[Analyse] Licences Américaines Billionnaires.

Salut,

Ca faisait un bail.


Le cinéma, c’est de l’art et du business. Enfin dans l’autre sens. Ou pas.

Pour comprendre le succès d’un film, notamment aux USA, on pense à comparer son budget et ses recettes. Quand on n’est pas dans le biz, c’est difficile d’apprécier ce succès quand on ne connaît pas la somme mise en jeu dans le marketing.
C’est encore plus difficile quand certains comparent un film sortant en 2012 et un film sorti 15 ans avant. Pour vraiment comprendre une carrière de film sur le territoire US, il faut prendre en compte l’inflation. In fine, on se retrouve donc à comparer les choses vraiment comparable, à l’instar des sommes du nombre d’entrées sur le territoire français.

Dans cette « analyse », j’aimerais remettre en perspective les séries ou licences qui ont dépassé le billion (ou milliard) de dollars en recettes cumulées sur le territoire américain. Cela permet de comprendre parfois pourquoi les producteurs s’attachent ou s’acharnent à faire (re-)vivre certaines licences malgré des chiffres à priori décevants pour les derniers opus.

Les chiffres qui suivent sont issus de boxofficemojo (dont la mise à jour est un bonheur pour tout fan de dollars), en regardant les recettes cumulées, le nombre de films de la franchise (sans y ajouter les ressorties).
Ces chiffres sont virtuels, ils reflètent le nombre de places vendues pour chaque film, multiplié par le prix d’une place en 2011. Les sommes engrangées ne sont donc pas réelles mais le ratio budget/recettes est sans doute pertinent. Les plus curieux iront voir sur le site pré-cité; il comporte moultes comparaisons et autres informations budgétaires.
Si l’ensemble paraît évident, il y a tout de même quelques surprises, en tout cas je l’espère.

Continuer la lecture de « [Analyse] Licences Américaines Billionnaires. »

Blogs Cinéma : le Best Of de la semaine S03E18

best of blog cinema

Premier Best-of de l’année 2010, que je vous souhaite excellente de la part de toute l’équipe de FilmGeek.

Pour nous elle commence en douceur, mais on ne devrait pas tarder à avoir quelques surprises 😉

La découverte OST du jour : Shaken and Stirred (David Arnold)

Shaken and Stirred

David Arnold est un compositeur moins connu que John Williams, mais on lui doit quand même quelques partitions mémorables telles que celles des premiers gros films de Roland Emmerich (Stargate, Independence Day). Depuis 1997, il est en charge de mettre en musique les James Bond après un Goldeneye composé par Eric Serra. David Arnold aime l’électronique et, avec ses potes de Propellerheads, il avait remixé On Her Majesty’s Secret Service pour l’album Decksandrumandrockandroll. Sur l’OST de Tomorrow Never Dies, le track Backseat Driver donnait dans le même style breakbeat symphonique, mélange d’électro et d’orchestre.

Aujourd’hui, grâce à Jiwa et presque par hasard, je suis tombé sur Shaken and Stirred de David Arnold. L’album de 1997, comme son nom l’indique, reprend les grand thèmes des James Bond mais remixés de manière très sympathique. J’aime énormément All Time High. A découvrir de toute urgence.

Le player Jiwa qui va bien :


Armand

Blogs Cinéma : le Best Of de la semaine S02E09

banniere best of filmgeek

Aujourd’hui dimanche, Filmgeek, dans le cadre d’une alliance avec 2 autres de renom (CinéFeed et Cinéblogywood), vous propose la nouvelle saison de la sélection de leurs meilleurs articles de la semaine afin de vous faire découvrir la crème des blogs ciné.

Au menu de ce best-of : un appel, un coming-out et une exclusivité.

Blogs Cinéma : le Best Of de la semaine S02E03

banniere best of filmgeek

Aujourd’hui dimanche, Filmgeek, dans le cadre d’une alliance avec 2 autres de renom (CinéFeed et Cinéblogywood), vous propose la nouvelle saison de la sélection de leurs meilleurs articles de la semaine afin de vous faire découvrir la crème des blogs ciné.

Au menu de ce best-of : une pub, un poids lourd et un schéma.

Bonne fin de WE à tous !

