Les Nominations des Oscars 2010

academy awards oscars

On ne va pas encore râlé comme pour les Césars 2010 mais bon, faut reconnaître que 10 nominations pour l’Oscar du meilleur film 2010 c’est peut-être un peu beaucoup trop et que je croise les doigts pour Un Prophète 🙂

Sinon, comme d’hab, en gras, vous retrouverez mes préférés.

Best Picture

  • Avatar
  • The Blind Side
  • District 9
  • An Education
  • The Hurt Locker
  • Inglourious Basterds
  • Precious: Based on the Novel ‘Push’ by Sapphire
  • A Serious Man
  • Up
  • Up in the Air

Actor in a Leading

  • George Clooney
  • Colin Firth
  • Morgan Freeman
  • Jeremy Renner

Actor in a Supporting

  • Woody Harrelson
  • Christopher Plummer
  • Stanley Tucci
  • Christoph Waltz

Actress in a Leading

  • Sandra Bullock
  • Helen Mirren
  • Carey Mulligan
  • Gabourey Sidibe

Actress in a Supporting

  • Penélope Cruz
  • Vera Farmiga
  • Anna Kendrick
  • Mo’Nique

Animated Feature Film

  • Coraline
  • The Princess and the Frog
  • The Secret of Kells
  • Up

Art Direction

  • Avatar
  • The Imaginarium of Doctor Parnassus
  • Nine
  • Sherlock Holmes
  • The Young Victoria

Cinematography

  • Avatar
  • Harry Potter and the Half-Blood Prince
  • The Hurt Locker
  • Inglourious Basterds
  • The White Ribbon

Costume Design

  • Coco Before Chanel
  • The Imaginarium of Doctor Parnassus
  • Nine
  • The Young Victoria

Directing

  • Avatar
  • The Hurt Locker
  • Inglourious Basterds
  • Precious: Based on the Novel ‘Push’ by Sapphire

Documentary Feature

  • The Cove
  • Food, Inc.
  • The Most Dangerous Man in America: Daniel Ellsberg and the Pentagon Papers
  • Which Way Home

Documentary Short

  • China’s Unnatural Disaster: The Tears of Sichuan Province
  • The Last Campaign of Governor Booth Gardner
  • The Last Truck: Closing of a GM Plant
  • Music by Prudence
  • Rabbit à la Berlin

Film Editing

  • Avatar
  • District 9
  • The Hurt Locker
  • Inglourious Basterds
  • Precious: Based on the Novel ‘Push’ by Sapphire

Foreign Language Film

  • Ajami
  • El Secreto de Sus Ojos
  • The Milk of Sorrow
  • Un Prophète
  • The White Ribbon

Makeup

  • Star Trek
  • The Young Victoria

Music (Original Score)

  • Avatar
  • Fantastic Mr. Fox
  • The Hurt Locker
  • Sherlock Holmes
  • Up

Music (Original Song)

  • The Princess and the Frog
  • The Princess and the Frog
  • Paris 36
  • Crazy Heart

Short Film (Animated)

  • French Roast
  • Granny O’Grimm’s Sleeping Beauty
  • The Lady and the Reaper (La Dama y la Muerte)
  • Logorama
  • A Matter of Loaf and Death

Short Film (Live Action)

  • The Door
  • Kavi
  • Miracle Fish
  • The New Tenants

Sound Editing

  • Avatar
  • The Hurt Locker
  • Inglourious Basterds
  • Star Trek
  • Up

Sound Mixing

  • Avatar
  • The Hurt Locker
  • Inglourious Basterds
  • Transformers: Revenge of the Fallen

Visual Effects

  • Avatar
  • District 9
  • Star Trek

Writing (Adapted Screenplay)

  • District 9
  • An Education
  • In the Loop
  • Precious: Based on the Novel ‘Push’ by Sapphire
  • Up in the Air

Writing (Original Screenplay)

  • The Hurt Locker
  • Inglourious Basterds
  • A Serious Man
  • Up

Top 10 des films les plus téléchargés de 2009

Torrentfreak a publié le Top 10 des films les plus téléchargés de 2009 sur le réseau BitTorrent (cumul de toutes les releases CAM, TS, WP, DVDRip, BDRip, etc., sur tous les principaux trackers).

On remarquera que les films les plus téléchargés ne sont pas ceux qui font le plus d’entrées et vice-versa, les principales surprise étant Rocknrolla ou State of Play qui se placent dans le Top avec des recettes plutôt réduites.
A l’inverse, Ice Age 3 ou bien 2012, respectivement 2ième et 4ième au box-office mondial cette année, n’apparaissent même pas dans le classement.
Enfin, on peut noter une hausse notable de nombre de téléchargements pour atteindre le haut du classement puisque The Dark Knight, le numéro uno de  l’année dernière ne faisait « que » 7 millions de DL.

Maintenant, je suis curieux de voir les chiffres d’Avatar, en particulier à cause de la 3D qui est un des atouts principaux du film et des majors en général pour lutter contre le piratage.

