Star Wars Identities Posters

Au printemps 2012 à Montréal, se déroulera une exposition intitulée Star Wars Identities – Identités en français, autour de l’oeuvre phare de George Lucas et dont voici les affiches, tout simplement splendides :

Et le teaser de l’expo est aussi très chouette :


STAR WARS Identités L'Exposition par FilmGeek-TV

Après, “The Dark Lens” par Cédric Delsaux, ces affiches prouvent une nouvelle que Star Wars inspire toujours et que la production périphérique est beaucoup intéressante que l’évolution des films eux-mêmes, dénaturés par son propre créateur.

Plus de détails sur l’expo : http://www.starwarsidentites.com/

[Analyse] Licences Américaines Billionnaires.

Salut,

Ca faisait un bail.


Le cinéma, c’est de l’art et du business. Enfin dans l’autre sens. Ou pas.

Pour comprendre le succès d’un film, notamment aux USA, on pense à comparer son budget et ses recettes. Quand on n’est pas dans le biz, c’est difficile d’apprécier ce succès quand on ne connaît pas la somme mise en jeu dans le marketing.
C’est encore plus difficile quand certains comparent un film sortant en 2012 et un film sorti 15 ans avant. Pour vraiment comprendre une carrière de film sur le territoire US, il faut prendre en compte l’inflation. In fine, on se retrouve donc à comparer les choses vraiment comparable, à l’instar des sommes du nombre d’entrées sur le territoire français.

Dans cette « analyse », j’aimerais remettre en perspective les séries ou licences qui ont dépassé le billion (ou milliard) de dollars en recettes cumulées sur le territoire américain. Cela permet de comprendre parfois pourquoi les producteurs s’attachent ou s’acharnent à faire (re-)vivre certaines licences malgré des chiffres à priori décevants pour les derniers opus.

Les chiffres qui suivent sont issus de boxofficemojo (dont la mise à jour est un bonheur pour tout fan de dollars), en regardant les recettes cumulées, le nombre de films de la franchise (sans y ajouter les ressorties).
Ces chiffres sont virtuels, ils reflètent le nombre de places vendues pour chaque film, multiplié par le prix d’une place en 2011. Les sommes engrangées ne sont donc pas réelles mais le ratio budget/recettes est sans doute pertinent. Les plus curieux iront voir sur le site pré-cité; il comporte moultes comparaisons et autres informations budgétaires.
Si l’ensemble paraît évident, il y a tout de même quelques surprises, en tout cas je l’espère.

Continuer la lecture de « [Analyse] Licences Américaines Billionnaires. »

La guerre des étoiles par René Joly

Après l’hommage à Star Wars par Claude François, voici la version de René Joly avec des paroles d’Etienne Roda-Gil (rien que ça !) posées la fameuse musique de John Williams, sortie en 1977.

Sur la page Wikipédia de l’artiste, on peut lire « son nom disparaît peu à peu du devant de la scène française. » et maintenant je me demande bien pourquoi…

Rien à dire de plus, c’est du Grand Art.

En bonus, je vous donne les paroles et remets un coup de Cloclo et Drucker :
Continuer la lecture de « La guerre des étoiles par René Joly »

Collection de Tshirts Celio – Star Wars

Après s’être mis à dos une bonne partie des fans de Star Wars avec leur vidéo FAIL, Celio a enfin mis en ligne les visuels de leur collection de tshirts SW.

Je dois avouer que je m’attendais au pire : l’USS Entreprise ? le Serenity ? Ou mieux carrément ne porte des étoiles ?

Heureusement il n’en est rien et les modèles sont rétros, sobres et donc très (trop) classiques. Le petit côté vintage des visuels et des imprimés rendent donc pas mal mais le risque sera maintenant de croiser beaucoup beaucoup de personnes avec ces tshirts, donc certains qui seront aussi amateurs de Star Wars que les créa de Celio en vaisseaux :-/

Derniers détails, les tee tailles adultes sont vendus 20€ et 15€ pour les tailles enfants.

Je sais pas pour vous, mais je préférais les modèles DC Comics qui étaient plus colorés.

Celio fait la promo de sa collection Star Wars avec un vaisseau de Battlestar Galactica

C’est ce qu’on appelle un EPIC FAIL :

Alors que Celio c’était pas mal débrouillé avec sa collection de T-Shirt DC Comics, ils ont décidé de remettre ça avec la juteuse licence Star Wars et son vivier infini de personnages et de vaisseaux.

Car a priori ça n’a pas suffit, car pour lancer la promo de cette nouvelle collection, Celio a publié une vidéo sur le net qui met en scène un superbe Viper Mark II, tout droit sorti non pas de la flotte de l’Empire mais des Douze Colonies de Battlestar Galactica.

La vidéo a été très vite retirée et beau joueur, ils se sont fendus d’un petit message sur Facebook :

Maintenant je suis quand-même très curieux de voir le rendu de leurs tshirts et je pense que George Lucas aussi d’ailleurs.

Source

[Critique] Tron l’Héritage

Déjà sorti depuis presque 2 mois aux States et dans quelques autres pays, la suite tant attendue de Tron débarque sur les écrans Français.

