Blogs Cinéma : le Best Of de la semaine S04E11

best of blog cinema

Comme d’hab Armand tient la boutique de sa Norvège adoptive. J’espère qu’il tiendra le rythme et le coup pendant l’hiver 😉

Épilogue de la série Lost

Cette vidéo de la fin de Lost tourne sur le net depuis plus d’une semaine, mais je voulais être prêt pour enfin la regarder puis la partager avec vous, car il s’agit certainement des dernières images que l’on découvrira de cette série Culte et des dernières réponses qui nous seront révélées. Une page se tourne.

Il s’agit de 12 minutes supplémentaires qui constituent l’épilogue de la saison 6, donc la fin de la série et qui seront présentes en bonus dans les éditions DVD et Blu-Ray qui sortiront dans quelques jours.

Inutile de vous dire que ça spoile à mort et qu’il vaut mieux avoir vu les derniers épisodes avant de voir cette vidéo.
[EDIT] 12 heures : c’est le temps qu’il a fallu pour DM avant de supprimer la vidéo 🙂 La re-voici donc ^^

Test Flash : DVD d’Invictus de Clint Eastwood

invictus dvd jaquette

Le Film : Clint est un stakhanoviste, comme Woody, il enchaîne inlassablement un à deux films par an. Alors forcèment dans le lot y a du déchet, mais comme pour Woody, un petit Eastwood reste largement supérieur à la moyenne de la production ciné. Invictus en est le parfait exemple. Le sujet est fort, la reconstitution réussie, les acteurs (Morgan Freeman, Matt Damon en tête) au niveau mais la sauce ne prend jamais. Pourtant, malgré l’absence de frisson, l’ensemble passe agréablement.

Le DVD : Côté image, les couleurs vives de l’Afrique du Sud et des stades sont bien rendues mais par contre côté son ça pèche carrément, surtout lors des matchs où les impacts auraient pu donner un peu de punch au montage trop classique. On est très très loin d’un Enfer du Dimanche question intensité :-/
Pour les bonus, c’est limite du foutage de gueule : à part une featurette où l’on apprend que Matt Damon a fait beaucoup de vélo, de la course, de la boxe et de la muscu (tout sauf du rugby quoi) pour interpréter un rugbyman, il n’y a RIEN !!!

Le Bilan : A film mineur, édition DVD mineure. On a donc le strict minimum. Niveau audio et vidéo, l’essentiel est assuré mais après question bonus il faudra repasser 🙂

Coucours DVD/Blu-Ray Tellement Proches

tellement proches

Chose promise… Voici le concours interbloguesque pour la sortie en vidéo de Tellement Proches le 9 décembre !

Le principe est simple : 6 extraits exclusifs ont été répartis sur 6 blogs, chacune des vidéos des contenant une réponse à une des 6 questions ci-dessous.

A gagner : Un lecteur Blu-ray, des Blu-ray de Tellement Proches et des DVD de Tellement Proches et Nos Jours Heureux, le précedent film d’Eric Toledano et Olivier Nakache.

L’indice Filmgeek pour le jeu de piste se trouve dans la vidéo de ce post.

Bonne chance à tous !

Test des DVD de Chuck Saison 2

Chuck 4
[Spoiler Saison 1] La fin de la saison 1 était marquée par la demande en mariage de la sœur de Chuck par  “Captain Awesome”. Durant cette seconde saison, Chuck va alors s’efforcer, en plus d’éviter de tomber dans les mains de l’ennemi, de retrouver son père qui n’a plus donné de signe de vie depuis longtemps afin qu’il soit présent lors de la cérémonie.

Chuck 2
Avec cette seconde saison, la série continue toujours sur le même rythme avec dans l’idée de faire un show divertissant et non prise de tête. Ca fonctionne toujours, et on prend plaisir à retrouver tous ces personnages à chaque épisode. Quelques guest font également des apparitions remarquées, avec notamment Jordana Brewster, Tricia Helfer ou encore Dominic Monaghan.

Chuck 3
Le coffret comporte les 22 épisodes répartis sur 6 DVD. Un seul regret, je trouve dommage qu’ils n’aient pas pris le soin de mettre également l’épisode 12, qui se nomme Chuck Versus the Third Dimension, dans son format spécial en 3D. Les capacité du DVD ne le permettent peut-être pas, mais comme la saison n’est pas sorti en Blu-Ray, on ne pourra certainement jamais en profiter.

