Critique du pilote de la série The Following

FilmGeek a eu l’occasion de voir le pilote de The Following en avant première dans les locaux de TF1. La série qui débarquera sur les écrans américains le lundi 21 janvier sera disponible dès le lendemain sur la plateforme VOD MyTF1VOD en France.

The Following suit Joe Carroll (James Purefoy) et Ryan Hardy (Kevin Bacon). Le premier, grand fan de l’écrivain Edgar Allan Poe est également tueur en série. Il a poignardé et retiré les yeux de 14 jeunes femmes suivant ses cours de littératures à la fac. Le second est l’agent du FBI qui l’a arrêté après ses effroyables faits. Maintenant à la retraite, il est dans l’obligation de reprendre du service lorsque Carroll s’échappe de prison. Cette fois-ci la donne change. Si Hardy réussi à retrouver rapidement la trace de son ancien némésis,  le dessein du serial killer semble prendre de l’ampleur à la découverte d’un véritable culte qu’il a mis en place via internet. Des fidèles qui suivront à la lettre les directives de Carroll afin de mettre en place sa vengeance sur Hardy et de continuer sa série de meurtres.

Doté d’un casting solide, Kevin Bacon (X-Men : Le Commencement), James Purefoy (Episodes, Rome), Natalie Zea (Justified), Nico Tortorella (Scream 4) The Following est l’une des séries les plus attendues de l’année. Elle sort de la tête de Kevin Williamson, déjà créateur de Dawson, The Vampire Diaries et scénariste de Scream.

Dans une atmosphère proche des années 90, le pilote plante rapidement le décors et tout s’enchaîne vite. L’épisode est structuré par des flashbacks, nous permettant de replacer l’histoire dans son contexte et le rythme ne cesse de s’accélérer. Peut être un peu trop ? C’est là qu’arrive le premier défaut. Ce fut déjà le cas avec le pilote de Last Resort, beaucoup trop dense et qui aurait mérité un double épisode de lancement. Pourtant pour The Following c’est différent et ce défaut n’en est finalement pas vraiment un. L’enquête pour appréhender Carroll est, certes, beaucoup trop rapide mais ce rythme élevé sert la narration. Le but de ce premier épisode n’est pas une introduction à l’enquête sur l’évasion de Carroll, mais la découverte de sa secte par Hardy et le FBI. Carroll ne veut pas retrouver sa liberté, il ne cherche pas à se cacher, il tient seulement à finir ce qu’il avait commencé et à lancer sa toute nouvelle «entreprise». Reste à espérer que le rythme des enquêtes ne sera pas aussi rapide pour les épisodes suivants.

Le pilote réussit son pari en utilisant parfaitement les codes du thriller tout en n’omettant pas l’installation d’une trame que l’on suivra tout au long de cette saison. C’est là qu’arrive la difficulté. Si la tension est maitrisé dans cet épisode avec notamment un magnifique face à face final au montage alterné, la suite devra être à la hauteur. Et pour cela elle devra d’une part trouver son rythme de croisière, d’autre part éviter de tomber dans «Le tueur en série de la semaine» en laissant de côté l’intrigue principale. L’un des points forts de ce pilote reste son ambiance et la volonté de Williamson d’aller au bout des choses. Dans ce sens il parvient à nous surprendre et nous donner l’envie de continuer cette prometteuse série.

Romain

[Séries TV] Pilotes de la rentrée 2011-2012 : Premiers échos


Aujourd’hui un article un peu différent de d’habitude.

Comme vous l’avez vu je suis nouveau rédacteur sur Filmgeek et grand amateur de série, c’est pourquoi je voulais faire un article pour vous présenter quelques séries susceptibles d’être (ou pas) sur la grille des programmes de la rentrée prochaine sur les différents networks.

Entre mauvaises audiences et déceptions cette saison fut une année plutôt morose pour les nouveautés. Et je pense par exemple aux différentes sitcoms sans originalité qui ont fleuri (Better with you, Perfect Couples notamment). Il y a également quelques séries qui étaient assez prometteuses mais qui, pour différentes raisons, n’ont pas fonctionné, si Lone Star était une des meilleures nouveautés 2010 ses audiences médiocres ont eu raison d’elle, dommage,  The Event considérée, elle, comme une héritière de Lost s’est perdue dans des intrigues trop complexes.

Nous sommes donc à quelques semaines des Upfronts de 2011, c’est à dire une semaine où les différents networks (CBS, FOX, ABC, NBC et CW) divulguent leur grille de programmes pour la saison prochaine. On saura alors à ce moment là les séries qui seront annulées ou renouvelées, même si pour certaines le sort est déjà jeté.

