Critique du film X-Men : Le Commencement de Matthew Vaughn

Après un X-Men 3 et un X-Men Origins : Wolverine, on peut le dire, désastreux, un nouveau projet estampillé X-Men avait de quoi faire peur. Alors que Bryan Singer avait quitté la saga après l’excellent X-Men 2 il revient en tant que producteur sur ce dernier opus et ça se ressent puisque avec Matthew Vaughn (Stardust, Kick Ass) en plus à la réalisation le film est une véritable réussite.

L’histoire se place tout d’abord en 1944 en pleine 2nd Guerre Mondiale avec le petit Erik Lehnsherr qui se voit séparé de ses deux parents emmenés par l’armée nazi.

Après cette introduction maîtrisée où les premiers enjeux du film sont mis en place, on fait un bond dans le temps pour se retrouver en pleine Guerre Froide où nous n’allons pas tarder à découvrir le dessein d’un certain Sebastian Shaw interprété avec plein de classe par un Kevin Bacon épatant.

Car si l’histoire a pour objectif de définir la première rencontre et la relation entre les jeunes Charles Xavier et Erik Lehnsherr, il ne faut pas oublier Sebastian Shaw qui – en plus de vouloir créer une 3ème Guerre Mondiale et asseoir son pouvoir sur le monde – est le déclencheur de ce qui amènera plus tard le duel fratricide entre Professeur X et Magneto.

Le film produit par la 20 Century Fox se veut moins bavard que les productions Marvel (Thor ou Iron Man), je dirais même mieux maîtrisé. D’une part au vu d’un casting bien choisi avec mention très bien pour James McAvoy et Michael Fassbender. Ce dernier pourrait même truster la place de star du métrage tant le film s’intéresse particulièrement à son évolution et comment Magneto va apparaitre. Mais le film réussit tout aussi bien les multiples intrigues de ce prequel et n’oublie pas de faire la part belle aux seconds rôles en nous invitant à la découverte de leurs pouvoirs et nous entraîne dans une séquence d’entraînement fort joliment montée et rythmée.

X-Men : Le Commencement se place alors dans le haut du panier des films de Super-Héros grâce à un casting impeccable, une mise en scène et un scénario maîtrisés ne nous perdant jamais, même si quelques puristes râleront des anachronismes liées à certains mutants. Le film redore le blason de la sage et on espère que ça ne s’arrêtera pas là.

PS : Il n y a aucune scène post-générique.

Romain

 

Blogs Cinéma : le Best Of de la semaine S04E32

best of blog cinema

Romain prend ses marques, on en fera peut-être quelque chose si les petits cochons ne le mangent pas, comme dirait mon père !

Cineblogywood : Paparazzi – Leonardo DiCaprio et Hugh Jackman à New York

Cinefeed : Thor – Cocktail de mythologie germanique et d’humour anglais

Filmosphere : L’aigle de la neuvième légion, la quête en jupette

Hollywood&Co : Dossier – Egéries Disney, Starlettes 100% Recyclables

Filmgeek : Critique du film Insidious de James Wan

Critique du film Thor de Kenneth Branagh

Synopsis : Au royaume d’Asgard, Thor est un guerrier aussi puissant qu’arrogant dont les actes téméraires déclenchent une guerre ancestrale. Banni et envoyé sur Terre, par son père Odin, il est condamné à vivre parmi les humains. Mais lorsque les forces du mal de son royaume s’apprêtent à se déchaîner sur la Terre, Thor va apprendre à se comporter en véritable héros…

 

Alors que les différents trailers, teaser et photos sortis laissaient entrevoir le pire pour le film, il s’avère que Thor est une bonne surprise.

Il faut savoir que Thor fait partie des Avengers dont les studios Marvel mettent en place, depuis le premier Iron Man, la rencontre de tous les super-héros dans The Avengers en 2012. La tache était donc ardue pour Kenneth Branagh qui réalise là son premier blockbuster. Mais on comprend pourquoi il a été choisi, du fait de ses liens étroits avec l’univers Shakespearien, dont regorge Thor.

