Classement des 500 meilleurs films de tous les temps

filmmakers

Après le classement des 50 meilleures séries de tous les temps, la magasine Empire propose son classement des 500 meilleurs films de tous les temps.

Ce sont donc 10 000 lecteurs, 150 réalisateurs et 50 critiques qui ont donné leurs classements pour arriver à ce top 20 :

1. The Godfather (Le Parrain), Francis Ford Coppola, 1972
2. Raiders of the Lost Ark (Les aventurier de l’arche perdue), Steven Spielberg, 1981
3. Star Wars Episode V: Empire Strikes Back (L’empire Contre Attaque), Irvin Kershner,1980
4. Shawsank Redemption (Les Evadés), Frank Darabont, 1994
5. Jaws (Les Dents de la mer), Steven Spielberg, 1975
6. GoodFellas (Les Afranchis), Martin Scorsese, 1990
7. Apocalypse Now, Francis Ford Coppola, 1979
8. Singin’ in the Rain (Chantons sous la pluie), Stanley Donen, Gene Kelly, 1952
9. Pulp Fiction, Quentin Tarantino, 1994
10. Fight Club, David Fincher, 1999
11. Raging Bull, Martin Scorsese, 1980
12. The Apartment (La Garçonnière), Billy Wilder, 1960
13. Chinatown, Roman Polanski, 1974
14. Once Upon A Time In The West (Il était une fois dans l’Ouest), Sergio Leone, 1968
15. The Dark Knight (Le chevalier noir), Christopher Nolan, 2007
16. 2001: A Space Odyssey (2001 : L’odyssée de l’espace), Stanley Kubrick, 1968
17. Taxi Driver, Martin Scorsese, 1976
18. Casablanca, Michael Curtiz
19. The Godfather Part II (Le Parrain 2ème partie), Francis Ford Coppola, 1974
20. Blade Runner, Ridley Scott, 1982

 

Dans ce classement, on peut noter une grande domination du « Nouvel Hollywood » (Lucas, Scorsese, Coppola, Spielberg, mais sans De Palma) avec 8 films dans ce top 20.

Me reste plus qu’à découvrir les 6 films que je n’ai encore jamais regardé…

Script d’Indiana Jones and the City of the Gods par Frank Darabont

indy4

Cela fait quelques jours que j’hésite à publier ce scénario d’Indiana Jones 4 écrit par Frank Darabont et intitulé Indiana Jones and the City of the Gods. Mais après la sortie du film et les réactions des fans désappointés et surtout déçus pour la plupart, je pense qu’il est nécessaire d’avoir plus d’informations sur la genèse de ce triste plantage.

Le projet d’un Indy 4 était dans les cartons depuis des années et le chemin fut long avant d’arriver à la version finale. Le script présenté ici en est une des étapes, il avait enthousiasmé Steven Spielberg mais ce ne fut pas le cas pour George Lucas qui lui préféra la version de David Koepp et la vraie suite d’X-Files la suite nous la connaissons tous : Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal.

Ce script de 120 pages est certainement authentique, son titre circula un temps sur le net et surtout plusieurs éléments se retrouve dans la version que nous avons découvert avec effroi en salle. Il n’est pas particulièrement meilleur que celui de Koepp mais diffère par quatre grands points :

  • Pas de Mutt Williams.
  • Pas de Mac.
  • Plus de Marion (plus forte, plus drôle).
  • Une fin et un climax différent qu’Indy ne se contente pas de regarder comme un spectateur.

Personnellement, je préfère cette version, maintenant, à vous de vous faire une idée : Continuer la lecture de « Script d’Indiana Jones and the City of the Gods par Frank Darabont »

La sélec du mercredi #19

La 19ième sélec du mercredi 21 mai 2008 est un peu particulière, la faute à Cannes et à son festival qui perturbe les sorties ciné, puisque cette semaine nous n’avons que quatre nouveaux films à l’affiche.