C’est pourquoi le site Deadline.com dévoile les premiers échos sur les pilotes (pas tous malheureusement) de l’année prochaine, chaîne par chaîne.

 

A commencer par CBS, qui domine soir après soir les audiences avec surtout ses séries policières. De ce fait la chaîne n’a pas vraiment de trou à combler pour la saison prochaine.

Niveau drama 3 pilotes sortent du lot, le projet de Susannah Grant (série médicale), Rookies (Ensemble show policier) et Hail Mary (Série sur des détectives privés).

Coté comédie, la série (sans titre pour le moment) de Rob Schneider sur une famille mutli-ethnique a de bons retours, tandis que Home Game serait très bonne.

De plus le projet – sans titre – de Peter Knight (Le Loup-Garou du Campus, Krod Mandoon) aurait quelques problèmes.

Touch : Un père découvre que son fils autiste et muet peut prédire l’avenir.

Untitled Susannah Grant Project : Un chirurgien reconnu voit son univers basculer lorsque son ex-femme meurt et lui donne des leçons de vie, de là-haut.

Rookies : racontera les enquêtes de 6 jeunes policiers dans les zones les plus sombres de la criminalité.

Hail Mary : Une mère célibataire fait équipe avec le meilleur ami de son fils décédé pour résoudre différentes enquêtes.

Home Game : Relatera les tribulations d’un joueur de football à la retraite retrouvant sa famille.

Untitled Rob Schneider Project : Après un célibat de longue date un homme se retrouve marié et doit faire face à une belle famille nombreuse d’origine mexicaine.

Untitled Peter Knight Project : comédie se déroulant dans une société, suivant de jeunes cadres jonglant entre amitié, amour et travail.

 

 

Pour la FOX l’année a été plus mitigée avec des performances plutôt décevantes malgré le renouvellement de Raising Hope et la comédie animée Bob’s Burger.

The Touch de Tim Kring (Heroes) avec Kiefer Sutherland (24) ne pourrait voir le jour qu’à la mi-saison puisque le pilote ne sera tourné qu’en juin.

Pour les comédies, The New Girl avec la pétillante Zooey Deschanel a de grandes chances d’être retenue par la chaine suite au très bon buzz qu’elle crée.

Les deux comédies Family Album et I Hate My Teenage Daughter pourraient aussi être retenues grâce surtout à leur casting plutôt qu’à leurs qualités. Est-ce une bonne chose ? Je ne sais pas il faut voir ce que donnent ces séries mais prendre des séries juste correctes c’est moyen…

Toujours concernant les comédies, Council Of Dads qui paraissait comme un projet prometteur devra faire quelques réajustements pour espérer être retenue pour la chaine. Quant à Outnumbered la série n’est plus d’actualité.

Coté Drama la très attendue Alcatraz, nouveau bébé de J.J Abrams (Lost, Alias, Felicity, …) a reçu des critiques plutôt solides. Bonne nouvelle donc.

La série basée sur un roman graphique Locke and Key partait comme favorite mais les premiers échos sont assez mitigés, le pilote étant jugé trop lent.

The New Girl : Après une rupture difficile une jeune fille emménage en collocation avec 3 graçons.

Family Album : Un père de famille voulant resserrer les liens entre les membres de sa famille décide de les emmener en vacances d’été.

I Hate My Teenage Daughter : Deux femmes d’âge mûr sont maintenant mamans de deux adolescentes qui correspondent exactement qu’elles détestaient au lycée.

Council Of Dads : Un homme atteint d’un cancer va demander à cinq de ses amis les plus chers d’assister sa femme pour élever leurs deux enfants après sa mort.

Alcatraz : Des prisonniers et des gardiens de la célèbre prison d’Alcatraz réapparaissent trente ans après leur disparition dans des circonstances étranges. Des agents du FBI, chargés de les retrouver, vont être confrontés aux nombreux mystères de la prison…

Locke & Key : Nina Locke et ses trois fils, Tyler, Kinsey et Bode, qui ont survécu à un événement tragique, tentent de reconstruire leur vie à Keyhouse, leur maison familiale à Lovecraft dans le Massachusetts. Cette vieille bâtisse possède une particularité : ses murs renferment des clés secrétes et fantastiques qu’une créature est prête à tout pour récupérer…

 

 

ABC est une des chaînes qui a le plus de pilotes à commander sachant qu’elle devra combler sa grille  de programmes avec beaucoup de nouvelles séries puisque seulement une ou deux  nouveautés 2010 reviendront.

