Test du coffret DVD de la saison 1 de Chuck

Chuck

On en avait parlé au tout début de la série, et voici que Chuck est toujours présent sur le PAA (Paysage Audiovisuel Américain).
Pour ceux qui n’auraient jamais allumé leur TV le dimanche après midi sur TF1, on suit Chuck Bartowski, Nerd Herd de chez Buy More (Darty version US). Sa vie change lorsqu’il reçoit un mail de son ancien meilleur ami de fac, Bryce Larkin devenu depuis agent CIA, contenant tous les secrets gouvernementaux. Ces secrets se retrouvent stockés dans le cerveau de Chuck et le transforme en ordinateur ambulant, que le FBI et la CIA cherchent à récupérer et qui va s’avérer une arme puissante dans leur lutte contre l’organisation terroriste nommé Fulcrum.

chuck

Je qualifierai la série d’une version d’Alias, en fun et ne cherchant pas à se prendre au sérieux. Et ce grâce à un casting aux petits oignons avec en tête Zachary Levi dans le rôle de Chuck, Yvonne Strahovski en tant qu’agent « sexy » du FBI et Adam Baldwin l’agent de la CIA, qui vendrait sa mère pour sauver son pays. Ce trio est accompagné de rôles secondaires, principalement les employés de Buy More, qui balayent un large panel de cas sociaux et de geeks en puissance. Un régal.

En ce qui concerne le coffret DVD, il se présente sous la forme d’une seule boite contenant 4 DVDs. Au niveau bonus, on trouve des scènes inédites pour 7 épisodes (sur 13), et les classiques featurettes sur les personnages, la série et le bêtisier. Rien de transcendant, mais ça reste toujours sympa.

Comme vous pouvez le voir à mon enthousiasme, je ne peux que vous conseiller cette série, qui est pour moi une des meilleurs séries comiques du moment (avec The Big Bang Theory, et How I Met Your Mother). Et ça tombe bien, Chuck vient d’être renouvelé pour une troisième saison de 13 épisodes. Du bon travail du créateur Josh Schwartz, déjà à l’origine de The O.C..

chuck

chuck

Nerds or Geeks ?

Photos d'un Nerd

L’arrivée de deux nouvelles séries US, Chuck et The Big Bang Theory , marquent-elles une sorte de reconnaissance/révolution pour nous qui sommes Geeks ou Nerds ?

L’article du New York Times du 24 septembre, aborde ce sujet en s’appuyant sur ces deux nouvelles séries et en regardant l’évolution du traitement du nerd, en les comparant aux « losers » tant au cinéma qu’en littérature.

Voici un petit extrait qui m’a fait beaucoup rire :

Television used to relegate the nerd to the role of sidekick or worst best friend, but now – on « Chuck » and « Big Bang » (and also on the CBS crime drama « Numb3rs « ) – the nerd is the hero, and he even gets the girl.

Homo sapiens hasn’t evolved all that much since prehistoric times; the female of the species still seeks the best provider, even if he’s the one with an asthma inhaler and a pocket protector who plays Xbox Live and collects « Star Trek » memorabilia. Today’s tool-using man is a tool.

The Big Bang Theory raconte l’histoire de Leonard et Sheldon qui voient leurs vies de nerds changées quand ils découvrent leur nouvelle voisine : une belle jeune femme blonde. Voici le type de répliques purement geek …

« -I’m gonna invite her over. Have a nice meal and… chat.

– Chat?! We don’t chat. At least not off-line ! »

Tandis que Chuck est un vendeur d’informatique dans un magasin américain style « Darty ». Du jour au lendemain, tous les secrets de la NSA et de la CIA se retrouvent dans son cerveau. Personnellement en regardant le pilote, j’avais l’impression de me retrouver dans un film de la bande à Ben Stiller et Will Ferrell :).

Bon visionnage !