[Bande Originale] Hanna, des Chemical Brothers


Tout le monde connaît le groupe anglais The Chemical Brothers. Du moins, si vous ne les connaissez pas, vous avez forcément entendu de leur musique en jingle TV ou dans de nombreux films (notamment Kick Ass).

Petit rappel avec certaines des meilleures pubs jamais faites, réalisées par Michel Gondry pour Air France, portées par The Chemical Brothers (le titre s’appelle Asleep from Day):

 

L’année dernière The Chemical Brothers nous gratifiait d’un nouvel album, Further, que je ne saurais trop vous recommander. S’éloignant toujours plus du big beat initial (et des titres démoniaques tels que Get up on it like this ou Block Rockin’ Beats), Further est riche en ambiances variées et en sons triturés. Plus poétique, Further n’en reste pas moins un album d’électro qui sait envoyer les basses. La grosse nouveauté de l’année dernière c’est la composition d’un track (Don’t Think) pour le Black Swan d’Aronofsky dont on vous avais déjà parlé en ces lieux. Le titre n’est disponible que sur la version digitale de Further ou sur le CD Japonais de l’album.

Cette année, ils ont remis le couvert pour Hanna, le film de Joe Wright à sortir en France au début du mois de juillet (alors qu’il a déjà fini sa carrière aux USA). Plus extrême, le score composé par le duo anglais garde évidemment une relation avec leur travaux précédents, mais se fait nettement plus violent. A l’image du film, sauvage, les titres de Chemical Brothers sont sans concessions. Le thème principal est efficace, l’ensemble est agrémenté de différents instruments créant de nombreuses ambiances. On penserait parfois au travail de Bruno Coulais sur Coraline, aux Dust Brothers de Fight Club, à une pincée de Damon Albarn (Monkey Journey to The West), mais c’est surtout un album 100% Chemical Brothers qui explose le enceintes. On retrouve les sonorités issus de 15 ans d’expérimentations électroniques mais également une fraîcheur inattendue et une efficacité de tous les instants.

Le score d’Hanna surprend l’oreille et devrait ravir les fans de musique électronique, les fans de Chemical Brothers et les fans de bandes originales vraiment originales, sans déchets et qui s’écoute même sans avoir vu le film. Un incontournable dans son genre. Et parce que la vie est bien faite, on peut en écouter une bonne partie >>ICI<<

Armand