Tout d’abord Shonda Rhimes revient – après son echec Off The Map – avec Damage  Control. Le pilote a de très bons retours et avec Shonda Rhimes derrière la série a de  grandes chances de voir le jour.

Le remake de la série de 1976 Charlie’s Angels (avec la délicieuse Minka Kelly) semble plutôt solide et pourrait être un des hits de la saison qui arrive.

Le pilote Pan Am a aussi reçu de vives réactions positives et malgré des rumeurs sur la mauvaise performance de certains acteurs la série a été applaudie et décrite comme magnifique.

Revenge, Good Christian Bitches et Poe ont reçu de bonnes critiques. Tout comme Identity même si pour cette dernière des doutes peuvent planer quant à sa réussite sur la chaîne puisque la série est un procédural (entendre un épisode équivaut à une intrigue) et dans le même style Detroit 1-8-7 n’a pas du tout fonctionné.

The River est une série réalisée dans un style proche de REC ou Paranormal Activity et possède de très bons retours grâce à sa réalisation donc. Néanmoins pour avoir une réelle opinion la série doit d’abord passer par une longue post-production.

Après Desperate Housewives Marc Cherry s’est lancé dans un nouveau projet Hallelujah. Seulement après les premières estimations la série semble bizarre et plutôt mauvaise, mais a de grandes chances d’être là à la rentrée. Quant à Partners c’est tout simplement nul.

Coté comédies  Don’t Trust The Bitch in Apt. 23 (ouais ouais c’est le vrai nom) semble vraiment très très bonne et c’est tant mieux puisque la série compte dans son casting James Van Der Beek. La comédie Suburgatory semble également solide.

Après la très sympathique Accidentally On Purpose Jenna Elfman revient dans la sitcom Bad Mom qui a de très bons échos.

Le pilote de la comédie de Tim Allen et Lost and Found ont des retours moyens.

Damage Control : La vie professionnelle et personnelle d’une experte en relations publiques, particulièrement réputée pour sa gestion des crises, et de son staff.

Charlie’s Angels : Y’a t-il vraiment besoin de présenter cette série ? Ce sont les aventures de 3 belles femmes recrutées par l’agence Townsend pour remplir des missions plus ou moins dangereuses.

Pan Am : Embarquement immédiat dans les vols de la compagnie aérienne la plus glamour des années 60 : la Pan American World Airways. A bord : un espion sous couverture, un petit français… Destination : New York, Paris, et bien d’autres villes du Monde…

Revenge : Une jeune femme retourne dans les Hamptons où elle a grandi dans le but de détruire ceux qui ont fait du mal à sa famille

Good Christien Bitches : Une femme récemment divorcée et mère de deux enfants, décide de retourner dans son Dallas natal dans un quartier huppé, entourée de ses anciennes ennemies botoxées bien décidées à détruire sa réputation. Elle sera confontrée à des rumeurs salaces ainsi qu’à des fraudes financières.

Poe : Les enquêtes d’Edgar Allan Poe, le tout premier détective du monde, qui utilise des méthodes peu conventionnelles pour dénouer les sombres mystères du Boston des années 1840.

Identity : Une unité du FBI est chargée de combattre les crimes de vols d’identité. Adapté de la série anglais éponyme.

The River : Un aventurier célèbre, star de la télévision, est porté disparu lors d’un voyage au fin fond de l’Amazonie. Son équipe et ses amis partent alors à sa recherche à bord d’un bateau qui remonte l’Amazone et qui va bientôt faire des rencontres pour le moins effrayantes.

Hallelujah : Dans la petite ville d’Hallelujah dans le Tennessee, le combat entre le bien et le mal fait rage jusqu’à l’arrivée d’un étranger, bien décidé à apporter justice et paix à ses habitants. Les épisodes se termineront sous des chants gospels.

Don’t Trust The Bitch In Apt. 23 : June, une jeune fille honnête et optimiste venant de la campagne doit, contre son gré, emménager avec Chloé, qui se trouve son parfait opposé: une fêtarde invétérée, sans morale et diablement sexy.

Suburgatory : Une adolescente rebelle déménage, à son grand malheur, avec sa famille d’une grande ville à une banlieue paumée qui représente tout ce qu’elle déteste.

Bad Mom : Julia, une mère célibataire avec deux enfants, se voit dans l’obligation de les élever le jour où sa mère, Marian, qui s’en occupait jusqu’ici, décide de reprendre sa vie en main.

 

 

Passons maintenant au gros morceau à savoir NBC. La chaîne a vécu une année  catastrophique et comme le dit deadline «Boy, Where do we begin.» Parce que oui ça va  être un véritable chantier, si elle a déjà renouvelé quelques comédies (30 Rock, The Office  et Community) au niveau des dramas c’est une tout autre histoire.