Source : http://torrentfreak.com/

Critique du film District 9

affiche district 9

L’idée Générale :

Il y a vingt-huit ans, des extraterrestres entrèrent en contact avec la Terre…Ces visiteurs d’au-delà des étoiles étaient des réfugiés et furent installés dans le District 9, en Afrique du Sud, pendant que les nations du monde se querellaient pour savoir quoi en faire…Depuis, la gestion de la situation a été transférée au MNU (Multi-National United), une société privée qui n’a pas grand-chose à faire du sort de ces créatures, mais qui fera d’énormes bénéfices si elle arrive à faire fonctionner leur extraordinaire armement. Jusqu’à présent, toutes les tentatives ont échoué : pour que les armes marchent, il faut de l’ADN extraterrestre. La tension entre extraterrestres et humains atteint son maximum lorsque le MNU commence à évacuer les non-humains du District 9 vers un nouveau camp, en envoyant des agents de terrain s’occuper de leur transfert. L’un de ces agents, Wikus van der Merwe, contracte un virus extraterrestre qui se met à modifier son ADN. Wikus est à présent l’homme le plus recherché de la planète, celui qui vaut plus qu’une fortune : il est la clé qui permettra de percer le secret de la technologie alien.Repoussé, isolé, sans aide ni amis, il ne lui reste qu’un seul endroit où se cacher : le District 9…

Le Bon :

Dans le genre film attendu et D9 se pose là et ce pour plusieurs raisons : premier film de Neill Blomkamp prolongement de son court-métrage très remarqué Alive in Joberg, le tout produit par Peter Jackson et poussé par à une campagne marketing exemplaire, distillant petit à petit des élements de l’univers de Neill.

Alors forcèment y avait de quoi être très déçu et autant le dire tout de suite : il n’en est rien, le film est énorme.

On commence l’aventure dans le registre de la comédie façon The Office, avec un film d’entreprise qui introduit son personnage principal interprété par l’excellent Sharlto Copley. Puis on découvre petit à petit le contexte et les problèmatiques liées. On passe alors au style reportage, l’action se muscle, on arrive dans le coeur du sujet : le District 9. Au fur et à mesure le tableau social s’esquisse, par touches d’extraits d’interviews ou d’archives de la télé sud-africaine, la sauce prend, on y croit.

La base est solidement fixée. On peut donc shooter dans le tas et commencer à s’amuser avec la dernière phase, celle de l’action bourrine, plus classique d’accord, mais diablement efficace car amenée de main de maître.

Le Moins Bon :

On peut se plaindre de la métaphore un peu trop appuyée par moment, du design des crevettes, un peu trop proche des humains ou bien du changement de genre radical du dernier tier du film, mais quand on prend le métrage dans sa globalité il y a une cohérence et c’est le principal.
Alors effectivement ce n’est pas une révolution attendue, mais ça n’en fait pas un mauvais film loin de là.

Le Bilan :

Croisement entre Cloverfield et Redacted (pour simplifier), les émotions sont aussi variées que les genres abordés. Blomkamp jongle tour à tour avec la comédie, le film d’action en passant par le reportage de guerre. Il en resulte un film très riche, visuellement impressionnant pendant le lequel on ne s’ennuie pas une seconde jusqu’à sa dernière demi-heure jouissive.

Le film est ambitieux et spéctaculaire sans jamais nous prendre pour des imbéciles même sur la fin qui laisse la porte grande ouverte pour une suite et je suis très curieux de voir ce que Neill va bien pouvoir en faire ! (et je fantasme sur ce qu’il aurait pu faire d’Halo…)

District 9 update

district9

L’année dernière, Cloverfield avait remporté un joli petit succès en salles notamment grâce à un buzz orchestré de manière magistrale par Bad Robot (J.J. Abrams) et Paramount. Un petit budget, beaucoup d’interrogation, beaucoup d’attente et un film qui remplissait plutôt bien son contrat de film SF/horreur. Cette année, un autre film de SF fait parler de lui et commence à buzzer sérieusement : District 9.
Pas mal d’images circulent, quelques vidéos sur youtube, quelques sites web qui viennent étayer le back ground.
Le film produit par Peter Jackson ne peut que susciter intérêt et curiosité.
FilmGeek avait déjà diffusé la première bande annonce et aujourd’hui on en rajoute une couche.

Le trailer officiel d’il y a 2 mois, en bonne qualité :

Une vidéo plus récente qui montre un peu plus les non-humains :

.

Côté ambiance, on peut aller se balader sur le site officiel http://d-9.com/, ou http://www.multinationalunited.com/ pour en savoir plus sur la gentille multinationale qui ne veut que le bien de l’humanité (i.e. ramener plein de pognon tout en se donnant des airs philantropes).

Neil Blomkamp, le réalisateur, avait fait un court métrage appelé District 9 et devait réaliser l’adaptation live du jeu vidéo Halo pour le compte d’Universal (également produit par Jackson). Halo coûtait trop cher vu l’état des caisses d’Universal, qui a également reporté l’adaptation de Bioshock.

On peut voir ce court métrage ici :

Perso, je ne regarde pas histoire de pas me spoiler avant le long, qui sera forcément différent.

District 9 s’annonce donc comme un film SF indépendant à suivre de près car Jackson en production devrait être un gage de qualité. On ne sait toujours pas quelle sera la teneur réelle du film, ni si il sera vraiment orienté comme un documentaire ou s’il s’agira d’une oeuvre « simplement » de fiction.

Allez, plus que 2 mois ! En attendant, si vous parlez le non humain, y a 5 offres d’emplois faites pour vous chez Multi National United ! Si vous êtes un non-humain, lisant le terrien spécialité France, ce serait sympa de nous envoyer la traduction de ce billet !