Sortie de Gran Turismo 5 sur PS3 et Event GT5

Intro : De temps en temps nous aimons parler jeux-vidéo sur Filmgeek et forcement on ne pouvait pas passer à côté de la sortie de GT5, le jeu de la fin d’année sur PS3. Grâce à Sony, nous avons été convié à la soirée de sortie et c’est Nikro, un petit nouveau et vrai fan de la saga Gran Turismo qui s’y est rendu pour FG. Voici son compte-rendu.

Arrivé vers 19h45, une petite trentaine de personnes attendent devant l’entrée. Après un gros 1/4h d’attente, tout ce petit monde rentre enfin au chaud, accueilli par 2 babes qui agitent des drapeaux GT sans grande conviction.

Ne reste plus qu’à signer une autorisation de droit à l’image pour Sony – pour une durée de 15 ans tout de même ! – , engloutir 1 ou 2 petits-fours et coupes de champagnes, et direction l’étage du bas pour aller tâter le jeu PS3 le plus attendu de ces 2 dernières années.

Début de soirée : les consoles sont prises d’assaut, on se contente pour le moment de regarder. Après tout cette attente, ce qu’on se dit en premier : OK c’est beau, mais bon ça n’a pas vraiment évoluer depuis le prologue. On note en plus quelques chutes de framerate – heureusement anecdotiques – pas mal d’aliasing – surtout au niveau des ombres où il atteint des sommets ! – de la pixellisation au niveau des projections d’eau digne d’un vieux jeu VGA 320×240, un peu de clipping, heureusement très léger et auquel on ne fera plus attention une fois concentré sur sa conduite.

Bref ce n’est pas exactement une excellente surprise au niveau technique même si ce ne sont que des détails.

Un des orgas annonce qu’un concours va avoir lieu. 2 consoles sont spécialement réquisitionnées dans la fond de la salle pour lui.

La soirée se poursuit, la salle se vide, et on peut enfin jouer tranquillement.
Première constatation, on est en terrain connu, c’est du pur GT niveau gameplay. Personnellement j’apprécie, c’est pour ce mélange de simulation et de « j’ai quand même un peu droit à la faute » que j’apprécie GT depuis ses débuts. Mais bien sur, certains rétorqueront qu’il n’y a eu aucune évolution ou presque de ce côté, ce qui n’est pas faux.
On retrouve les classiques mode Arcade et GT, avec sa pléthore de permis, championnats, épreuves spéciales – avec comme nouveautés du karting (très sympa !) ou du Nascar (moins sympa).
La nuit et la pluie sont de la partie, et plutôt bien rendus.

Pour ceux qui aiment GT, il y a largement de quoi se faire plaisir.

Au chapitre des doléances, on notera des déformations ridicules – il faut foncer dans un mur à 300 à l’heure pour espérer écorcher le pare-choc de sa Ferrari – , un éditeur de circuit inutile (fallait regarder du coté de Trackmania les gars), un mode drift qui n’a rien à faire dans un GT, un mode B-Spec qui sert toujours autant à rien.

Fin de soirée : le petit concours se termine. Celui qui a réalisé le meilleur temps sur le circuit de Madrid au volant de la Nissan CALSONIC SKYLINE (JGTC) se voit remettre l’édition signature. En 2.49.00, il est 4 secondes plus rapide que le second qui repart avec l’édition collector. Et les 2 ont droit à une magnifique photo entourée de 2 babes.

Au final, comme le disent à peu près tous les tests, une déception après tous ces retards. On en attendait plus.

Mais en même temps, pour 55€, y-a-t-il un jeu de caisses PS3 qui soit si addictif et qui propose un tel contenu ? Non. Voilà pourquoi ce Gran Turismo 5 mérite au bout du compte vos deniers ! Surtout que les courses en ligne avec les potes s’annoncent sympas.

Nikro

[Jeu Vidéo] De Starcraft 2 à DC Universe Online, cinématiques en stock

Depuis quelques semaines, les cinématiques de jeux vidéo toutes plus impressionnantes les unes que les autres sont diffusées.

Nous vous avions déjà fait un article sur celles de l’E3 consacrées à Star Wars, en voici une nouvelle sélection, dont deux nouveautés, qui n’ont rien à envier aux films d’animation de cinéma : tout y est, de l’action à l’émotion, la frontière entre les deux arts est de plus en plus mince.

