Guide d’Achats d’Urgences de Noël 2009

guide filmgeek 2009

Alerte ! Plus que 4 jours et vous n’avez toujours pas trouver le cadeau idéal pour votre filmgeek ou filmgeekette préféré, heureusement, tout au long de l’année, nous avons eu le temps de sélectionner le meilleur pour vous et pour toutes les bourses (les prix indiqués sont ceux de la Fnac donc vous pouvez sûrement trouver moins cher ailleurs ^^)

Vous trouverez donc dans la suite, une séléction de Blu-ray, DVD, séries TV, livres, jeux-vidéo et produits hi-tech, incontournables cette année !

Continuer la lecture de « Guide d’Achats d’Urgences de Noël 2009 »

Rencontre avec Alexandre Astier autour de la Table Ronde

Alexandre Astier

C’est autour de la Table Ronde d’Allociné qu’Alexandre Astier nous a reçu, tels des preux chevaliers, pour se prêter au jeu de nos questions sur la sortie prochaine du tant attendu Livre VI de Kaamelott. En exclusivité voici un retour sur cette rencontre « royale »!

Comme une bonne surprise n’arrive jamais seule, Arthur est escorté du chevalier Karadoc (Jean-Christophe Hembert). Et ça, c’est quand même la classe de sa mère (la race de sa grand-mère) !

Pour ceux qui n’ont jamais osé allumer leur télé sur M6, Kaamelott retrace les aventures du Roi Arthur et de ses acolytes dans la quête du Graal. Les références historiques sont choisies, selectionnées avec précisions dans les différentes versions de la légende arthurienne.
Une fois de plus Alexandre Astier nous montre son attachement à mener son oeuvre dans l’ensemble de sa réalisation. Il créée, écrit, réalise, joue, écrit et interprete les musiques, rien n’est laissé au hasard. Il explique cela simplement: « c’est mon métier, si je tourne un épisode, j’en fait le montage et pendant le montage je sais comment je vais inclure les séquences de musique. J’ai toujours fait ainsi, depuis tout petit je fais tout, tout seul ».

Le livre VI vient raconter non pas la suite du Livre V (trop facile) mais la genèse de l’histoire d’Arthur et des différents personnages de la sére. Le dernier opus présente le début de l’histoire… Référence à Star Wars? Oui de loin, comme un bon geek, c’était une évidence pour Astier cette chronologie atypique: « Depuis le début je savais que le Livre VI présenterait le point de départ pour comprendre comment Arthur en arrive là, à se suicider à la fin du Livre V », pour le spectateur c’est permettre de comprendre comment Arthur arrive au pouvoir et dans quelles conditions, la nature des liens entre Arthur et son entourage,…

Enfin ! Le Livre VI est prêt, il est diffusé sur nos petits écrans à partir du 17 octobre. 9 épisodes dont 8 ne concernant que le passé (attention, pas de flashback non, mais réellement la narration de la jeunesse d’Arthur) et le 9ème qui reprend la fin du Livre V et qui à la fois clôt la vie télévisuelle de Kaamelott tout en faisant le pont avec son avenir cinématographique.
Alexandre Astier travaille (beaucoup!) sur la Trilogie Kaamelott version ciné. Le premier volet est en cours d’écriture. Le projet présente 3 volets qui sont 3 périodes distinctes de la vie kaamelotienne. Astier est bien clair: « il ne s’agit pas d’un dérivé de la série mais d’une suite et d’une fin ».

Mais Alexandre Astier ce n’est pas que Kaamelott. Quelques passages au cinéma comme acteur ces derniers temps (Comme t’y es belle, LOL) où il cherche autant que possible le contre emploi. N’être « que » l’acteur d’un film c’est certes « reposant, mais aussi frustrant, j’ai du mal à lâcher prise, mais si un scenario me plait alors je me jete dans le film. Et puis quand je retourne m’asseoir sur ma chaise, je vais parfois dans ma loge et continue à travailler sur d’autres projets! ».
Acharné du boulot, avec plaisir, passion, implication et simplicité, des projets il en a. Certains ont capoté (Alain Delon se désistant 15 jours avant le début du tournage d’un film écrit sur mesure) et d’autres qui murissent tranquillement dont une nouvelle série sur la pègre lyonnaise (retour dans la ville dont il est originaire), autour des vagues d’immigration italienne des années 20.
Astier se défend d’être un humoriste, loin de là, il écrit ce qu’il veut, selon les inspirations de son univers artistique. Et même si certains joueront à cataloguer son travail dans les comédies, la vue d’ensemble de son oeuvre nous montre le potentiel de ce passionné accompli. Ce à quoi un spectateur averti répondra: « C’est pas faux »!

Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’entretien chez nos confrères de Cloneweb et un grand merci à Allociné et AlAmine pour l’opportunité ! 🙂

MP