On retrouve également une quantité assez importante de bonus : les habituels bêtisiers, scènes inédites, reportages sur la série. Il y a aussi des featurettes plutôt décalées et sympathiques avec les conseils de Captain Awesome ou de John Casey.

A noter que Chuck est programmé pour faire son retour le 10 janvier sur NBC, grâce au fans qui ont été très actifs pour éviter son annulation. C’est le moment d’être prêt !

Ca vous fait une idée de cadeau de noël pour votre pote/copine geek/geekette ;).

Critique Edition Collector DVD The Dark Knight – Le Chevalier Noir

TDK-COLLECTOR 3D

L’Idée Générale :

Batman aborde une phase décisive de sa guerre au crime. Avec l’aide du lieutenant de police Jim Gordon et du procureur Harvey Dent, Batman entreprend de démanteler les dernières organisations criminelles qui infestent les rues de sa ville. L’association s’avère efficace, mais le trio se heurte bientôt à un nouveau génie du crime qui répand la terreur et le chaos dans Gotham : le Joker

fallingCards_1280x1024

Le Bon/Le Moins Bon :

Pas la peine de revenir sur le film, il s’agit pour moi d’un des meilleurs films de 2008 : réalisation impressionnante, casting au top et la performance géniale oscarisée d’Heath Ledger (on aurait d’ailleurs pu titré le film Joker Begins), scénario très dense et intense, scènes d’action énormes, tous les bons ingrédients sont ici réunis pour passer 2h30 scotché à son canapé.

12_-FC-00011_1280x1024

Techniquement :

Pour le film la qualité d’image et sonore sont bonnes mais souffrent forcèment de la comparaison avec l’édition Blu-Ray, en particulier dans les nombreuses scènes de nuit et au niveau des couleurs moins vives).

Il faudra donc privilegier la HD malgré le changement de format pour les scènes en Imax.

Question bonus, l’édition collector DVD est bien fournie, malgré l’absence très regrettable de commentaires audio (pour une future édition incluant Gotham Knight mais aussi une meilleure image ?). On retrouve en vrac Gotham Uncovered : un making-of classique mais assez complet, les 6 séquences en Imax au format 1.43:1, Gotham Tonight les 6 épisodes du talk show de Ghotam ainsi que des photos et autres teasers trailers.

De plus les bonus tournent pas mal autour du Joker, en particulier le passage sur la musique du film et l’élaboration de son thème. Bref, on se retrouve avec des bonus en nombre mais sans grande originalité.
 

11_DK-FC-00027_1280x1024

Le Bilan :

On pouvait s’attendre à une édition à la hauteur du film, ce n’est malheureusement pas le cas ici avec le minimum syndical pour patienter jusqu’à une éventuelle édition ultime.

Mais comme on est bien obligé de choisir une édition pour voir et revoir ce grand film et en profiter dans son home-cinéma, je recommanderai l’édition Blu-Ray qui bénéficie d’une bien meilleure image et des quelques bonus supplémentaires en HD :  La Technologie de Batman et Batman Démasqué : La Psychologie du Chevalier Noir.

05_DK-04204_800x600

Test DVD Les Ruines

The Ruins Les ruines 2

L’Idée Générale :

Durant leurs vacances à Cancun, Amy, sa meilleure amie Stacy et leurs petits amis respectifs, Jeff et Eric, font la connaissance d’un touriste allemand, Mathis, et de son copain grec, Dimitri. Lorsque le frère de ce dernier disparaît mystérieusement à l’intérieur d’une pyramide maya, le groupe décide d’explorer la ruine, recouverte d’une étrange plante grimpante. Pourchassés par une tribu hostile, les six jeunes sont contraints de gagner le sommet de la pyramide, déclenchant du même coup l’ire et les appétits d’une monstrueuse plante carnivore…

The Ruins Les ruines 2

Le Bon :

Plante carnivore, le mot est laché et on s’attend forcément au pire des séries B à Z mais c’était sans compter les bonnes idées du scénariste et auteur du bouquin original Scott Smith. Il a eu le bon goût de retourner les poncifs du genre et de placer l’action de ce Huis-Clos dans un milieu ouvert, en plein jour et en plein soleil.