Voici la plus récente : Starcraft 2 – Wings of Liberty, la suite tant attendue du RTS de Blizzard. Comme d’habitude pour le studio, ils ont mis le paquet dans la cinématique et on n’ose imaginer le résultat sur grand écran pendant 2h.

Ensuite, on change de registre et on passe dans le super-héros avec ce que qui servira certainement de cinématique d’intro de DC Universe Online, le MMORPG de SOE qui veut frapper très fort.

La vidéo suivant est plus ancienne puisque datant de l’E3 mais s’intègre parfaitement dans cette sélection. Cette cinématique de Deux Ex 3 Human Revolution ne cache pas ces inspirations mais parvient à se forger sa propre identité.

Enfin, pour boucler la boucle, voici la dernière bande-annonce de Tron : L’Héritage, la suite du film culte, qui pioche allègrement dans l’univers du jeu vidéo qui s’inspire lui-même du cinéma qui…

Test d’Uncharted 2 : Among Thieves

Uncharted2_Logo

Heureux possesseur d’une PS3 depuis quelques mois, j’attendais avec grande impatience ce second opus des aventures de Nathan Drake, avant même d’avoir terminé le premier.

L’idée générale

Au début du jeu, on retrouve un Nathan en mauvaise posture : blessé, il est coincé dans un wagon lui même suspendu dans le vide. Hors, cette situation ne peut être expliquée qu’en repartant au début de l’histoire… qui commence 4 mois plutôt. Drake tombe sur deux collègues, Chloé et Flyn qui doivent récupérer une lampe à huile pour un certain client, lampe qui les lance sur les traces de Marco Polo…

uncharted2_hero Le bon

Il y tant de choses à dire dans cette catégorie, qu’on va rester à l’essentiel.

Encore une fois, la très grande force du jeu est sa réalisation magistrale. Naughty Dog manie à la perfection la jonction entre le jeu pur, les scènes scriptées et les vidéos préenregistrées, qui sont là pour donner les éléments narratifs les plus importants. A ça, on ajoute une histoire bien écrite et saupoudrée de dialogues qui nous font très souvent sourire et on obtient un scénario qui aurait pu être celui d’Indiana Jones 4 : on a vraiment l’impression de jouer à un film dont on est le héros.

UC2AT-Mountaineering-vista
Le scénario s’appuie sur des graphismes magnifiques et l’utilisation du moteur physique Havok pour plus de réalisme : selon les dires des développeurs, Uncharted 1 utilise 30% du cell de la PS3, alors qu’avec Uncharted 2, on est plutot autour de 100% (une image comparatives se trouve à la fin du test).

Et pour finir, nous avons un nouveau mode online qui permet de donner une deuxième vie au jeu : avec 10 modes de jeu, les parties online permettent de récupérer de l’argent qui peut être aussi obtenu en remplissant des achievements dans la partie solo et qui permettra de débloquer des skins, armes ou autres galeries d’images/vidéos par exemple.

UC2AT-Urban-warfare-melee Le moins bon

Avec autant de qualité, je n’ai pas grand choses à dire ici. Le reproche que je ferai concerne l’intelligence artificielle qui ne semble pas avoir beaucoup évolué par rapport au premier épisode.

A part ça…

Le bilan

filmgeek-approuve Voici le jeu que tout possesseur de PS3 se doit d’avoir dans sa ludothèque : graphismes, histoire, gameplay… tout est là. En surpassant le 1 dans toutes les catégories, il offre une expérience que je résumerai comme ceci : aucun jeu vidéo n’a jamais donné une bonne adaptation au cinéma mais Uncharted 2 a quant à lui réussi une parfaite adaptation du cinéma dans un jeu vidéo.

Continuer la lecture de « Test d’Uncharted 2 : Among Thieves »

Test du jeu vidéo X-Men Origins: Wolverine

Grâce à l’agence Heaven, une fois encore, nous avons pu jouer en long et en large à Wolverine, le jeu vidéo, sur PS3. Votre serviteur l’a terminé et revient vous donner ses impressions sur ce jeu à license (et pas n’importe laquelle), classement SELL -18, beat’em all ultra péchu et qui n’a pas peur de montrer des tripes en quantité. On y revient juste en dessous.

Comment ne pas faire le lien avec le film dont est issu le jeu… Comme ça, à la Lex : je l’ai pas vu, ne m’en porte pas plus mal, et ça ne m’a pas empêché d’apprécier le jeu. C’est parti pour un petit test.