Continuer la lecture de « [Critique] Tron l’Héritage »

Meilleure scène d’action 2010

Cette année, comme tous les ans d’ailleurs, on a eu un lot de blockbusters et autres films d’action. En bon fan des films des années 85-95, j’aime quand ça pète. Mais pas quand ça pète en full CGI surtout quand c’est mal fait (Star Wars Ep I). Force est de constater qu’on n’a de moins en moins de mécanique et de plus en plus d’effets digitaux dont la qualité moyenne est, justement, moyenne. C’est d’autant plus impardonnable quand le film en lui même a coûté 200 millions de dollars. Mais faire péter des bidons d’essence n’est pas forcément trivial. Une explosion peut être charismatique comme inutile. Un mur de flamme peut être tout autant un élément narratif/comique (Tonerre sous les Tropiques) qu’un moyen stupide de gâcher 5 millions de dollars (ridicule napalm de Terminator 4). Chez Michael Bay, l’explosion est un personnage principal et c’est sans doute chez lui que la combustion se trouve magnifiée. Si l’on oublie un Transformers 2 ridicule, on peut se rappeler avec plaisir un tramway volant dans The Rock, une série de bombardements efficaces dans Pearl Harbor, un rundown destructeur dans Bad Boys 2 (sans doute la seule chose regardable du film d’ailleurs) ou une très chouette poursuite sur autoroute feat. découpage de bus dans Transformers.

2010 a eu son lot de pyrotechnie mais la qualité moyenne du « Boum » fut sommes toutes peu satisfaisante. Heureusement Sly est là pour nous rappeler que de l’action badass, ça existe, et c’est donc The Expendables qui reporte ma médaille d’or de la scène d’action 2010. Peu de concurrents rivalisent, sauf peut-être la scène du dragon de l’Apprenti Sorcier (film horripilant et dispensable).

Expendables, unité spéciale sort en vidéo dans 3 semaines.

Pour le plaisir des yeux:

Allez, en bonus parce que vous êtes cools, un peu de footage de Transformers 3 à Chicago avec quelques scènes bien impressionnantes.

Et vous, c’est quoi vos hobbies ?

Armand

[Vidéo] Les 75 ans de la 20th Century Fox

A l’occasion de son 75ième anniversaire, le fameux studio 20th Century Fox a sorti cette petite vidéo retraçant son histoire à travers leurs films.

Bon, dans le lot y a de tout (X-Men 3, Wolverine et j’en passe), mais globalement il y a du bon divertissement et de bonnes licences (qu’il faut arrêter de massacrer maintenant, ça suffit).

Voici la liste, dans l’ordre :
Walk the line, Seul au monde, Star wars, All about Eve, I Robot, Master and Commander, Le jour d’après, Patton, Alien3, Cleopatre, Les hommes préfèrent les blondes, Norma Rae, BIG, Mr and Mrs Smith,  Little Miss Broadway, French Connection, Le diable s’habille en Prada, Australia, Little Miss Sunshine, Moulin Rouge, Madame Doubtfire, Phantom of the Paradise, Kingdom of Heaven, X-men Origins: Wolverine, Le dernier roi d’Ecosse, Die Hard, Independance Day, X-Men, Romeo+Juliet, La mélodie du bonheur, Butch Cassidy et le Kid, Edward aux mains d’argent, Slumdog Millionaire et Avatar.

Des Hommes et des Monstres : Sous les costumes

Il y a plus de deux ans, on vous confiait nos fantasmes cinéphiles, parmi eux, notre film ultime que l’on avait sobrement intitulé « Aliens Versus  Versus  Versus « 

du bourrin oui, mais surtout un film d’Homme, car sous tous ces costumes et ce latex, se trouve un grand (par la taille) acteur. Alors voici une petit compilation de ces personnages cultes, qui révèlent leur vrai visage derrière leur masque de monstre.

On comme avec un anecdote connue mais une photo qui l’est moins, le jeune Jean-Claude Van Damme sur le plateau de Predator, ici accompagné de Carl Weathers démembré.

Derrière THE créature se cache un homme : Bolaji Badejo jeune étudiant nigérian de 2,18m sous le costume en latex de l’Alien.

Bolaji Badejo
Bolaji Badejo

Celui-là on le connaît, il apparaît dans les films sans son costume, mais ce dernier évolue selon les scènes avec ou sans casque. Voici donc Peter Weller, sans son casque de Robocop et sur le plateau du 2 en compagnie d’Irvin Kershner, le réal de suite de talent avec Jamais plus Jamais ou L’Empire contre-attaque.


(D’après un commentaire d’Ororo, il s’agirait de l’acteur du 3ième et horrible opus et elle a certainement raison.).

Transition de ouf car on s’attaque dans la suite à Star Wars et son lot de créatures et droïds : Continuer la lecture de « Des Hommes et des Monstres : Sous les costumes »

[Jeu Vidéo] De Starcraft 2 à DC Universe Online, cinématiques en stock

Depuis quelques semaines, les cinématiques de jeux vidéo toutes plus impressionnantes les unes que les autres sont diffusées.

Nous vous avions déjà fait un article sur celles de l’E3 consacrées à Star Wars, en voici une nouvelle sélection, dont deux nouveautés, qui n’ont rien à envier aux films d’animation de cinéma : tout y est, de l’action à l’émotion, la frontière entre les deux arts est de plus en plus mince.

Voici la plus récente : Starcraft 2 – Wings of Liberty, la suite tant attendue du RTS de Blizzard. Comme d’habitude pour le studio, ils ont mis le paquet dans la cinématique et on n’ose imaginer le résultat sur grand écran pendant 2h.

Ensuite, on change de registre et on passe dans le super-héros avec ce que qui servira certainement de cinématique d’intro de DC Universe Online, le MMORPG de SOE qui veut frapper très fort.

La vidéo suivant est plus ancienne puisque datant de l’E3 mais s’intègre parfaitement dans cette sélection. Cette cinématique de Deux Ex 3 Human Revolution ne cache pas ces inspirations mais parvient à se forger sa propre identité.

Enfin, pour boucler la boucle, voici la dernière bande-annonce de Tron : L’Héritage, la suite du film culte, qui pioche allègrement dans l’univers du jeu vidéo qui s’inspire lui-même du cinéma qui…