Blogs Cinéma : le Best Of de la semaine S04E31

best of blog cinema

Après une semaine de pause, voici le retour du best-of avec Rio, des superhéros, le roadshow Paramount 2011, Fast and Furious 5 et le lancement du Cinéday Orange :

 

Cinéday Orange


Hier soir a eu lieu le lancement du nouveau « service » Orange, sobrement intitulé Cinéday.

Et pour Orange, le Cinéday c’est le mardi ainsi,  à partir du 4 mai, tous les mardis, un abonné Orange (internet ou mobile) aura le droit pour une place achetée à une place offerte pour le même film à la même séance.

Mais où est le piège me direz-vous ? En fait il n’y en a pas, car même les possesseurs de cartes illimitées pourront bénéficier de cette offre à la seule condition bien-sûr d’être abonné Orange. Pas d’obligation de plein tarifs donc. Il suffit de récupérer un code promo, gratuitement chaque semaine, sur le net, par l’appli Cinéday iPhone ou Android ou par SMS sans surcoût.

Un deal a été signé avec les principaux réseaux et des indépendants. L’objectif pour 2011 étant fixé à 500 000 places offertes. A titre de comparaison, Orange Wednesdays, une offre similaire lancée en Grande-Bretagne en 2004, distribue maintenant 4,5 millions de places par an, mais le mercredi donc. La France n’est en fait que le 10ième pays à lancer cette opé, étonnant quand on connaît la place particulière du ciné en France et l’implication d’Orange et surtout Studio37.

L’espoir du côté de la FNCF (Fédération Nationale de Cinéma Français) est de booster un peu la fréquentation de ce jour traditionnellement creux, pour Orange, c’est surtout une histoire d’image de marque et de fidélisation du client. Le coût de l’opé est bien-sûr secret, mais on se doute que le groupe a du mettre les moyens qu’il faut pour s’assurer une adhésion de la profession.

En tout cas, voilà un bon plan ciné pour les abonnés Orange, cinéphiles ou non, à partager.

RDV à partir du 4 mai sur http://cineday.orange.fr/ pour les petits détails techniques.

Publicité Orange Cinema avec Jack Black dans Gulliver’s Travels

Qu’y a-t-il de plus soûlant que des mecs qui arrivent en retard pendant une séance juste pour pouvoir acheter le pop-corn qu’ils engouffreront goulûment pendant votre film ?

Réponse : RIEN !

Enfin si, ces mêmes mecs qui se permettent de répondre au téléphone, parce que le laisser allumer ne suffit pas pour gâcher votre séance.

Orange, conscient de cette pollution, a choisi de prendre le problème du bon côté avec cette bande-annonce détournée des Voyages de Gulliver (Gulliver’s Travels) et Jack Black en anti-portable.

Alors, oui, ça reste de la pub et donc une forme de pollution sans doute tout aussi pénible, mais quand c’est bien fait, ça passe toujours un peu mieux. Un peu comme les suppos à la fraise.

Soirée True Blood Orange Cinéma Séries

True_Blood

Jeudi soir grâce à Allociné et Orange Cinéma Séries, nous avons pu, avec Max, assister à la projection des deux premiers épisodes de la saison 2 de la série True Blood en présence de Michelle Forbes, Rutina WesleySam Trammell et Alexander Skarsgard. Comme à son habitude Orange met les petits plats dans les grands : privatiser le Max Linder Panorama, faire venir quatre des acteurs principaux, ambiancer le Hard Rock Café à la sauce Louisiane et proposer du TruBlood à volonté ! Le décors est planté, le spectacle peut commencer.

D’un côté Max a déjà vu les deux saisons et piafe d’impatience, de l’autre je suis vraiment curieux de découvrir cette série qui divise les opinions, voici donc le récit de la soirée de nos deux points de vue.

[Point de vue de Max]
Depuis que la série existe, je me l’étais gardé de côté. Après la saison 2, je m’y suis jeté et le moins que je puisse dire, c’est que je suis vite rentré dedans : du coup les deux saisons y sont passées en 1 mois. Beaucoup de choses sont séduisantes : une légère adaptation de la mythologie des vampires, qui permet de nous surprendre régulièrement, le cadre et l’ambiance de cette petite ville de Bon Temps qui donne presque envie de partager un True Blood tiède au Merlotte’s, des personnages nombreux et plus intrigants les uns que les autres.

D’ailleurs, ce sont les personnages secondaires (et non Sookie qui tape lègérement sur le système…) qu’on est heureux de retrouver à chaque épisode. Alors quand vendredi soir, apparaissent Michelle Forbes, Rutina Wesley, Sam Trammell et Alexander Skarsgard, j’étais en extase « style OMFG ! » comme pourra le confirmer Florian (si en plus Deborah Ann Woll alias « Jessica« , avait été là, ça aurait été le paradis :)). J’étais particulièrement content de voir Michelle Forbes, » THE » Admiral Cain de BSG, encore plus belle en vraie et aussi Alexander Skarsgard jouant « Eric » le vampire le plus fun du show.

Pour en revenir à la série en elle même, je dois dire qu’après la fin de la saison 2, j’avais le sentiment qu’elle était trop WTF et donc que je préférai la saison 1. Après réflexion, dire que c’est trop WTF ou pas assez crédible, c’est argument bien bidon quand l’histoire se déroule dans un monde rempli de vampires, démons et autres bêtes mythologiques. Donc je n’attends qu’une chose c’est de retrouver tout ce petit monde en 2010.

Voici un petit diaporama par Max avant d’attaquer le second point de vue du noob :

[Point de vue de Flo]

De mon côté je suis plutôt curieux de voir ce que cela va donner : j’aime beaucoup la mythologie vampire mais je n’ai pas encore regardé un seul épisode de la série d’Alan Ball. Tandis que Max vient de s’enchaîner les 2 saisons d’une traite et à l’air particulièrement enthousiaste de voir les acteurs en chair et en os et à la fin de la soirée, j’ai vite compris pourquoi.

Déjà, commencer directement par la saison 2 n’était certainement pas le meilleur moyen de découvrir la série et ce n’est pas le résumé accéléré de la saison précédente diffusé avant qui allait pouvoir m’aider à suivre.

Le season premiere commence enfin et, passé les premières impressions négatives sur le perso Sookie Stackhouse incarnée par Anna Paquin, j’accroche directement : le générique, la musique, les personnages, l’ambiance sudiste. La série se prête carrément bien à la projection sur grand écran certainement grâce à son esthétique léchée et son casting 4 étoiles. En deux épisodes on entraperçoit déjà la panorama des thèmes abordés derrière le bestiaire WTF, on touche, comme souvent dans le travail de Ball, les sentiments humains au plus profond.

Une fois les deux épisodes passés, on apprécie donc encore plus la présence des acteurs qui sont vraiment tous charismatiques.

Bref, si comme moi vous êtes tentés, il n’est pas trop tard pour découvrir la Saison 1 en DVD avant la diffusion de la Saison 2 sur Orange Cinémax à partir du 1er décembre.

Enfin, un grand merci à Orange et Allociné pour cette super soirée dont voici une vidéo signée Flexgraph (qui porte le plus beau prénom du monde) :

Nos Photos du Festival du Film Asiatique de Deauville 2009

Grâce à Charles Liebert et Orange, nous avons pu participer avec Caro au Festival du Film Asiatique de Deauville en compagnie de Sandra et de Chandleyr. Nous avons passé le samedi là-bas, assistant à 4 séances: Claustrophobia, Members of Funeral, The Sniper et The Shaft dont on vous reparlera plus en détails. En attendant, voici les photos prises par Caro :