Gamer et Daybreaker

On avait déjà parlé de Gamer, le nouveau film de Brian Taylor et Mark Neveldine, à qui l’on doit Hyper Tension (2006) et sa suite sortie plus tôt dans l’année (et passée inaperçue). Gamer et porté par Gerard Butler (300) et s’insipire à la fois de Death Race et Avalon. 

De qui avoir un bon flux d’adrénaline, qui fait cruellement défaut à Transformers 2 (non j’ai pas trop aimé, contrairement à Flo ;))

La deuxième vidéo concerne Daybreakers. On n’en avais pas vraiment parlé jusque ici et pourtant le trailer devrait faire pétiller vos yeux ébahis.

Tout comme Gamer, il s’agit d’un film LionsGate. Dans Daybreakers, une bonne partie de l’humanité a été transformée en vampire. Le problème, c’est qu’un vampire ça boit du sang. Du coup, les vampires chassent les humains sains pour les élever et les « traire ». Bien sûr, une saloperie s’incruste et la source de sang pourrait se tarir. Afin de contrecarrer cette maladie et en même temps sauver l’espèce humaine d’extinction, les héros vont se battre blablabla…, on rentre à nouveau dans le classique. Le casting est particulièrement intéressant avec le trop rare Ethan Hawke, Willem Dafoe ou encore Sam Neill. Les frères Spierig, à qui l’on doit le fauché mais jouissif Undead, suivent une logique de film de zombie : les vampires ont « gagné » la partie. Le film fleure bon Blade et le pitch a un certain potentiel. Les vampires qui sauvent l’humanité c’est cool.

Le Nouveau Michael Mann : Public Enemies

Lors de la saison des blockbusters, le buzz peut faire basculer un studio dans l’horreur. Lorsqu’un film à 100 millions de dollars doit en ramener 200 pour être considéré comme rentable, le flop est vite arrivé. Universal en paie actuellement les frais avec Land of the Lost, qui se plante complètement aux USA. Bien que le devant de la scène soit occupé par Transformers 2 (seul potentiel réel succès de l’été avec Anges et démons, Up-Là Haut et, dans une moindre mesure Star Trek), Universal craint à juste titre le flop du prochain film de Michael Mann (Public Enemies), surtout aux vues des scores américains de The Taking of Pelham 123 de Tony Scott. Si le succès de Collatéral en 2004 avait rempli les caisses de DreamWorks et Paramount, Miami Vice avait été une déception. Les avis diffèrent, mais perso, le film m’avait complètement emballé au point d’investir dans le HD-DVD.
Cette année, Mann revient avec Public Enemies, film criminel. Porté par un duel opposant Johnny Depp et Christian Bale, le film compte aussi sur une Marion Cotillard auréolée de son oscar et sur des seconds rôles solides portés par Giovanni Risibi, Emilie de Ravin (Lost, La Colline a des Yeux 2006) ou encore Stephen Dorff (Blade).
Le film se déroule dans les années 30 et devrait mélanger à la fois scènes d’action et moments plus intimistes. Lors de l’annonce du film et la vision des images, la buzz-machine en avait parlé comme du Heat version début 1930. Pour ma part, je m’attends plus à un mélange Collatéral-Miami Vice pour le traitement visuel et la part du scénario.

Une petite bande annonce

Fidèle à son esthétique numérique apparue avec Collatéral, le film de Mann devra convraincre dès ses débuts pour espérer un succès en salles. Je sais pas vous, mais moi j’ai vraiment hâte d’en savoir plus.
Le film sort le 3 juillet aux States, le 8 juillet en France. Buzz it !

Armand