On ajoute à cela le talent de Darius Khondji et on obtient un film plutôt agréable à regarder, tourner en extérieur et en lumière naturelle, qui donne un aspect original à ce film de genre.

Ce cadre posé, on suit donc l’irrémédiable progression de la plante rampante et vicieuse, tandis que les amitiés et les relations se dégradent en même temps que l’état physique des héros : c’est simple, mais ça fonctionne pas mal, l’humain se transforme petit à petit en plante alors que la plante devient de plus en plus humaine. On peut y voir plusieurs sens de lecture pour la plupart écologiques ou bien même une critique du tourisme ou de l’usage de certaines plantes comme stupéfiants, mais bon, ça reste un film de genre et on ne se prend pas trop la tête non plus !

Le Moins Bon :

Après l’application de ces quelques bonnes idées on tourne vite en rond et à vide, le scénario tient tout juste la distance et les acteurs sont aussi à la peine, le film se termine donc un peu en eau de boudin (normal me direz-vous avec autant de sang), la fin est expédiée et il nous reste à l’esprit deux/trois images choc mais rien d’impérissable.

The Ruins Les ruines 2

Techniquement :

La grosse surprise vient donc de la photographie et la lumière du film très léchée dont le rendu en DVD est à la hauteur. Le son n’est pas en reste non plus et on sait combien c’est important pour l’ambiance d’un film d’horreur.

Côté bonus, on a l’habituel commentaire du réalisateur ici accompagné du monteur, c’est toujours instructif, même si mon bonus préféré fut celui consacré aux décors abordant la construction des Ruines et l’élaboration de la fameuse mort rampante.

Voici un petit extrait des bonus :

Le Bilan :

Cette production de Ben Stiller ne révolutionnera pas le genre, mais son esthétique originale et ses quelques fulgurances gores charmeront les amateurs du genre.

The Ruins Les ruines 2

Continuer la lecture de « Test DVD Les Ruines »

Guide d’Achats d’Urgences de Noël 2008

guide achat filmgeek

A une semaine de Noël, il était temps de vous offrir le Guide de Noël 2008 de Filmgeek, avec plein de bonnes idées de cadeaux, toujours pratiques pour les urgences et les présents de dernière minute.

Blu-Ray et DVD :

  • Pour tous : Iron Man en Blu-Ray, peut-être le meilleur film de super-héros de l’année, en tout cas, le meilleur cadeau pour les fêtes de fin d’année.
  • Pour les fans : Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal : déception à sa sortie, le second visionnage passe pas mal surtout grâce aux bonus de Laurent Bouzereau, LE Monsieur Making-Of.
  • Pour les plus jeunes : Chasseurs de Dragons, dont nous avons fait le test ici.
  • Pour tous : Coffret DVD How I met your mother, saison 1 et 2 : tout simplement le nouveau Friends. (40€)
  • Et pour les habitués du rayon import : les coffrets Blu-Ray de The Dark Knight et Hellboy 2, tous deux en All Zone.

Livre :

  • Stanley Kubrick Archives : Réedition en format plus réduit et à petit prix du livre somme sur Stanley Kubrick aux éditions Taschen. 48€
  • L’intégrale Civil War en 3 volumes, pour tout savoir sur les affrontements qui ont conduit à la mort de Cap, aux éditions Marvel Panini France à 27€ pièce.
  • Les films de science-fiction par Michel Chion, anthologie illustrée de la SF par un de nos meilleurs spécialistes, 34€ aux éditions Cahiers Du Cinema.

Hi-Tech

  • Lecteur Blu-Ray Samsung BD-P2500 ou son petit frère le BD-P1500.
  • La Xbox360 pour son prix et son service de VOD (et aussi un peu pour les HD-DVD bradés pour les fétichistes 😉 ).
  • Soit une petite PS3 à la place des deux précédents, pour les plus impatients qui ne veulent pas attendre une éventuelle baisse de son prix en Mars.