Pourtant il réussit plutôt bien son exercice et fait découvrir au monde un personnage peu connu, tout du moins bien moins connu que les Iron Man, Spiderman and co. Il fallait donc en plus de revenir aux origines de ce personnage, sensiblement différent des super-héros classiques, les rendre accessible à tous. Parce que le film c’est ça, les origines de la mythologie de Thor, son bannissement sur Terre par son père.

Kenneth Branagh et les scénaristes ne se sont pas vraiment embêtés avec l’introduction des Avengers, c’est simple mis à part un caméo de Hawkeye le film n’évoque jamais cette alliance de super-héros (même si la présence de l’agent Coulson est assez notable). Comme l’a dit le réalisateur lors de la conférence de presse, il a été embauché pour sa vision de Thor et seulement ça. Evidemment l’aspect Avengers n’est pas totalement oublié donc restez bien jusqu’à la fin pour la petite scène, maintenant habituelle, post-générique.

 

Concernant l’histoire elle peut être séparée en deux segments : la Terre et le Royaume d’Asgard. Deux segments traités de façons différentes, si Asgard est abordé sous un angle plus dramatique, les scènes sur Terre, elles, sont plutôt légères la plupart du temps avec la découverte de ce tout nouveau monde par Thor. Ce mélange drame – comédie est je trouve vraiment réussi et bien géré.

Un bémol tout de même, les combats se déroulant sur Asgard et la planète des géants de glace sont une vraie réussite, celui sur Terre est un peu décevant l’ambiance changeant radicalement de ton un peu abruptement. De ce fait le combat semble un peu bâclé.

Une autre réussite du film sont les acteurs, si des doutes pouvaient exister quant à l’interprétation de Chris Hemsworth du dieu Thor ceux ci s’envolent complètement après quelques minutes du film. L’acteur remplit très bien son rôle du dieu arrogant et plein de muscles. Natalie Portman joue une Jane Foster convaincante même si l’actrice semble en deçà de ses réelles capacités. Une des grandes forces du film c’est l’alchimie entre ces deux acteurs, on voit qu’ils ont pris beaucoup de plaisir à jouer ensemble. Mais je donnerai une mention spéciale à Tom Hiddleston jouant Loki le frère de Thor, habitué aux séries télé cet acteur sublime son personnage.

Si l’aspect esthétique était décrié au vu des premières images et notamment l’utilisation de la 3D celle ci trouve toute son importance dans les scènes se déroulant à Asgard. Alors que je ne suis pas adepte de la 3D, cette dernière est réussie et nous plonge dans le monde de Thor par des plans beaux et vertigineux.

Malgré un rythme pas toujours soutenu c’est un film donc plutôt bien réussi qui permet de découvrir ce personnage qu’est Thor et de s’inscrire dans l’univers que Marvel met en place.

 

Romain

Blogs Cinéma : le Best Of de la semaine S04E30

best of blog cinema

Premier WE de vacances depuis Noël, Filmgeek tournera donc un peu au ralenti cette semaine, voici donc un peu de lecture pour compenser :

Cineblogywood : casting de stars pour les Beastie Boys
Filmosphere : Source Code, Moon 2.0
Cinefeed: récapitulatif du box-office 2011
Filmgeek : Conférence de presse du film Thor avec Kenneth Branagh et Chris Hemsworth

Conférence de presse Thor avec Kenneth Branagh et Chris Hemsworth

Aujourd’hui, mardi 12 avril 2011, avait lieu la conférence de presse du film Thor réalisé par Kenneth Branagh et qui sortira sur nos écran le 27 avril.

Je vous propose quelques photos de cette rencontre avec Kenneth Branagh et l’interprète du dieu Thor, Chris Hemsworth. Et on peut dire que ce dernier en impose, j’ai honnêtement pris un petit coup à mon ego en le voyant arriver.