Vous l’aurez deviné, l’événement de la semaine est bien-sûr la sortie d’Indy 4, suivi du dernier film de Desplechin qui a reçu un bon accueil cannois :

  • Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal
    De Steven Spielberg et avec Harrison Ford, Cate Blanchett
  • Nés en 68
    De Olivier Ducastel, Jacques Martineau et avec Laetitia Casta, Yannick Renier
  • Un conte de Noël
    De Arnaud Desplechin et avec Catherine Deneuve, Jean-Paul Roussillon
  • L’Or du Hollandais
    De Delmer Daves et avec Alan Ladd, Ernest Borgnine

J’en profite pour vous signaler la sortie du second numéro des Inrocks consacré au Festival de Cannes, le premier était assez complet et tentait même de rentrer dans la tête du président Sean Penn ! Cette fois la couv’ est sur l’excellent Mathieu Amalric, héros du Desplechin et surtout méchant du prochain James Bond : Quantum Of Solace.

lesinrocks

Raoul au Festival de Cannes 2008 – Jour 4

Raoul a cannes

Lundi 19 Mai 2008 – Quatrième jour pour Raoul notre chasseur de scoop au Festival de Cannes 2008 :

Aujourd’hui pas de séance à 8h30, car avec quatre heures de sommeil par nuit je rame un peu… J’attaque donc un peu plus tard avec, hasard des séances, deux films qui se passent en Suède.

  • 11h – Les Grandes Personnes de Anna Novion – Semaine de la critique

Un père et sa fille partent en vacances en Suède. Un scénario fin et servi par une excellente distribution, Jean-Pierre Darroussin en tête. C’est très joli, frais et salutaire quand on ne voit que des films déprimants à Cannes. Le film touche juste, une vraie réussite.

  • 14h – Involontaires de Ruben Östlund – Un certain regard

1er film suédois composé de plusieurs histoires sans réel lien si ce n’est de dresser une triste tableau de la Suède et de ses habitants, même si le pays importe peu en fait. Par moment inégal, mais cette comédie de mœurs est quand même bien fendard dans l’ensemble.

  • 16h – Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal de Steven Spielberg – Hors compétition

La séance « pop-corn » du festival. Pas déçu, cet opus reste fidèle aux épisodes précédents. Le pari est réussi : c’est le principal ! On en reparlera dans FilmGeek 🙂

  • 19h45 – Let’s Get Lost de Bruce Weber – Cannes Classics

Un documentaire de 1988 sur le trompettiste mythique Chet Baker. Un film avec un magnifique noir et blanc, composé d’interviews et de belles images d’archives. je me répète, mais j’ai trouvé ça encore une fois un peu trop long.

Allez fini pour aujourd’hui, je rejoins des potes distributeurs pour manger puis on va au 3.14 boire une coupe. Je suis à mi-parcours, un peu fatigué mais toujours d’attaque. Demain James Gray et Clint Eastwood…

Raoul opérationnel jour et nuit

Partenaires : Pixiel, Giiks et Bouygues Telecom.

Raoul au Festival de Cannes 2008 – Jour 3

Raoul a cannes

Dimanche 18 Mai 2008 – Troisième jour pour Raoul notre journaliste total au Festival de 2008 :

  • 8h30 – Gomorra de Matteone Garrone – Compétition officielle

Tiré d’un bouquin sur la Camorra (mafia sicilienne), le film reste assez classique mais maîtrisé. Le réalisateur filme les hommes et les situations avec beaucoup de justesse. Un peu long tout de même…

  • 11h – La Sangre Brota de Pablo Fendrik- Semaine de la critique

Film mexicain sur une famille où les rapports sont très tendus, voit même violents. Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages. C’est très noir… trop noir et ça manque cruellement d’intérêt.

  • 14h – Afterschool de Antonio Campos – Un certain regard

Le quotidien d’étudiants américains dans leur établissement, joué par de jeunes acteurs impeccables. Une vision juste qui s’appuie efficacement sur les nouvelles technologies (portable, internet) et s’inscrit donc dans l’air du temps. Tout ça fait penser à du Gus Van Sant, même vision de la jeunesse mais avec une photo beaucoup moins léchée. Un film coup de poing qui laisse K.O. à la fin de la projection mais encore une fois un tantinet longuet à mon avis.

