Paranormal Activity : le phénomène expliqué

paranormal-activity-header

Outre-Atlantique un phénomène filmique est en train de faire fantasmer tous les producteurs et distributeurs : Paranormal Activity.

L’exemple de The Blair Witch Project vient forcèment à l’esprit : budget similaire se comptant en dizaines de milliers de dollars (soit disant 15 000$ pour PA contre environ 35000$ pour TBWP), buzz internet conséquent et carton au box-office (avec quand-même 180 millions de recettes aux US et 249 dans le monde pour la sorcière de Blair).

En 10 ans, internet et les usages ont beaucoup changé mais pas les bonnes recettes, voici donc une petite étude d’un cas pas si particulier :

Le film est écrit et réalisé par un nouveau venu, Oren Peli, pour peanuts, dans une maison avec deux acteurs et un fantôme dans un style documentaire : vous remplacez donc le réal par deux types, la maison par une forêt et le couple par trois étudiants, le ventilo par une sorcière et ça devrait vous rappeler quelque chose…

Continuer la lecture de « Paranormal Activity : le phénomène expliqué »

Miramax lutte contre le piratage sur Twitter

miramax twitter

Il était une fois, une jeune apprentie pirate américaine nommée Amanda qui se plaigna de l’absence sur le réseau du film Adventureland qu’elle désirait télécharger en toute illégalité (ils n’ont pas encore Hadopi chez eux, c’est pour ça).

Miramax, le studio d’Adventureland, faisant de la veille sur Twitter pour la sortie de leur film, a vu le twit d’Amanda et y a répondu en lui demandant de ne pas télécharger le film car c’est très vilain le téléchargement.

Amanda, surprise d’être suivie par le studio, a accepté et Miramax beau joueur lui a offert deux places pour le film !

Notre pirate a donc été au cinéma gratuitement grâce à twitter et, en plus, a apprécié le film.

Joli coup donc de la part de Miramax qui a su parfaitement réagir sans avoir à appeler le FBI.
Reste à savoir maintenant, si la Fox aurait pu aussi colmater la brèche pour la fuite d’X-Men Origins : Wolverine en offrant 1 millions de places sur twitter (nombre de téléchargement du film par torrent selon les estimations).

PS : Wahoo ! Deux news sur twitter en deux jours, vous allez finir par croire que ce service est presque utile !

Via

Apple annonce la location de films

apple tv

Aujourd’hui avait lieu a San Francisco le grand rendez-vous de l’univers Apple : la Macworld 2008.

Après des rumeurs qui courent depuis plus d’un mois, Apple vient d’officialiser l’arrivée sur iTunes Store US des films en location (pour l’international ça se fera courant 2008).

Des accords avec les plus grands studios de cinéma américain (20th Century Fox, Lions Gate, MGM, Miramax, New Line, Paramout, Sony, Touchstone , Universal, Walt Disney, Warner Bros), permettent de proposer un catalogue contenant environ 1000 Films en SD et 100 en HD fin février, le lancement du service étant aujourd’hui.

Les films seront disponibles à la location un mois après la sortie DVD, aux prix suivants :

  • « anciens » films : 2.99 $
  • nouveaux films : 3.99 $
  • pour les avoir en HD (Dolby 5.1) : rajoutez 1 $ supplémentaire soit 4.99$

Pour ce prix là, vous aurez la possibilité de garder le film au maximum 30 jours avant de le regarder, et une fois commencé, 24 heures pour le finir et le regarder autant de fois que vous voudrez, et ce sur n’importe quel matériel capable de lire des vidéos (Mac ou PC, la génération actuelle d’iPod vidéo et d’iPhone ou encore l’Apple TV) le visionnage pouvant commencer 30 secondes après le début du téléchargement, sans en attendre la fin.

Maintenant on peut s’interroger sur le succès de ce service lorsqu’il arrivera en France. Si on regarde le marché actuel, le nombre de services de VOD est assez important : les chaines de TV, les fournisseurs d’accès internet,… ; Apple peut-il donc espérer se trouver une place dans un secteur qui a l’air déjà surchargé ?

Pour y parvenir, il a plusieurs atouts sur lesquels s’appuyer :

  • le parc d’iPod/iPhone qui ne se cesse de s’agrandir au fil du temps. Possibilité de se balader facilement avec le film qu’on vient de louer et de le regarder durant les trajets maison/travail par exemple.
  • l’Apple TV. Cette fois-ci, Apple rentre dans le champ direct des différentes Internet Box présentes sur le marché. L’avantage de l’Apple TV est (comme toujours chez Apple) l’interface qui a l’air très bien pensée et intuitive à utiliser pour le consommateur lambda : possibilité d’avoir accès à toutes ses photos/musiques/vidéos et Youtube sur sa TV en un clic, le tout par le nœud central que représente iTunes (interface bien plus sexy que celle présente sur la Freebox par exemple…).
  • des prix de location qui semblent être tout à fait raisonnable, avec en plus la présence de contenu HD (reste à savoir dans quel format, sachant que l’Apple TV ne peut lire que jusqu’au 720p).

Après avoir s’être approprié le monde de la musique numérique, la vente de films et de séries, retrouver les lettres de noblesses de ses Macs et fait bouger le monde de la téléphonie, Apple arrivera-t-il a s’imposer dans le monde de la VOD ?

Éléments de réponse en 2008.

En attendant, petit aperçu du Macbook Air annoncé en même temps :

Sources : Apple , ComingSoon