Jeux Vidéo :

  • Fallout 3 (PC, 360, PS3) : un mélange de FPS et RPG dans monde post-apocalyptique, un bon trip radioactif qui garantit plusieurs dizaines d’heures de jeu. (de 50€ à 70€)
  • Mirror Edge (360, PS3, bientôt PC) : Simulation de Freerunning pour vous refaire les séquences de parkour de Casino Royale ou préparer la sortie de Banlieue 13 Ultimatum.(de 50€ à 70€)
  • LittleBigPlanet (PS3) : Ce bac à sable kawaï est LE jeu qui vous fera acheter une PS3. (70€)

NB : Les prix indiqués sont ceux de la Fnac, vous pouvez donc certainement trouver moins cher ailleurs.

Test du lecteur Blu-Ray Samsung BD-P2500

Samsung BD-P2500

C’est donc aujourd’hui qu’on inaugure sur FilmGeek les tests de matériels. On va alors parler un peu de Haute Définition, et plus particulièrement d’un lecteur Blu-Ray : le modèle BD-P2500 de chez  Samsung.

Commençons par un petit tour du propriétaire :

  • Lecteur ready pour le BD-Live (Blu-Ray 2.0)
  • DVD Upscaler 1080p
  • Décodeurs audio 7.1 intégré (tous types de décodeurs actuels intégrés sauf DTS-HD HR)
  • Port éthernet (connexion internet nécessaire pour le BD-Live)
  • Sortie HDMI, Component, Optique et surtout des sorties 7.1 analogiques

On retrouve donc toutes les connectiques nécessaires et attendues sur ce type de lecteur haut de gamme. Par contre, je dois dire que je ne m’attendais pas à trouver 8 sorties audio analogiques, qui permettront aux possesseurs de home cinéma quelques peu anciens, de faire évoluer leur installation sans avoir à acheter un nouvel ampli permettant de décoder les 10000 codecs du marché.

Niveau look, le lecteur est complètement noir avec une façade qui fait office de miroir et qui ne comprend que 3 boutons (on/off, ouverture du lecteur, et un gros bouton qui fait lecture/stop/avance/recule). Les lumières sont quant à elles d’une couleur bleutée. On a donc un design sobre et élégant.

N’ayant pas (encore) de grande télé 1xx cm chez moi, j’ai utilisé mon écran de PC 24″ relié en HDMI et ensemble Z680 comme home cinéma relié par câble optique au lecteur : aucun problème de compatibilité rencontré.

Le lecteur s’avère être silencieux durant la lecture d’un Film : on a simplement du bruit lors de l’accès au disque quand il vient juste d’être inséré. La lecture d’un film en haute définition ne pouvant faire que plaisir aux yeux, j’ai ensuite mis un film en DVD afin de tester le DVD Upscaler 1080p.

J’ai d’abord lancé Starship Troopers, film qui a désormais 11 ans, et dont le DVD de 2001 ne possède pas un master top moumoute. Malgré ça, le rendu de l’image fut bon : la compression dûe au format DVD est bien corrigée, et du coup l’image ne souffre pas d’être affiché sur un écran HD.

J’ai ensuite fait le test avec le DVD version longue du Seigneur des Anneaux : Le Retour du Roi. Film déjà plus récent, avec cette fois-ci un master qui doit sûrement être toujours une référence DVD. Même constant, l’image est très belle.  Le seul « défaut » que j’ai pu observer est le traitement des titres dans le générique de début du film, où les lettres apparaissaient avec de légers artefacts.

Reste à voir ce que cela donne sur un grand écran de plus de 100cm, mais sur un 24″ l’upscaling marche bien.

Pour résumer, on a un lecteur Blu-Ray qui fait ce qu’on lui demande, et même plus avec son upscaler DVD et ses sorties audio 7.1 analogiques.

A noter, qu’actuellement Samsung vend ce lecteur avec les Blu-Ray de Iron Man et de Mr & Mrs Smith (et ceci jusqu’au 31 janvier 2009) aux prix indicatif de 399€ (50€ remboursé jusqu’au 31 décembre 2008).

Burn-E, court-métrage Pixar dans les bonus DVD de Wall-E

Wall-E, le meilleur film de l’année et certainement le meilleur Disney Pixar, sort bientôt en DVD et Blu-Ray et il sera accompagné d’un nouveau compère dans les bonus : Burn-E.

Burn-E est lui aussi un petit robot sur l’Axiom et vous pourrez découvrir ses aventures dans le court-métrage inédit présenté sur la galette et dans la suite de cet article.

Continuer la lecture de « Burn-E, court-métrage Pixar dans les bonus DVD de Wall-E »