Another Way to Die pour Alicia Keys et Jack White

quantum of solace wallpaper

C’est annoncé, c’est officiel, Alicia Keys et Jack White des White Stripes interpréteront Another Way To Die pour la bande-originale du prochain James Bond : Quantum Of Solace.

Ce duo sera le premier dans l’histoire des génériques du commander Bond : le morceau est déjà enregistré, Jack White en est l’auteur, le producteur et batteur tandis qu’Alicia chantera (qui a dit dommage ?).

Et c’est donc aussi officiellement et définitivement mort pour Amy Whinehouse qui d’ailleurs fait encore parler d’elle avec un séjour à l’hôpital.

Pour terminer sur une note positive, voici un petit plaisir des yeux pour nos lectrices dans la suite : Continuer la lecture de « Another Way to Die pour Alicia Keys et Jack White »

Premier trailer James Bond : Quantum of Solace

Rien de tel qu’un trailer de James Bond : Quantum of Solace pour redonner le moral après une semaine de vacances (gros blues post-vacances…).

1min 56 d’un James encore plus violent et remonté que dans Casino Royale. J’adore la tournure que donnent Daniel Craig et Marc Forster au personnage, changements initiés par Martin Campbell.

Reste plus qu’à attendre la sortie française le 5 Novembre 2008 !

La sélec du mercredi #19

La 19ième sélec du mercredi 21 mai 2008 est un peu particulière, la faute à Cannes et à son festival qui perturbe les sorties ciné, puisque cette semaine nous n’avons que quatre nouveaux films à l’affiche.

Vous l’aurez deviné, l’événement de la semaine est bien-sûr la sortie d’Indy 4, suivi du dernier film de Desplechin qui a reçu un bon accueil cannois :

  • Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal
    De Steven Spielberg et avec Harrison Ford, Cate Blanchett
  • Nés en 68
    De Olivier Ducastel, Jacques Martineau et avec Laetitia Casta, Yannick Renier
  • Un conte de Noël
    De Arnaud Desplechin et avec Catherine Deneuve, Jean-Paul Roussillon
  • L’Or du Hollandais
    De Delmer Daves et avec Alan Ladd, Ernest Borgnine

J’en profite pour vous signaler la sortie du second numéro des Inrocks consacré au Festival de Cannes, le premier était assez complet et tentait même de rentrer dans la tête du président Sean Penn ! Cette fois la couv’ est sur l’excellent Mathieu Amalric, héros du Desplechin et surtout méchant du prochain James Bond : Quantum Of Solace.

lesinrocks

Blogs Cinéma : le Best Of de la semaine #13

Aujourd’hui dimanche, Filmgeek, dans le cadre d’une alliance avec 2 autres cinéblogueurs de renom (CinéFeed et Cinéblogywood), vous propose une sélection de leurs meilleurs articles de la semaine afin de vous faire découvrir la crème des blogs ciné.

Au menu de ce Best-of dominical, le chef vous propose des têtes de cuir, du Ca$h et une malédiction :

C’est une semaine un peu spéciale pour FilmGeek avec le Festival Jules Verne et aussi deux nous amis qui font leur entrée dans la blogroll : Lyricis et Comics Place.

Regis est un con : le tournage de Quantum of Solace

Aston Martin Quantum of Solace

Ça aurait pu être la news de nos défunts Les Nuls si l’émission existait toujours.

La photo a été prise en Italie, à coté du lac de Garde, où se passera une partie de l’action du prochain James Bond : Quantum of Solace. Il s’agit de l’une des cinq Aston Martin DBS que 007 conduira dans le film, repêchée après qu’elle fut tombée dans le lac.

Le problème est que cette « cascade » à 250 000 $ n’était pas prévue, la personne conduisant la voiture ne faisant que l’apporter sur le plateau du tournage.

Il reste à la production deux voitures pour finir le tournage (les deux premières étant déjà criblées de balles), la possibilité d’avoir rapidement une sixième voiture n’étant pas possible.

Note : le chauffeur de la DBS s’en est sortie avec seulement quelques égratignures.

(Via & Via)

MAJ : A priori, il ne s’agissait pas d’une voiture de tournage mais juste de promotion pour une conférence de presse et l’accident ne modifiera pas le planning de tournage contrairement au second accident. Via