Critique du film Expendables 2 : unité spéciale

Après un premier épisode hyper-déceptif, car tout simplement pas à la hauteur de la promesse vendue, les Expendables reviennent, plus nombreux encore : welcome Jean-Claude Van Damme, Chuck Norris, Scott Adkins, Nan Yu et le petit nouveau Chris Hemsworth (exit Rourke et les décédés du précédent opus).
Stallone, lui, abandonne la réalisation pour laisser la place au tâcheron Simon West : c’est plutôt un bon choix, Sly se concentre ici à mettre en valeur ses coéquipiers entre 2 explosions.

Plus qu’une bromance explosive, Expendables 2 est un meta film, mise en abîme plus ou moins fine sur la carrière de ces action-heroes, prisonniers de leur image passée. Ainsi, chaque personnage à le droit à une ou deux scènes de gloire et de comédie, essentiellement basée sur une punchline culte tirée de leur filmo testostéronée et ne cache jamais le poids des années.

Ils en deviennent d’ailleurs presque touchants : Sly/Schwarzie/Bruce en tête se posent comme les parrains de l’action 80’s, passant le flambeau à Statham ou Hemsworth, dignes héritiers qui, eux aussi, ont moins de mal à massacrer des centaines de mercenaires et manipuler des tonnes de plutonium qu’à parler à une femme.

D’ailleurs, en parlant d’anciens et de méchants, mention d’honneur à JCVD qui assure dans le rôle de Vilain (oui, c’est son nom) : radical, froid, il incarne une menace à la hauteur de l’unité spéciale. Par contre pour ses acolytes, leur seul moyen de survivre un peu étant d’avoir une ligne de dialogue, ils ont une espérance de vie trop réduite pour pouvoir se faire un avis sur leurs performances.

Enfin, on regrettera l’abus d’effets numériques et de fusillades au détriment des bonnes vieilles cascades et des affrontements au corps à corps d’antan ici trop rares. C’est d’autant plus dommage car le propos du film est justement de prôner un certain esprit de l’action à l’ancienne.

Mais arrêtons de chipoter : on a enfin ici le Expendables attendu, drôle, WTF, bourrin, régressif, JOUISSIF et il serait dommage de bouder son plaisir coupable.

Le producteur évoque déjà l’idée d’un troisième opus avec Harrison Ford, Clint Eastwood, Nicolas Cage et Wesley Snipes (quand il sortira de prison)… Est-ce bien nécessaire maintenant, après un tel bouquet final ?
Non : ils ont montré qu’ils étaient tous encore vaillants et qu’ils méritaient de tourner la page et qu’on leur propose de nouvelles aventures.

PS : Je parie que vous n’avez même remarqué que nous n’avions pas mis de synopsis, pitch ou autres bribes de « scénario ».

Blogs Cinéma : le Best Of de la semaine S04E29

best of blog cinema

Grâce à Romain et Armand, Filmgeek reprend un rythme de publication plus régulier et aborde des thèmes plus variés, j’espère que cela continuera encore longtemps !

Pendant ce temps, chez nos camarades, on parle du le box-office fr mou, du film Le Flingueur avec Jason Statham, de Scream 4 et de Detective Dee : enjoy !

Cinefeed : box-office semaine 14, mauvais démarrage pour tout le monde

Cineblogywood : La Flingueur – Jason tatane

Hollywood&Co : Critique: Scream 4

Filmosphere : Detective Dee, la renaissance de Tsui Hark

Filmgeek : Interview de Zack Snyder pour Sucker Punch


 

Red Band Trailer de The Mechanic

Voici la bande-annonce non-censurée du prochain film avec Jason Statham : The Mechanic. Il s’agit du remake du Flingueur (interprété à l’époque par Charles Bronson) et réalisé cette fois par Simon West, Ben Foster, Christa Campbell et Donald Sutherland.

Alors, comme on peut s’y attendre, ça flingue, ça tape, ça saigne, ça tache, ça boobs, mais pas seulement ! Car à 1’01 du début, se cache un plan avec une petit surprise :

Il s’agit d’un QR Code à scanner avec son mobile et qui permet d’accéder à un extrait en bonus et vous en trouverez d’ailleurs un second menant lui vers le site mobile du film, en toute fin de trailer :

The Expendables Body Count

expendables-ban

Est-ce que la somme des individualités d’un groupe est supérieure à sa valeur totale collective ?

