La sélec du mercredi #22

la selec du mercredi

En ce mercredi 11 juin 2008 sortent 14 films, soit encore beaucoup (beaucoup) trop, voici donc La de Filmgeek selon les nouvelles règles afin de vous aider à faire votre choix.

  • Un pop-corn movie
    Phénomènes (The Happening)
    De M. Night Shyamalan et avec Mark Wahlberg, Zooey Deschanel
  • Un thriller/horreur
    Les Insoumis
    De Claude-Michel Rome et avec Richard Berry, Zabou Breitman
  • Un film coup de coeur
    Sagan
    De Diane Kurys et avec Sylvie Testud, Pierre Palmade
  • Un film à éviter
    Skate or Die
    De Miguel Courtois et avec Mickey Mahut, Idriss Diop

Le reste des sorties du mercredi :

  • Les Orphelins de Huang Shi
    De Roger Spottiswoode et avec Jonathan Rhys-Meyers, Michelle Yeoh
  • Tabarly
    De Pierre Marcel et avec Eric Tabarly
  • Les Ruines
    De Carter Smith et avec Jonathan Tucker, Jena Malone
  • Nouvelle donne
    De Joachim Trier et avec Espen Klouman Høiner, Anders Danielsen Lie
  • La Soledad
    De Jaime Rosales et avec Sonia Almarcha, Petra Martinez
  • Hannah Montana et Miley Cyrus : le concert événement en 3D
    De Bruce Hendricks et avec Miley Cyrus, Paul Becker
  • Les Hommes
    De Ariane Michel
  • La Finale en or
    Avec Thierry Roland, Jean-Marc Ferreri
  • Les Alpes
    De Stephen Judson et avec John Harlin, Adèle Hammond

Et enfin, la reprise de la semaine :

  • Le Privé
    De Robert Altman et avec Elliott Gould, Nina Van Pallandt

Critique du film Sagan

sagan

Mardi dernier, j’ai eu l’occasion de participer à un label UGC. Pour ceux qui ne connaissent pas le principe, on nous propose de voir un film en avant première, et de donner son avis à la fin de la projection, le tout sans savoir ce qu’on va voir au départ.

Le film qui nous a été proposé était Sagan (Diane Kurys, sortie le 11 juin 2008), qui raconte la vie peu commune de l’écrivain français décédée le 24 septembre 2004.

Le casting du film regroupe : Sylvie Testud dans le rôle de Françoise Sagan, Pierre Palmade, Lionel Abelanski, Jeanne Balibar, Denis Podalydès, Arielle Dombasle, ou encore Guillaume Gallienne.

Je dois dire que lorsque j’ai vu apparaître le titre du film, j’étais assez réticent (encore plus quand j’ai lu Arielle Dombasle…). Cependant au fil des minutes, je me suis laissé prendre au jeu de Sylvie Testud, le véritable atout du film. Son interprétation de l’écrivain est tout simplement bluffante : tics, intonation, maquillage,… tous ces détails qui nous donne l’impression de nous retrouver devant la vraie Françoise (une nomination pour la prochaine cérémonie des Césars est presque assurée).

Cette interprétation ne rend que plus touchante la vie peu ordinaire, d’une femme peu ordinaire au départ : premier livre à 18 ans qui fait scandale et la propulse dans la célébrité des années 50, drogue, alcool, jeux d’argents et problèmes judiciaires.

Le film est globalement très réussi, juste un poil trop long (2 heures), et je pense que le public présent dans la salle est ressorti content de ce qu’il venait de voir. Pour ma part, j’espère qu’il obtiendra le label UGC afin qu’il puisse attirer un peu plus de public.