  • 16h30 – Serbis de Brillante Mendoza – Compétition officielle

Après la découverte de ce réalisateur l’an dernier avec le très beau John John, nous repartons pour un voyage dépaysant au coeur des Philippines. Une famille tient un cinéma porno, un lieu étonnement plein de vie et de surprises. Une caméra sans cesse en mouvement dans ce grand édifice qui suit ce microcosme. C’est plein d’humour, plein de vie avec aussi un soupçon de sexe assez cru. Évasion assurée !

Après cette série de projection, je file au cocktail proposé par TFM, histoire de se remplir un peu le ventre et de se réhydrater…

  • 20h – Eldorado de Bouli Lanners – Quinzaine des réalisateurs

Une comédie belge dans la plus pure tradition wallonne. Un très bon road-movie en compagnie de deux bras cassés, un humour décalé et des personnages atypiques font de ce film une magnifique fable caustique.

  • 22h30 – Dernier Maquis de Rabah Ameur-Zaïmeche – Quinzaine des réalisateurs

Le quotidien d’une entreprise, entre coups de gueule et déconne. Comme d’habitude, le réalisateur français sonde la société actuelle avec beaucoup de justesse et propose des pistes de réflexion intéressantes, sans toutefois trop les développer. Un bon film même s’il on a une sensation d’inachevée.

Allez, on arrête les frais pour aujourd’hui, mais avant d’aller se coucher je passe quand même à la fête Serbis pour boire des coupes et grignoter quelques petits fours. En chemin, je croise une masse impressionnante de gens qui encercle Steven Spielberg, c’est assez hallucinant !

Raoul journaliste gonzo au taquet

Partenaires : Pixiel, Giiks et Bouygues Telecom.

Deuxième Trailer d’Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal

Il se fait vieux, mais toujours aussi rapide qu’un coup de fouet, le voilà déjà sur le net : je veux bien-sûr parler d’Indy et de la seconde bande-annonce d’Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal ou Indy4 pour les plus pressés.

Avec l’avalanche quotidienne de trailers, posters et autres teasers, sans compter les news et les photos plus ou moins anecdotiques, on ne sait plus trop où donner de la tête. On fait donc un peu le tri pour vous en vous réservant que le meilleur du meilleur.

Enfin si vous voulez voir la BA en HD c’est sur le site officiel que ça se passe.

Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal
Réalisé par Steven Spielberg et avec Harrison Ford, Karen Allen, Cate Blanchett, Shia LaBeouf, Ray Winstone, John Hurt et Jim Broadbent.
Sortie en France le 21 Mai 2008

Plus que 18 jours à attendre !

Le Jury et la Sélection Officielle du Festival de Cannes 2008

Comme prévu, le Jury et la Sélection Officielle du Festival de Cannes 2008 ont été annoncés aujourd’hui. A noté qu’il manque encore des membres du jury et un film français dans la Sélection Officielle (ça va sans doute se jouer entre De la Guerre de Bertrand Bonello et Entre les Murs de Laurent Cantet d’après mon Raoul)

Le Jury :

  • Sean Penn, Acteur, Réalisateur (Etats-Unis) – Président du Jury
  • Natalie Portman, Actrice (Etats-Unis)
  • Rachid Bouchareb, Réalisateur (France)
  • Alexandra Maria Lara, Actrice (Roumanie)
  • Sergio Castellitto, Acteur, réalisateur (Italie)
  • Alfonso Cuaron, Réalisateur (Mexique)
  • Apichatpong Weerasethakul, Réalisateur (Thaïlande)

La Sélection Officielle :