Ouais, tu peux avoir les choquottes !
Ouais, tu peux avoir les choquottes !

Continuer la lecture de « Test du jeu vidéo X-Men Origins: Wolverine »

X-Men Origins : Wolverine – Le Jeu Vidéo + Concours

Activision et l’agence Heaven ont présenté à Paris avant-hier soir le prochain jeu du studio Raven : X-Men Origins : Wolverine sur PS3 et PSP, et Filmgeek était bien entendu de la partie (on ne manquerait de la free food pour rien au monde !).

Reprenant la trame du film sortant à la fin du mois (29 avril), le jeu nous met entre les mains cette arme ravageuse qu’est Wolverine, personnage de Marvel pour lequel je ne vous ferai pas l’affront de refaire une biographie.

Les p’tits gars de Raven sont de gros fans de l’univers de Marvel, ils n’attendaient que la licence sur le personnage, et ça se voit ! En sort un beat’m’up bien nerveux, dans la pure lignée des God of War et/ou Devil May Cry. Malgré les réticences que l’on peut avoir face à un jeu à licence, force est d’avouer que pour une fois, on a pris une petite claque: techniquement irréprochable (sur plus de 2h de démonstration, manette en main, un seul ralentissement observé), plutôt joli (surtout les animations), quelques idées de gameplay sympa, le souci du détail de reproduction du personnage et en particulier sa bestialité et ses pouvoirs: en même temps que la barre de vie remonte grâce à son pouvoir de régénération, on voit les impacts de balles se refermer petit à petit (voire les lambeaux de chair réapparaître). Car de la chair, on en voit: le jeu sur PS3 est interdit au moins de 18 ans et le sang coule à flot à chaque coup de griffe.

La version PSP semble, elle, un peu plus édulcorée.

Pour des raisons de confidentialité, nous ne pouvons pas montrer d’images de gameplay prises sur place. Vous devrez donc vous contenter de ces screenshot éditeur  pour le moment, HUD-less et bloodless, issus de la version PS3:

Plus d’images ici même.

Le jeu est prévu pour le 30 avril sur PS3 (18+, 69.90€), XBox 360 (18+, 69.90€), PC (18+, 49.90€), PS2 (16+, 30€), Wii (16+, 60€), PSP  (16+, 40€) et NDS (12+, 40€).

Bonus: Comme vous avez des rédacteurs super-sympas, vous avez le droit à un super-concours, le gagnant remportant 2 places pour aller voir le film à sa sortie. Comme d’habitude, les 3 questions:

  • Quel est le vrai nom de Wolverine (hors période d’amnésie) ainsi que celui de sa femme ?
  • Qui sont les créateurs des X-Men dans les années 60 ?
  • Combien de personnes donneront par mail les deux bonnes réponses aux questions précédentes ?

Vous avez jusqu’au dimanche 26 avril pour rendre vos copies à concours.filmgeek@gmail.com.

Street Fighter – The Legend of Chun-Li : le Casting Comparé

Voici le casting comparé de Street Fighter – La légende de Chun-Li, film qui ne dérogera certainement pas à la règle : « Toutes les adaptations de jeux vidéo au cinéma sont ratées », mais dont le casting est plutôt iconoclaste.

KRISTIN KREUK
Kristin Kreuk – Chun-Li

NEAL MCDONOUGH
Neil McDonough – M.Bison

CHRIS KLEIN
Chris Klein – Charlie Nash

MICHAEL CLARKE-DUNCAN
Michael Clarke-Duncan – Balrog

TABOO
Taboo (des Black Eyed Peas) – Vega

Ajoutez à ceux-là : Moon Bloodgood dans le rôle de Maya, Edmund Chen dans celui de Huang, Josie Ho pour Cantana et Pei Pei Cheng pour Zhilan, qui ne sont pas des persos du jeu il me semble.

Via

Nouvelles News en Vrac #2

dennis-quaid-gijoe

  • Ci-dessus, la première image de GI Joe (le plus grand de tous les héros) avec Dennis Quaid faisant des mots-croisés dans le rôle du Général Hawk
  • Des images en détails de la bête de Cloverfield ou de sa figurine plus exactement Via
  • Lynn Collins et Danny Huston rejoignent Hugh Jackman dans la cast de X-Men Origins : Wolverine pour les rôles de Silver Fox et William Stryker mais quel acteur pour incarner The Blob ?
  • Filth and Wisdom, le premier film de Madonna (mais pas son premier four) sera sur Ithunes avant de sortir en salles.
  • Et enfin, sans plus attendre, la bande-annonce la plus attendue de l’année, celle du prochain film d’Uwe Boll : Far Cry… Can’t Wait !

