Festival Jules Aventures 2008 – Suite et fin

festival jules verne

Les deux derniers jours du Festival furent bien chargé entre la remise des awards et les film en 3D, nous en avons pris plein les yeux.

Avant tout ça nous avons pu voir L’éveil de la Baleine, très joli docu contemplatif sur, je vous le donne en mille, des baleines. Puis nous avons assisté à une projection en avant-première d’Arctic Tale, annoncé comme le successeur de La Marche de l’Empereur et qui en hérite les défauts : anthropomorphisme, voix-off envahissante et destiné aux plus jeunes.

Après une courte pause nous avons pu voir l’unique projection française d’Appleseed : Ex-Machina de Shinji Aramaki et produit par Joseph Chou et John Woo dont on sent bien la patte dans les scènes d’action très impressionnantes. John était absent mais Shinji et Joseph ont pu présenter leur film et ont ensuite donné une séance de dédicaces qui a ravi les fans dont Marc-Gregor notre cameraman en chef.

Ensuite, le tapis rouge a été déroulé pour la remise des Jules Verne Award et accueillir l’acteur culte Tony Curtis. Son arrivée fut très émouvante, malgré le poids des années et le fauteuil roulant, il a gardé tout son charme et son œil malicieux a ensorcelé toutes les femmes présentes dont le membres du jury Maïtena et Lola, qui remettaient les prix sur scène.

D’ailleurs voici le palmarès :

  • Jules Verne Award du Meilleur film
    The Planet
    Amplement mérité, ce film est d’utilité publique et sans doute le film le plus flippant de l’année (et j’ai vu [REC])
  • Jules Verne Award Nature
    L’Eveil de la baleine
    Là encore, pas de surprise.
  • Jules Verne Award de la Meilleure réalisation
    La Route du Thé
    La logique est encore une fois respecté
  • Jules Verne Award du Jury Junior
    Vivre avec les félins
    Le film a pu charmer les plus jeunes qui se sont identifiés à Legadema
  • Jules Verne Award du Public
    La Route du Thé
    Choix plutôt étrange, mais The Planet a du faire trop peur 🙂
  • Jules Verne Award d’Honneur
    Robert Hossein
    Celui-là était pour Malcolm MacDowell mais comme les absents ont toujours tort !

Après les awards, il est temps d’enfiler les lunettes 3D pour les 4 prochains films : Dauphins et Baleines 3D, catalogue des mammifères marins en voie de disparition, Fly me to the Moon, film d’animation en 3D pour les petits relatant le voyage de trois mouche sur la Lune et enfin Ocean Wonderland et Requins 3D, toujours sous la mer et toujours en 3D.

Bilan : Ce fut une édition orientée écologie et 3D, prônant ainsi une véritable prise de conscience de notre environnement et surtout du rôle crucial que nous y jouons.

Côté personnalités, la gentillesse et la disponibilité de Jimmy Jean-Louis nous a conquis tandis que Tony Curtis nous a donné notre dose d’émotion en nous approchant de près de la légende.

Remerciements : les organisateurs, les attachés de presse, Giiks et BT pour leur matériel, Marc-Grégor, Max et Pixiel sur lequel vous trouverez toute nos photos.

Festival Jules Aventures 2008 – Interview de Jimmy Jean-Louis

Cette première journée a été pour nous l’occasion exceptionnelle de rencontrer l’acteur Jimmy Jean-Louis qui interprète, entre autre, le rôle de l’Haïtien dans Heroes, personnage très apprécié, en particulier des fans francophones puisque le peu de mots qu’il prononce dans la série sont en partie français ! Ce qui est parfait, notre anglais étant très limité, l’interviewer a été d’autant plus facile.

L’acteur s’est montré charmant et très disponible, répondant avec plaisir à nos questions après avoir signé quelques autographes sur le tapis rouge du Grand Rex.

Sans plus attendre, la vidéo :

Crédits : Produit par Pixiel, réalisé et monté par Marc-Grégor, présenté par Max et Flo 😉

Festival Jules Aventures 2008 – Première Journée

festival jules verne Notre première journée au 16ième Festival Jules Verne Aventures fut pas mal chargée et vient à peine de se terminer.

Ce matin, deux documentaires en compétitions ont été diffusés en présence d’un public d’enfants (notre futur, tout ça…) : Sur les traces du Renard et L’Antarctique en héritage.

Notre équipe s’est retrouvée pour les films suivants et dont je vais vous parler plus en détails.

Le premier de l’après-midi, Vivre avec les félins, était un mix entre un making-of et un documentaire animalier sur les trois premières années d’une jeune femelle léopard Legadema. Les parties animalières étant nettement plus réussie que les faux contre-champs sur le couple de documentaristes Derek et Beverly Joubert. Malgré cela, ce film est favori pour les awards alors que le meilleur est sans doute à venir.

Le second documentaire retraçait La Route du thé, film franco-chinois dépaysant très très joli en ces temps d’actualités troublées, même si quelques longueurs on fait que je me suis un peu endormi en chemin.

The Planet, dernier film avant la soirée d’ouverture m’a par contre bien réveillé et je crois que je ne suis pas le seul : prenez le powerpoint filmé d’Al Gore, Une vérité qui dérange, et montez le de manière très rythmé avec des images chocs sur de la musique électro ponctuée de statistiques affolantes et vous aurez un aperçu du film qui nous annonce de but en blanc que l’on va droit dans le mur et que redresser la barre sera très très difficile. Le coup de coeur de la journée.

A suivre : La soirée d’ouverture Continuer la lecture de « Festival Jules Aventures 2008 – Première Journée »