Là se situe la véritable question de fond du nouveau film de Sylvester Stallone : The Expendables. Ce schéma tente d’y répondre en faisant le compte des cadavres laissés derrière chacune des individualités.

expendables body count

Via

Willis, Schwarzie et Sly ensemble à l’écran ?!

expendables-stallone-statham

Je viens de voir ça sur current.com et ça devrait faire plaisir à 100% de l’humanité. C’est un rêve d’ado que de voir John McLane, Terminator et Rambo ensemble à l’écran et c’est ce bon vieux Sly qui concocterait cette scène à caméos pour son très attendu The Expandables. Willis attend un coup de fil de Sly pour avoir des détails.

Le film, qui doit sortir en avril prochain aux States, réunit un casting d’action-stars et de gueules inculant Dolf Lundgren, Jet Li, Jason Statham ou encore Mickey Rourke. Un casting  fully packed with testosterone.

The Expandables est définitivement le film que j’attends le plus en 2010 (edit ;).

Un peu de footage :

La Méthode Luc Besson par Mozinor

Histoire de commencer l’année en douceur et dans la bonne humeur, voici la Méthode Besson par l’incontournable Mozinor : la banlieues, des putes, des taxis, des Audi, en random dans le générateur de scénario Europa Corp !

Saturday Night Trailers

saturday night trailers

Plutôt que de vous faire un article pour la moindre sortie de trailers (exception faite des incontournables bien-sûr), je vous propose de regrouper les plus sympathiques, tous les samedis dans un post intitulé Saturday Night Trailers.

Le second trailer du Valkyrie de Brian Singer avec Tom Cruise en comploteur nazi :

La bande-annonce de Slumdog Millionaire le prochain film de Danny Boyle précédé par un buzz super positif :

La bande-annonce de Mesrine : L’Ennemi Public n°1, sconde volet des aventures de Vincent Cassel après Mesrine : L’instinct de Mort :

Petit Clip TV pour Le Transporteur 3, toujours avec Jason Statham mais mise en scène cette fois par Olivier Megaton :

Le trailer d’Anges et Démons de Ron Howard avec Tom Hanks qui après DaVinci Code retrouve sa coiffure improbable à la Nicolas Cage :

La Sélec du mercredi – Semaine 42

la selec du mercredi

En ce mercredi 15 octobre 2008, sortent 10 films, soit trop et voici donc La de Filmgeek selon les règles afin de vous aider à faire votre choix.

Cette semaine nous avons pas mal de films attendus: le fameux biopic sur Coluche, le nouveau Gondry et Cie, le dernier film de Paul Newman, la dose de bourrinage avec Jason « coup de latte » Statham ou enfin Tonnerre sous les Tropiques dont vous trouverez notre critique ici.

Mon choix se porterai a priori plus sur Tokyo ! qui titille ma curiosité cinéphile et pour ceux qui ne veulent pas se prendre la tête, Tropic Thunder me paraît l’idéal cette semaine.

  • Tokyo !
    De Michel Gondry, Leos Carax, Joon-ho Bong et avec Ayako Fujitani, Ryo Kase
  • Tonnerre sous les Tropiques
    De et avec Ben Stiller, Jack Black, Robert Downey Jr.
Et le reste des sorties du mercredi :
  • Coluche, l’histoire d’un mec
    De Antoine de Caunes et avec François-Xavier Demaison, Léa Drucker
  • Le Crime est notre affaire
    De Pascal Thomas et avec Catherine Frot, André Dussollier
  • La Famille Suricate
    De James Honeyborne et avec Guillaume Canet, Paul Newman
  • Course à la mort
    De Paul W.S. Anderson et avec Jason Statham, Tyrese Gibson
  • Desmond et la créature du marais
    De Magnus Carlsson et avec Antoine Tome, Michel Dodane
  • Chop Shop
    De Ramin Bahrani et avec Alejandro Polanco, Isamar Gonzales
  • La Fièvre de l’or
    De Olivier Weber
  • Milestones
    De Robert Kramer et avec John Douglas, Mary Chapelle