Continuer la lecture de « Nouvelles News en Vrac #2 »

Soirée Scene-it ? Cinéma en Folie sur Xbox 360

Grâce à Alain de Cinétribulations, j’ai été invité par Heaven à une soirée pour le lancement du jeu Scene-it ? Cinéma en Folie sur Xbox 360.

C’était l’occasion de découvrir l’adaptation vidéo-ludique du jeu de société et d’affronter quelques gamers lors d’un petit tournoi.


Après être arrivé avec une heure de retard, je me suis vite fait briefer : le principe du jeu, la manette buzzer, le tournoi, les forces en présence, la future raclée qu’ils vont prendre, etc.

Plus sérieusement, pour écrire sur ce qui nous intéresse, le jeu en lui-même est très sympa : c’est un party-game du type Buzz ! sur PS2 mais uniquement accès sur le cinéma tout en étant accessible à tous avec aussi bien des questions pointues et obscures que des questions contenant déjà la réponse.

La partie dure environ 20 minutes et est divisée en manches où les questions défilent après un extrait, sous formes de QCM variés : acteurs invisibles, rébus, indices visuels, etc. Bref, rien de très original, comme pour les modes de jeu très peu nombreux, mais c’est du solide et de l’efficace : on s’amuse, c’est le principal !

La palette de films allant de Love Story à Amélie Poulain en passant par ET ainsi que les différents bonus/malus permettent d’équilibrer la partie et donner à chacun une chance de gagner.

Ce jeu permet donc à la Xbox360 de commencer à se faire une image de console « familiale », c’est un bon début (même si forcément je ne suis pas très objectif à cause du thème qui me touche particulièrement) et je pense qu’il va falloir capitaliser en sortant d’autres jeux originaux cette fois pour exploiter les manettes-buzzer ainsi que les capacités techniques de la machine afin devenir une vraie console pour la famille et les casual-gamers.

Voulez-vous en savoir plus ?
Valeur : 60€ avec les 4 buzzers
Blog Xbox360 : http://xbox360.blogs.allocine.fr/
Site officiel du jeu de plateau : http://www.sceneit.fr/
Photos de la soirée : http://tinyurl.com/2k47fd

Sinon, pour infos et disclosure, je suis donc arrivé à la bourre, j’ai gagné le tournoi face à de sympathiques concurrents plutôt branchés jeux-vidéo et j’ai remporté le gros lot : un disque dur 120Go et le jeu mais sans la console pour y jouer ^^.

Merci à Heaven, Microsoft et aux autres participants et désolé pour la piètre qualité du texte mais il se fait tard :).

Festival du Jeu-Vidéo à Paris-Est Montreuil

Festival du Jeu-vidéo

Et pour Lui, du 21 au 23 Septembre 2007 se déroule le Festival du Jeu-Vidéo à Paris-Est Montreuil (93) .

Au programme pour cette édition dont la surface à été doublée avec 9000m² contre 5000m² l’année
précédente (pour 40 000 visiteurs prévus contre 21 000 en 2006) :

  • Pour vendredi 21 (ce soir c’est un peu tard je sais ^^) : conférence sur les Serious Games.
  • Pour samedi 22 : conférences sur Les jeux gratuits en ligne, Aides à la création de jeux vidéo, Regards croisés d’auteurs de jeux vidéo, Formations aux métiers du jeu vidéo et un Atelier : Créer un jeu vidéo en amateur
  • Et pour dimanche 23 : conférences sur les Stars du Retrogaming et Jeu-vidéo et développement de l’enfant.

Plus, bien-sûr, des tonnes de jeux-vidéo en avant-première, du Cosplay, un Village MMO et Kids, un Musée du Retrogaming, la Finale de la Coupe de France Guildwars et la remise des Prix Machinima et Virtuel’Art : y a donc de quoi faire pour les 3 jours (comme pour les Musik’elles :-)).

Normalement, vous aurez un petit compte-rendu de mon envoyé spécial la semaine prochaine, puisque je ne pourrais pas moi-même assister à cet événement vidéoludique.

Site : http://www.fjv.fr/