Les meilleures applications cinéma pour iPhone

appli ciné iphone

Vous êtes en plein Paris, vous avez envie d’aller au ciné pour profiter de la Rentrée du Cinéma (4€ la place du Dimanche 13 au mercredi 16 septembre) mais pas moyen de savoir quoi voir ni où aller, heureusement vous avez votre iPhone et nous avons choisi pour vous les meilleures appli cinéma pour votre iPhone !

  • Vous cherchez un ciné à côté de votre position mais vous ne connaissez pas la région ? L’appli iphone de Première vous proposera les trois cinés les plus proches de vous grâce au GPS, ainsi que leur programme et le chemin pour vous y rendre si un film vous intéresse : simple, efficace et gratuit.
  • Vous avez choisi le ciné, mais pas le film, l’appli de Rotten Tomatoes qui regroupe les critiques de films, pourra certainement vous aider à faire votre choix.
  • Si c’est le ciné est un UGC, UGC Résa vous permettra comme son nom l’indique de réserver votre place en route. Ce n’est pas une appli officielle mais elle permet de consulter les prochaines séances dans une salle UGC et de réserver sa place, idéal pour les abonnés plus pressés. Pendant ce temps, Gaumont propose officiellement un site mobile permettant d’accèder à leurs infos ciné et DVD.
  • Forcèment maintenant vous êtes en avance et attendez devant ou dans la salle, pourquoi ne pas patienter en regardant les dernière news ciné dispo sur l’excellente appli de nos amis de chez Cloneweb ? Leur appli est dispo gratuitement sur l’appstore et reprend les dernières infos de leur blog.
  • Le film commence, mais plongé dans les news vous avez oublié d’aller aux toillettes, heureusement RunPee est là.  C’est certainement l’appli la plus insolite du lot mais pas la moins pratique puisqu’elle vous indique le moment où vous pourrez soulager votre envie pressante pendant le film sans avoir à rater une scène cruciale.
  • Dans le même genre, une fois le film fini, Skip or Stay vous indiquera si cela vaut vraiment la peine de rester jusqu’à la fin du générique ou si vous pouvez manquer de respect à toute l’équipe du film en leur tournant le dos pour rejoindre le monde de dehors.
  • Enfin, ça vous a tellement plu que vous voulez tout savoir sur le film : Allociné propose une version iphone, Cinéfriends et IMDB aussi (ou une alternative non officielle mais pas mal non plus), ce ne sont pas vraiment des appli, mais c’est complètement incontournable.
  • Pour les plus organisés, iCiné met à jour tous les mercredis matin les sorties ciné et vos salles préférées qui, grâce à son mode offline, resteront consultables même sans connexion. Pas mal pour planifier une séance dans la semaine.
  • Et si rien ne vous plaît au ciné, jamais avare de bons films, la chaîne Arte propose avec son appli le programme des 6 prochains jours, idéal pour ne pas rater un classique.

Si vous avez d’autres suggestions, n’hésitez surtout pas à nous les soumettre dans les commentaires !

[Exclusif] Critique de Wall-E le nouveau film de Disney-Pixar

Avertissement : Cette critique est garantie 0% spoiler, la presse classique (Première, Studio, Ciné Live et les autres que je salue au passage) étant sous embargo, elle n’a pas encore diffusé de critiques et la promo du film étant bien menée, peu d’éléments de l’histoire ont réellement été révélés et c’est tant mieux.

Enfin mes propos pourront vous paraître exagérés mais il n’en est rien, je n’ai rien pris, je suis clean, je sors juste d’un des meilleurs films de l’année et des plus enthousiasmants.

wall_e

Le synopsis :

Wall-E est le dernier être sur Terre et depuis 700 ans il fait ce pourquoi il a été conçu : il nettoie. Mais au fil des objets amassés, sa personnalité se développe, son caractère se forme et ses émotions naissent dont la solitude. Jusqu’à l’arrivée d’Eve qui elle aussi a une directive à exécuter.

Date de sortie : 30 Juillet 2008
Réalisé par Andrew Stanton et avec Ben Burtt, Fred Willard, Jeff Garlin.

Le bon :

Wall-E est le passage à l’âge adulte, après Ratatouille, la frontière entre film d’animation et film classique n’a définitivement plus lieu d’exister. Ou comment la complexité est au service de l’apparente simplicité.

Wall-E est un film somme, l’aboutissement de tous les précedents films de Pixar et Lasseter mais pas seulement comme on peut le voir dans le générique où l’on évoque modestement l’Histoire de l’Art.

On y retrouve des émotions héritées des films muets, des sentiments provenant des meilleures comédies musicales, de la réfléxions comme les meilleurs films de SF savent nous en donner.

Ajoutez à cela des personnages charismatiques et des références bien senties aussi bien cinématographiques que geeks et vous obtenez un film génial.

Lasseter peut partir tranquilou à la retraite, la boucle est bouclée.

Le moins bon :

Le film risque donc d’être un peu difficile d’accès pour les enfants. Même si je pense que la qualité de l’animation et son efficacité peut les toucher. Il faudra donc attendre de voir les réactions directement dans les salles en souhaitant que le film ait le succès qu’il mérite.

Le Bilan :

Vous vous en doutez, le film m’a beaucoup plu. C’est, je le pense sincèrement, une œuvre majeure de Pixar mais aussi du cinéma en image de synthèse, marquant une nouvelle étape pour le Cinéma tout court tel un aboutissement sous la forme d’une ouverture vers le futur.

Ce film est donc l’occasion idéale de sortir le label FG ! 🙂

A voir et à revoir, avec des enfants ou entre amis, au ciné puis en Blu-Ray.

Remerciements : Allociné pour l’excellente soirée et la surprise de taille, Heaven et Alain pour l’invitation et Buy n Large pour tout le reste.

La sélec du mercredi #1

En ce mercredi 16 janvier 2008 sortent 12 films, donc beaucoup trop, voici donc la sélec de Filmgeek selon les règles :

  • Death Sentence, le nouveau film vigilante, comme A vif mais en réussi et avec des couilles.
  • Les films asiatiques de la semaine : Triangle de Ringo Lam, Johnny To et Tsui Hark et Lust, Caution d’Ang Lee, c’est un menu maxi best-of version orientale.
  • La Guerre selon Charlie Wilson de Mike Nichols parce que ça paraît old-school et casse gueule.

Et sinon,

  • Non : Smiley Face, comédie fumeuse de Gregg Araki dont il vaut mieux revoir Mysterious Skin;
  • Non : Chambre 1408, ça se saurait si les adaptations ciné de et approuvée par Stephen King étaient bonnes;
  • Et Non : Survivre avec les loups (j’ai déjà survécu au renard et ça m’a suffi) et Enfin Veuve, parce que.

PS : Sinon, comme tous les 3 mois, le magazine Première change encore de formule et de maquette ce mois-ci et comme d’hab c’est encore pire qu’avant : mais comment font-ils ? Sont-ils désespérés au point de se tirer une balle dans le pied ?

Les sites internet de la presse cinéma

Première - Studio Magazine - Ciné-Live

En cette rentrée 2007, penchons-nous un peu sur le cas des sites internet de la presse ciné française, en particulier Première, Studio et Ciné Live pour parler des 3 mags majeurs grand public.

A tout seigneur, tout honneur, nous allons nous concentrer sur Premiere.fr , le plus ancien sur le net et le plus visité.

Depuis le début d’année 2007, le magazine Première a relancé son site internet à grands coups (coûts ?) de relifting Web2.0 et de campagnes de vidéos virales.

Continuer la lecture de « Les sites internet de la presse cinéma »