Raoul au Festival de Cannes 2012 – Day 2

Raoul est une nouvelle fois notre super envoyé spécial pour le Festival de Cannes, vous pouvez suivre ses aventures en direct ici : http://www.twitter.com/Filmgeek_fr et ses comptes-rendus sur Filmgeek.

Deuxième jour bouclé avec succès. Une belle moisson  journalière suivie d’un apéro en compagnie de  Mars distribution puis d’une fête pour  « Les bêtes du Sud sauvage ». Ça y est, je suis chaud !

 


Reality
– Sélection officielle (compétition)

Nouveau film de Matteo Garrone (Gomorra) sur la télé-réalité et la société actuelle qui l’a vu naître. Un père de famille fait un casting pour « Il gran fratello », une émission de télé-réalité. Les répercussions sur lui et son entourage ne tardent pas  à se faire sentir. Le film est uniquement composé de plans séquences où la caméra toujours en mouvement ajoute un côté « voyeur ». Au travers de ce sujet, Garrone démonte cette société basé sur le paraître et l’argent. Un grand film avec une maîtrise impressionnante de la mise en scène !

 


Les bêtes du Sud sauvage
– Un certain regard

Premier film de l’américain Benh Zeitlin déjà Grand Prix du jury à Sundance. On voit le film à travers le regard d’une gamine de six ans. Celle-ci nous guide,  par une voix off enfantine, dans les bayous de Louisiane où vivent des laissés pour compte. Les éléments naturels se déchaînent et font évidemment référence aux boulversements climatiques. La petite est formidable et le ton du film entre fantastique et chronique social tape juste. Un film étonnant et touchant !

 


Polluting paradise
– Sélection officielle (Séance spéciale)

Retour au doc pour Fatih Akin (« Head-on » ) après le génial « Crossing the bridge : The sound of Istanbul », sur la diversité de la musique turque. Akin revient dans le village de ses grands parents et constate la construction d’une énorme décharge à ciel ouvert qui va polluer toute la région. Le film mêle scènes de vie quotidienne et interventions des différentes personnes concernés. Pas inintéressant mais finalement assez confidentiel.

 


Paradis : Amour
– Sélection officielle (compétition)

Nouveau film d’Ulrich Seidl (Dog days) qui dénonce ici le tourisme sexuel. Une autrichienne d’un certain âge décide de partir en vacances au Kenya. Le sujet rappelle forcément « Vers le sud » de Laurent Cantet, mais ici la démonstration est beaucoup plus radicale. Comme à son habitude, Seidl film de manière quasi documentaire ces personnages et dresse un portait sombre de notre monde entre prostitution et rapports Nord-Sud. Peut être un peu trop insistant mais quand même bien percutant.