Plus sérieusement, nos deux stars ont répondu avec enthousiasme aux questions que les journalistes dans la salle leur ont posé.

Le réalisateur nous a dit tout d’abord qu’il a eu des facilités à aborder Thor et son univers car on y trouve des liens étroits avec Shakespeare, les relations père/fils/frère par exemple où de grands enjeux comme la guerre ou la mort. Il a pu donner une grande intensité dans les émotions d’une famille royale et  amener une grandeur à l’histoire même si cela se situe dans l’espace.

On lui a ensuite demandé si le choix de réaliser Thor est d’abord un choix d’aller vers l’entertainment, le divertissement et d’attirer surtout les adolescents. Il a répondu qu’à 8 ou 9 ans il aimait beaucoup le comicbook Thor car il était très coloré et le personnage de Thor était fascinant dans la mesure où c’était quelqu’un de très fort physiquement mais possédant des failles intérieurement. Il trouve la question intéressante car pour lui divertir c’est la possibilité de provoquer mais aussi d’aller vers quelque chose de très émotionnel. Pour lui il n’y a pas de règle concernant l’âge, sont film s’adresse à tous, à tout âge on est capable de comprendre le coté artistique et divertissant d’un film.

Une question plutôt « amusante » d’un journaliste, compte tenu des événements, qui a demandé si la Terre est un endroit où on y apprend la sagesse comme l’a fait Thor après son bannissement. Kenneth Branagh répond qu’Odin, le père de Thor et Loki semble aimer la Terre et qu’il y a eu d’ailleurs plusieurs aventures et des enfants (!) et que pour lui (Odin) la Terre peut être un endroit de paix un jour, une lueur d’espoir qui va éclairer l’univers.

On sait que Thor est un personnage d’une franchise que Marvel met en place depuis quelques années avec pour point d’orgue le crossover The Avengers en 2012, ainsi Brnnagh s’est vu demander si il avait conscience de tout ça, du merchandising mis en place , si il avait ressenti une certaine pression durant le tournage. Le réalisateur s’est intéressé seulement à Thor et à son histoire, même si il sait qu’il y’a toute une franchise autour il a volontairement laissé de coté merchandising de la franchise. Il y a eu 3 mois de discussions avec le producteur, tout était vraiment clair entre eux, il sait qu’il a été pris pour sa vision de Thor, il n’a pas été controlé, ils l’ont laissé faire à sa manière. Mais Branagh nous dit aussi que pour lui un film ce n’est pas l’oeuvre d’une seule personne mais c’est une collaboration, c’est quelque chose de collectif, il y a toujours des discussions pour faire le meilleur film possible. Il y revient dessus plus tard en disant que c’est incroyable de voir des milliers de noms défilés lors du générique parce qu’il se rappelle que le film a commencé dans une petite pièce entre lui et une autre personne.

Evidemment Chris Hemsworth a eu droit à quelques questions aussi ^^ et notamment sur son ressenti sur travail de Kenneth Branagh durant le tournage. Il a trouvé formidable de travailler avec un réalisateur de cette trempe, d’autant plus qu’il sait comment bien diriger un acteur étant lui même acteur. Il comprend les acteurs et sait comment leur parler, il sait explorer un personnage sans l’enfermer dans une seule émotion. Ils ont discuter de la dimension du personnage, comment l’aborder. Pour lui jouer Thor c’est comme un rêcve de gosse car étant enfant il a toujours rêvé d’être un super héros (qui n’a jamais rêvé de ça ?) et là il a l’occasion de jouer un personnage qui n’est pas vraiment connu de tous, comme peut l’être spiderman ou superman, du coup ça permet de créer quelque chose de vraiment nouveau. Il trouvait ça intéressant d’explorer le coté humain de Thor, le fait d’humaniser un dieu était captivant.

