Time Out – Critique et Conférence de Presse

Cela faisait bien longtemps que ce cher Andrew Niccol ne nous avait pas montré quelque chose au cinéma (6 ans exactement depuis Lord of War). Et le voici revenu sur un thème qui l’a fait découvrir au grand monde : la science-fiction « réaliste ».

Bienvenue dans un monde où le temps a remplacé l’argent. Génétiquement modifiés, les hommes ne vieillissent plus après 25 ans. Mais à partir de cet âge, il faut « gagner » du temps pour rester en vie. Alors que les riches, jeunes et beaux pour l’éternité, accumulent le temps par dizaines d’années, les autres mendient, volent et empruntent les quelques heures qui leur permettront d’échapper à la mort. Un homme, accusé à tort de meurtre, prend la fuite avec une otage qui deviendra son alliée.

Pour être direct, mon avis sur le film est assez mitigé.

Andrew Niccol ayant signé certainement un des meilleurs films de Science Fiction réaliste des 20 dernières années avec Bienvenue à Gattaca, et avec cette idée de monétisation du temps, je n’étais qu’impatient de voir ce qui allait en retourner. Bien qu’ancré dans le futur, le film nous présente une critique bien acerbe de notre société actuelle : le refus de prendre une ride, la volonté de gagner toujours plus d’argent, le mépris que les hautes classes sociales peuvent avoir sur le peuple d’en bas. Et par dessus tout, le fait que nous courons aujourd’hui toujours contre le temps tous les jours.

Mais le problème selon moi dans le film c’est que les protagonistes passent leur temps justement à courir. Tel des robins des bois, nous sommes en présence d’un couple qui semble être un mix en Roméo et Juliette et Bonnie & Clyde, mais qui au lieu de nous faire découvrir en profondeur cette société qui ne fait clairement pas rêver, on ne reste qu’à la surface à la manière d’un The Island de Michael Bay.

De plus contrairement à Bienvenue à Gattaca, qui avait modifié les éléments d’architecture et d’environnement où évoluent les personnages, ici on se retrouve dans un futur qui n’est pas différent du notre : les voitures, les bâtiments ne sont que des éléments qu’on trouve aujourd’hui simplement maquillés. De mon point de vue ce n’est pas un détail qui peut être laissé de côté, car au final on essaye de nous montrer ce à quoi peut ressembler le futur : là on a plus l’impression d’être dans un monde parallèle qui a juste évolué différemment. Le film axe donc l’histoire sur de l’action « pure », alors qu’il laisse de côté toute la partie la plus intéressante pouvant expliquer pourquoi à un moment donnée la société a préféré remplacer le billet vert par le temps.

Je donne peut-être l’impression d’être un peu dur avec le film, mais c’est aussi parce que j’en attendais beaucoup : c’est loin d’être un navet, on se retrouve juste à un film d’action somme toute très correcte dans registre, mais il ne m’apparait juste pas à la hauteur ce qu’est capable de faire la réalisateur.

En bonus, vous trouverez l’enregistrement de la conférence de presse du film qui eu lieu début novembre à Paris en présence de Justin Timberlake et Amanda Seyfried, ainsi que quelques photos.


Time Out – Conférence de presse PARIS 04/11/2011 par FilmGeek-TV

 

 

 

 

Vidéo de la conférence de presse de The Social Network

Après mes quelques photos en guise de teasing, voici la vidéo intégrale de la conférence de presse de The Social Network. Comme prévu, le plus intéressant provient d’Aaron Sorkin et de David Fincher.

Le lendemain avait lieu l’avant-première officielle du film qui a eu lieu au Gaumont Marignan avec toute l’équipe du film (exclu européenne) avec le tapis rouge et le petit message avant le film :

En Bonus : Je glisse l’interview d’Allociné, comme ça, vous serez calés 😉

Photos de la Conférence de Presse de The Social Network

Dimanche dernier, grâce à Allociné et Sony, j’ai pu assister à la conférence de presse de The Social Network en présence de David Fincher, Aaron Sorkin, Jesse Eisenberg, Andrew Garfield et Justin Timberlake.

Etant arrivé bien en avance, je me suis retrouvé au premier rang, juste en face de Justin qui a malheureusement fait son timide en étant tête baissée pendant toute la conf. J’ai aussi moins fait le bourrin que pour celle d’Inception, il y a donc moins de photos, mais quand-même quelques portraits sympas je pense.

Ryan Reynolds en collant vert et Natalie Portman sous le marteau

Bah voilà tout est dans le titre !

ryan-reynolds-green-lantern

Bon plus sérieusement, la semaine dernière Ryan Reynolds a pris la tête le trio composé de Justin Timberlake et Bradley Cooper, en emportant le rôle principal du film Green Lantern réalisé par Martin Campbell.Après Blade Trinity et Wolverine, il enchaîne donc les films de super-héros, un peu comme sa femme Scarlett Johannson avec Iron Man 2 après The Spirit. Par contre ça commence à sentir mauvais pour le film consacré à Deadpool.

natalie_portman-jane-foster

Ensuite c’est le casting de Thor qui se complète, après Chris Hemsworth (le papa Kirk dans Star Trek) dans le rôle principal, c’est au tour de la magnifique Natalie Portman de rejoindre le cast pour le personnage de Jane Foster, infirmière de son état et angle féminin du triangle amoureux entre Thor et son alter-égo humain le Dr Donald Blake.

Bon ça fait du beau monde tout ça, espérons que cela fasse de bons films maintenant !

PS : Bon, ok , les collants de Green Lantern ne sont pas verts mais noirs, mais ça sonnait mieux dans le titre.