Ca semble plutôt bien commencer avec Smash, décrite comme incroyable, qui pourrait être  un gros hit pour l’année qui arrive. La série a pour producteur exécutif Steven Spielberg,  rien que ça !

A Mann’s World semble solide, ainsi que Playboy. Prime Suspect est le favori de la chaîne pour la saison prochaine avec une production et un casting solides.

Pour les comédies Are You There Vodka? It’s Me, Chelsea (toujours le vrai titre, si si je jure), la série sans titre de Whitney Cummings, Brave New World, Bent et la série sans titre de Dan Goor ont de bons échos.

Ce qui n’est pas le cas des comédies multi-caméras Lovelives avec des réactions mitigées et I Hate That I Love You qui semble simplement mauvaise.

Smash : Des personnes d’horizon divers s’unissent pour créer un spectacle musical à Broadway basé sur la vie de Marilyn Monroe.

A Mann’s World : Un coiffeur de Beverly Hills d’une cinquantaine d’années est obligé de lutter dans ce milieu où seule l’apparence compte.

Playboy : Série très stylisée sur un groupe de femmes travaillant dans les années 60 pour le club « Playboy » à Chicago.

Prime Suspect : Dans l’univers majoritairement masculin de la police, l’inspecteur Jane Timoney sait se faire respecter. Ultra déterminée, sans concession et peu encline à l’expansivité, elle traque le crime et ne lâche jamais sa proie.

Are You There Vodka ? It’s Me, Chelsea : Inspirée de la jeunesse de la comédienne Chelsea Handler, cette comédie est centrée sur une barmaid dans la vingtaine qui n’a pas pour habitude de mâcher ses mots, surtout quand elle a un coup dans le nez, ce qui arrive presque tous les jours.

Brave New World : Le personnel étrange d’un parc à thème recréé des situations de la Nouvelle-Angleterre de 1637.

Untitled Dan Goor Project : Un jeune médecin passe autant de temps à s’occuper de ses parents qu’à soigner ses patients.

Bent : Une mère récemment divorcée engage un entrepreneur sexy pour refaire sa cuisine mais se promet de ne pas succomber à ses charmes.

 

 

Et pour finir la CW, qui cible un public plus jeune que les autres networks, devra commander quelques séries avec la fin de Smallville, celle possible de One Tree Hill et des nouveautés (Nikita et Hellcats) décevantes, même si Nikita a de grandes chances de revenir pour une saison 2.

Les retours sont bons pour la plupart des pilotes, à savoir Heavenly, Cooper and Stone, Awakening et The Secret Circle. Cette dernière a d’ailleurs les faveurs de la chaine puisque son showrunner n’est autre que Kevin Williamson (The Vampire Diaries, Scream).

Problème concernant Hart Of Dixie, un drama médical avec pour actrice principale Rachel Bilson (The O.C) qui pourtant semble vraiment bonne (la série), mais Rachel Bilson ne semble pas crédible en médecin.

Heavenly : Une avocate et un ange devenu humain travaillent main dans le main pour sauver la vie de leurs clients.

Cooper & Stone :  Deux détectives débutantes spécialisées dans la culture pop résolvent des crimes à Chicago.

Awakening : Deux soeurs ennemies, zombies, qui peuvent parler, boire, manger et aimer comme n’importe quel autre être-humain, s’affrontent alors que leurs congénères refont surface, bien décidés à ne faire qu’une bouchée de la race humaine.D

 

The Secret Circle : Adaptée d’une série de romans de L.J Smith (Journal d’un Vampire), La série tourne autour d’une jeune femme appelé Cassie qui découvre que, non seulement, elle est une sorcière faisant partie d’un clan secret de sorciers, mais aussi qu’elle est la clé d’une bataille vieille d’un siècle entre le bien et le mal.

 

Sources : www.deadline.com et www.allociné.fr pour les résumés.

Romain

Comic-Con San Diego 2008 : suite et fin

comic con ad

Il y a 10 jours se terminait la Comic-Con 2008 de San Diego. Après un premier bilan et avoir attendu en vain la diffusion en ligne et en qualité potable des panels de X-Men Origins : Wolverine ou bien Terminator Salvation qui ont été acclamés par les fans, je vous propose une séance de rattrapage.

wolverine xmen origins

terminator-salvation-01

Voici donc la suite et la fin de ce qui ne fallait pas rater lors de ce sommet du geekisme. Continuer la lecture de « Comic-Con San Diego 2008 : suite et fin »