Pour finir, il a également parlé de sa relation avec Natalie Portman durant le film et justement parce que c’était elle les scènes où ils sont ensemble étaient plus facile à jouer. Il a trouvé la dynamique de leur deux personnages intéressante car Thor et Jane y trouvent un réconfort réciproque.

Première bande annonce US de Thor

En 2008, Marvel lançait son studio, grâce aux recettes de ses licences comics (notamment X-Men et Spiderman, dont ils n’avaient pas le contrôle créatif). Forts du carton de Iron Man et d’une certaine rentabilité d’Hulk, le studio se lançait dans un projet de grande ampleur visant à sortir The Avengers en 2012. En sus des personnages issus de Hulk & Iron Man, il était nécessaire de dédier un film à Thor et Captain América. Les deux films sortent l’année prochaine et on peut découvrir aujourd’hui la première vraie bande annonce du superhéros au marteau. Et ça claque plutôt pas mal.

Porté par Chris Hemsworth qu’on a vu quelques minutes dans Star Trek et qui a depuis gagné quelques kilos en muscles (c’est impressionnant d’ailleurs) et épaulé par Natalie Portman, Thor est réalisé par Kenneth Brannagh. Un choix surprenant mais qui rassure puisque l’homme n’est pas réputé pour faire n’importe quoi. Reste que cette bande annonce n’augure pas autre chose qu’un énième blockbuster d’action qui devrait rapporter ses 350 millions de dollars. Espérons que le film soit plus intéressant qu’un Iron Man 2 soporifique.

J’attends beaucoup plus de Captain America.

Armand

The Black Swan, feat The Chemical Brothers à la BO

Le prochain et très attendu film de Darren Aronofsky, The Black Swan, s’est doté d’une BO sympathique, comprenant une série de tracks composés pour l’occasion.
Outre la collaboration habituelle entre le réalisateur et le compositeur Clint Mansell (le score de The Fountain est fantastique), on y retrouve une série de petites perles dont un nouveau track des Chemical Brothers qui peut être partiellement découvert sur youtube:

Le film lui même semble donner dans le thriller fantastique, un genre auquel le réalisateur de Requiem for a Dream ne s’est pas encore frotté. Alors que le projet de reboot de Robocop est passé à la trappe suite à la banqueroute de MGM (restructurée et focalisée sur le remake de l’Aube Rouge et du Hobbit sous la houlette de Peter Jackson), Black Swan reste dans la veine plutôt intimiste d’Aronofsky. Portée par Natalie Portman qu’on retrouvera l’année prochaine dans le blockbuster Thor, The Black Swan est un des films que j’attends avec une impatience grandissante en cette fin d’année.

Armand

La Grande Question : Qui pour rassembler les Vengeurs ?

marvel_logos

Alors qu’Iron Man 2 va bientôt sortir en salle, le contrat pour la réalisation du crossover ultime The Avengers est en passe d’être signé. Mais par qui ?

Pendant longtemps le nom de Jon Favreau avait circulé, après le carton critique et public d’Iron Man, ce dernier était en position de force pour diriger la super-équipe de Marvel, mais pour des problèmes « d’emploi du temps », il se contentera du post de producteur exécutif. Mais pourquoi donc ? Certainement parce que le projet est plus casse-gueule qu’il n’y paraît : Iron-Man est excellent, Hulk déjà moins bon, réussir un Captain America pas ridicule semble difficile et enfin Kenneth Branagh va tourner Thor qui est quand-même un grand blond avec un marteau magique. Le mélange des quatre peut-être fun sur du papier mais sur grand écran c’est une autre histoire !

Après un Hulk médiocre, Louis Leterrier s’était porté aussi candidat pour diriger la team. Le monsieur avait presque l’air crédible, son sort étant lié au succès du Choc des Titans qui malheureusement, et ce malgré un excellent premier WE, s’est bien cassé la gueule au box-office US et c’est fait un peu calmer par les critiques. C’est donc un peu grillé pour le frenchy à moins d’une surprise de dernière minute.