  • The Changeling de Clint Eastwood
  • Adoration d’Atom Egoyan
  • Le Silence de Lorna de Jean-pierre Dardenne et Luc Dardenne
  • Un Conte De Noël d’Arnaud Desplechin
  • Les Trois Singes de Nuri Bilge Ceylan
  • La Frontière De L’Aube de Philippe Garrel
  • The Palermo Shooting de Wim Wenders
  • Waltz With Bashir d’Ari Folman
  • Gomorra de Matteo Garrone
  • Synecdoche, New York de Charlie Kaufman
  • My Magic d’Eric Khoo
  • La Femme Sans Tête de Lucrecia Martel
  • Serbis de Brillante Mendoza
  • Delta de Kornél Mundruczo
  • 24 City de Jia Zhang-ke
  • Che (diptyque Le Che : Guérilla et Le Che : Argentine) de Steven Soderbergh
  • Il Divo de Paolo Sorrentino
  • Leonera de Pablo Trapero
  • Linha De Passe de Walter Salles et Daniel Thomas

Et le reste de la sélection dans la suite.
Continuer la lecture de « Le Jury et la Sélection Officielle du Festival de Cannes 2008 »

Exposition Georges Méliès à la Cinémathèque Française

Portrait de Georges Méliès

La semaine dernière, grâce à ma geekette, j’ai pu découvrir, avant la plèbe, la nouvelle exposition de la Cinémathèque Française consacrée à Georges Méliès.

Pour ceux qui ne connaissent pas cet homme, on peut dire en résumé que c’est un des pères du cinéma et l’inventeur des effets-spéciaux au ciné.

L’exposition reprend une partie de la collection permanente de la Cinémathèque en y ajoutant des films, maquettes, costumes, dessins, décors, synopsis et autres projets de l’artiste, la rendant très vivante et accessible même aux plus jeunes. C’est aussi, par la même occasion un hommage au travail de conservation d’Henri Langlois.

On y découvre et recouvre donc un véritable génie qui a compris très vite comment se servir de cet outil naissant, son potentiel public et artistique.

Si vous n’êtes pas convaincu du rôle crucial de Méliès dans le Cinéma, il suffit de voir les œuvres de Georges Lucas, Tim Burton, Terry Gilliam, Steven Spielberg ou Michel Gondry pour s’en convaincre.

Bref, Georges Méliès est certainement le premier FilmGeek et rien que pour ça il faut aller à cette expo ! Courez-y !

Voulez-vous en savoir plus ?
Site officiel de l’exposition
Georges Méliès à la Cinémathèque
A lire :
Le catalogue « L’oeuvre de Georges Méliès » – Éditions de La Martinière / La Cinémathèque française.
A voir :
Méliès, le cinémagicien – Coffret DVD Arte Vidéo
Georges Méliès – Coffret DVD StudioCanal / Fechner Productions

 

Blogs Cinéma : le Best Of de la semaine #10

Aujourd’hui dimanche, Filmgeek, dans le cadre d’une alliance avec 2 autres cinéblogueurs de renom (CinéFeed et Cinéblogywood), vous propose une sélection de leurs meilleurs articles de la semaine afin de vous faire découvrir la crème des blogs ciné.

Au menu de ce Best-of dominical, le chef vous propose une chute, une recette et un poisson :

Hmmm… Vivement la semaine prochaine ! (ou vivement dimanche prochain comme dirait Michel)

Steven Spielberg réalisera Tintin au Tibet

Patatin au Tibet

Après avoir refusé son rôle de conseiller artistique pour les cérémonies d’ouverture et de clôture des prochains Jeux Olympiques de Pékin 2008 cet été, Steven Spielberg monte une nouvelle fois au créneau contre la politique du gouvernement chinois.

Ainsi, Steven Spielberg a donc choisi l’album de Tintin qu’il adaptera sur grand écran et c’est donc sur Tintin au Tibet que son choix s’est arrêté. Rappelons qu’Andy Serkis et Thomas Sangster ont déjà été engagés dans les rôles respectifs du Capitaine Haddock et de Tintin, ou plutôt de leur alter-ego numérique, puisque le film sera réalisé en motion capture, ce qui évitera les incidents de tournages sur place, au Tibet et en Chine.

Source de l’image : l’Actu en Patates de Vidberg
Source de la news