La Sélec du Mercredi – Semaine 10

la selec du mercredi

En ce mercredi 4 mars 2009 sortent et ressortent 13 films, soit une bonne semaine, voici donc La de Filmgeek selon les règles afin de vous aider à faire votre choix.

Notre film de la semaine est forcément Watchmen – Les Gardiens, dont je ne peux que vous recommander l’expérience en salle (pas de divx, screener ou autre piraterie de ce genre, laissez ça au Black Freighter !), en VO si possible et en Imax dans l’idéal.

  • Watchmen – Les Gardiens
    De Zack Snyder et avec Jackie Earle Haley, Patrick Wilson

Ensuite on a bien-sûr Milk, avec le fraîchement oscarisé Sean Penn en militant gay :

  • Harvey Milk
    De Gus Van Sant et avec Sean Penn, Josh Brolin

Sinon je suis bien tenté par La Vague don le sujet borderline m’attire beaucoup :

  •  La Vague
    De Dennis Gansel et avec Jürgen Vogel, Frederick Lau

Enfin retrouvez notre double critique de Marley & moi juste ici

  • Marley & moi
    De David Frankel et avec Owen Wilson, Jennifer Aniston

Les autres sorties du mercredi 4 mars 2009 :

  • Le Premier cercle
    De Laurent Tuel et avec Jean Reno, Gaspard Ulliel
  • Last Chance for Love
    De Joel Hopkins et avec Dustin Hoffman, Emma Thompson
  • Tulpan
    De Sergey Dvortsevoy et avec Askhat Kuchinchirekov, Samal Eslyamova
  • Pour un fils
    De Alix de Maistre et avec Miou-Miou, Olivier Gourmet
  • Delta
    De Kornel Mundruczo et avec Orsolya Toth, Félix Lajkó
  • Pelleas et Melisande, Le Chant des Aveugles
    De Philippe Béziat et avec Olivier Py, Marc Minkowski
  • Evangelion : 1.0 You Are (Not) Alone
    De Kazuya Tsurumaki et avec Megumi Ogata, Megumi Hayashibara
  • My Brother’s Wedding
    De Charles Burnett et avec Everett Silas, Jessie Holmes
  • Deux têtes folles
    De Richard Quine et avec Audrey Hepburn, William Holden

Critique du film Marley et Moi

marley et moi

L’Idée Générale : 

Jenny et John viennent tout juste de se marier sous la neige du Michigan et décident de partir s’installer sous le soleil de Floride. Alors que l’envie d’avoir un premier enfant se profile chez Jenny, John espère retarder l’échéance en lui offrant un adorable chiot sur les conseils avisés de son collègue Sébastien, un séducteur profitant pleinement de son célibat. C’est ainsi que Marley, un jeune labrador, prend place au sein du couple. En grandissant, l’animal se révèle aussi craquant que dévastateur et la maison devient un véritable terrain de jeu, où plus rien ne peut échapper à sa voracité. Mais l’envie de fonder une famille ressurgit, et Jenny attend désormais son premier enfant. Au rythme des années et des catastrophes qu’il provoque, Marley sera le témoin d’une famille qui se construit et s’agrandit, devant faire face à des choix de carrière, des périodes de doute et des changements de vie. Pour Jenny et John, même si Marley est le pire chien du monde, cette tornade d’énergie leur témoignera une affection et une fidélité sans limite, pour leur enseigner la plus grande leçon de leur vie.

Le Bon :

Caro : C’est un film un peu atypique, entre la comédie et le drame et le traitement du sujet, que je trouve vraiment original, s’accorde bien à ce revirement d’émotions en cours de film. Certaines séquences avec le chien sont à mourir de rire car pleines de vécu (on a tous eu des situations bizarres avec notre animal domestique un peu fou). Le couple est assez crédible, réaliste même, ce qui fait le lien indispensable entre les genres et les sentiments contraires qui se dégagent du film.

Flo : Depuis la campagne d’affichage américaine un peu cucul qui avait été dégradée par des vilains individus dévoilant la fin du film, je m’étais dit que ce film n’était pas pour moi. En plus je ne suis pas un dog-people, mais un cat-people. Mais bizarrement Marley & moi m’a bien plu, car plus que l’histoire d’un chien trop meugnon, c’est surtout celle d’un homme, Owen Wilson, qui construit sa vie, sentimentale, personnelle, professionnelle, d’abord seul avec plein d’ambitions, puis en couple et enfin très vite en famille, Marley y occupant une place importante.

Le moins bon :

Caro :  Si vous n’avez pas la fibre animalière, vous vous ennuyerez sûrement et la fin vous fera carrément fuir. Pour les autres, la fin vous gonflera aussi en fait. Bref, une fin qui en fait (beaucoup beaucoup) trop et c’est dommage…

Flo : Si on a jamais eu d’animal de compagnie et si on n’est pas réceptif aux charmes d’Owen, Jennifer ou bien du Docteur Glamour, passées les deux-trois scènes de franches comédies, on risque de s’ennuyer ferme.

Le Bilan :

Caro : C’est un film intéressant dans ses choix scénaristiques, mais pas indispensable. A voir surtout pour le casting, qui est sympa, Jennifer touchante en maman fatiguée et Owen craquant en journaliste qui cherche sa voie. Et le chien, on aimerait presque avoir le même, finalement, parce que ses conneries sont très souvent hilarantes !

Flo : C’est donc un film plutôt sensible, déroulant des instants de vie, tantôt amusants tantôt émouvants, qui se laisse regarder non sans déplaisir sans être transcendant.

Retrouvez l’intégralité des photos de la conférence de presse de Marley & Moi, prises par Caro et Max :