Le favori actuel est Joss Whedon, bien connu des geeks pour ses créations TV Buffy, Angel et Firefly, mais aussi pour ses détours au ciné avec les scénarios de Titan A.E.Alien: Resurrection et Toy Story, et enfin la réalisation au ciné de Serenity, suite et fin de Firefly. Du lourd pour les fans donc, mais rien non plus de gigantesque en particulier niveau ciné, où même si son space-opera old-school avait franchement de la gueule, il n’est pas encore très expérimenté. Il avait bien tenté de s’attaquer à Wonder Woman mais le projet ayant capoté, ainsi que sa série Dollhouse, il s’est rabattu sur une web-série musicale déjantée avec Dr. Horrible’s Sing-Along Blog.
Joss a donc une bonne base de fans (mais pas assez pour sauver ses séries), il touche sa bille en comics étant lui-même scénariste et sait créer des univers : pourquoi ne pas lui laisser sa chance ? Au moins à l’écriture du script ?

Bilan : un réal inexpérimenté mais connaisseur, un autre qui a fait ses preuves mais qui semble sceptique et un troisième qui croit en ses rêves. Moi aussi, j’ai envie d’y croire en ce film, mais ça me paraît de plus en plus compliqué malgré les efforts de Marvel d’unifier le tout et garder une certaine continuité. Le projet est énorme, les enjeux aussi, la question est donc cruciale :

Vous voyez qui pour rassembler les Vengeurs ?

Chris Evans sera Captain America

Je ne sais pas si vous avez suivi l’actualité récente de Marvel, mais il y avait une certaine effervescence en Californie pour le rôle convoité de Captain America.

Continuer la lecture de « Chris Evans sera Captain America »

Marvel Versus Disney

Vous le savez tous, Disney (la firme aux grandes oreilles), a racheté Marvel (la firme aux collants moulants) et tout son catalogue au grand complet peuplé d’un bestiaire de plus de 5000 mecs aux goûts vestimentaires plus que douteux et dont c’est le moindre des soucis.

A priori ça pourrait être une bonne chose, entre les moyens de la major et la centralisation future des licences ça permettrait d’avoir un peu plus de sous et de cohérence pour les prochaines adaptations au ciné. Sans compter le développement des éventuels parcs d’attraction, films d’animation en 3D, produits dérivés à la con (ah non, ça ils le font déjà très bien che Marvel), etc.

Mais c’est sans compter deux points non négligeables mais pas forcèment évidents à première vue car autant Marvel ne vend plus beaucoup de comics et Disney cartonne grâce à Pixar, autant les adaptations de ces comics cartonnent totalement au ciné et n’ont pas à rougir comparées aux autres sorties de Disney.

Ainsi comme on peut le voir dans ce tableau, certaines années, la balance penche nettement du côté des masques plutôt que de Mickey (cliquez dessus pour la version lisible sans superpouvoir) :

marvel versus disney

Maintenant regardons un peu vers le futur car c’est là que les choses deviennent intéressantes : Marvel a en projet pas moins de 15 films pour les 5 prochaines années !

2010
Iron Man 2

2011
Thor
The First Avenger: Captain America
Deadpool
X-Men Origins : Wolverine 2
X-Men: First Class
Magneto
Spider-Man 4

2012
Ant-Man
The Avengers
Nick Fury

Non-datés :
Spider-Man 5
Spider-Man 6
Runaways
Gambit
Blade Reboot
Fantastic Four Reboot
Silver Surfer

Vu comme ça, on peut dire que c’est plutôt un smart move de Disney ^^ et personnellement la perspective d’un combo Marvel-Pixar me rejouit au plus haut point !

Source : http://moviefill.com/Marvel-vs-Disney-18639/