la place du 6 Mai
    • Avengers / Les Vengeurs : 4 Mai 2012 au lieu 15 Juillet 2011
  • Alexander Skarsgård, fils de Stellan, est le petit favori de Kenneth Branagh pour le rôle de Thor fil d’Asgard et Marvel espère que papa Stellan Skarsgard fera un petit caméo dans le rôle d’Odin, en tout cas ils ont le nom de l’emploi.
  • Loki quant à lui sera certainement interprété par Josh Hartnett si les négociations aboutissent.
  • Enfin, la Fox pense sérieusement à rebooter Daredevil et les Quatre Fantastiques.

L’explication à toutes ses fuites soudaines est simple : il y a sans doute un nouvel informateur dans la place qui balance des infos plus ou moins officieuses provenant de Marvel à différents sites de ciné US.

Reste à savoir si cet informateur surnommé Fuzzy Dunlop (certainement fan de The Wire) n’est pas aussi bidon que son pseudo et si tout ça n’est pas encore un petit coup de com de Marvel pour relancer le buzz sur leurs futurs films.

Via l’unique Harry

DeepZoom : Crossover Marvel DC – Avengers/JLA

En mettant de l’ordre dans mon disque dur, je suis tombé sur ces deux images que je trouve vraiment géniales que je ne pouvais donc pas ne pas vous montrer : la converture du troisième numéro du crossover JLA/Avengers en noir et blanc puis en couleurs. Soit un florilège de plus de 200 personnages issus de Marvel et DC réunis dans la même image !

L’inconvénient forcèment pour tous les faire tenir c’est qu’il faut une image plutôt immense et qu’elle ne tient pas sur Filmgeek, il a donc fallu trouver une solution et c’est là que je me suis souvenu d’un petit outil découvert chez CLaueRDeepZoom Seadragon Ajax ! Derrière ce nom barbare se cache une solution très simple pour zoomer et naviguer dans des photos très grands formats comme les notres afin de profiter de tous les détails.

Vous trouverez dans la suite les images en tailles originales dispo sur notre flickr et pour les plus joueurs, vous pourrez vous amuser à trouver les 5 personnages ajoutés à la version colorisées. Continuer la lecture de « DeepZoom : Crossover Marvel DC – Avengers/JLA »

Thor : des nouvelles du script

thor

Avec Kenneth Branagh aux commandes,  l’adaptation de Thor va être attendue au tournant par les fans, au moins autant que celle de son pote Captain America. Pour le moment pas d’info sur le casting , on sait seulement que Kenneth Branagh y jouera un rôle.

L’histoire se passera dans le monde original de Thor nommé Asgard, continent où demeurent les dieux scandinaves.

Cependant l’action ne se passera pas seulement chez les dieux, mais aussi sur Terre. ISBN.net a réussi à avoir des infos sur l’évolution du script, qui fait désormais apparaître le nom de Don Blake à la fin.

Pour ceux qui ne sont pas familier avec Thor, voici un petit résumé tiré de Wikipédia :

C’est un super-héros particulier dans le sens où il est à la fois dieu (donc très puissant) et homme, sous les traits de son alter-égo, le Dr Donald Blake. C’est son père Odin lui-même qui l’a fait devenir simple mortel, pour lui apprendre l’humilité.

L’avatar humain de Thor est tout d’abord inconscient de sa divinité passée. Il retrouve cependant une partie de sa mémoire et ses pouvoirs divins en découvrant son marteau Mjolnir. Don Blake doit alors concilier son existence de médecin talentueux mais infirme avec celle de héros surpuissant, tout en tentant de conquérir le cœur de son assistante Jane Foster. Il rejoint dans ce contexte l’équipe des vengeurs lors d’une intrigue ourdie par son frère Loki, et en devient le membre le plus puissant après Hulk.

Afin que le personnage s’incorpore bien dans le monde des Avengers (faut bien préparer le film de 2011!), je pense qu’on peut s’attendre à une partie du film sur Terre bien plus importante que le cameo de Samuel L. Jackson dans Iron Man.

thor hammer

(Via)

Le synopsis de Captain America

Captain America

Production Weekly a diffusé dans son dernier numéro, le synopsis de The First Avenger: Captain America, dont la sortie est toujours prévue pour le 6 mai 2011.

Continuer la lecture de « Le synopsis de Captain America »

Captain America se passera durant la Seconde Guerre mondiale

cap-shield

Kevin Feige (producteur d’Iron Man et The Incredible Hulk entre autre) a annoncé que le film sur Captain America se déroulera durant la seconde guerre mondiale. A l’origine , crée en 1941 par Joe Simon et Jack Kirby, Captain America est le nom donné au soldat choisi par le gouvernement américain, pour porter le costume et le bouclier, afin de gagner la guerre.

Pour faire la liaison avec le film sur les Avengers, Captain America devrait se retrouver « congelé » (après une chute d’avion durant la guerre?) pour être réintroduit à notre époque au sein des plus grand héros Marvel.

Feige a aussi confirmé par la même occasion qu’il s’agissait bien du bouclier de Captain America qu’on apercevait dans Iron Man (image ci dessus), mais en tant qu’easter eggs plutôt qu’en tant qu’élément en rapport avec le prochain film.

Ainsi Marvel reste aux origines, et c’est une bonne chose !

(Via)