Ghent Episode V: le pire strikes back (Astroboy)

Ma journée d’hier s’était admirablement terminée avec une projection de My Dearest Enemy, un chouette film sud-coréen goûtu et bien mis en scène. Ce matin, une petite gueule de bois m’empêche d’arriver à l’heure pour  Marching Band de, et en présence de, Claude Miller.
Tant pis, il me reste Astroboy à 11h45.

Astroboy, c’est la version feature film d’Astro le petit Robot qu’une part d’entre-vous a vu étant gamin. A la base, Astroboy est un manga d’Ozamu Tezuka qui date de 1952. La série TV arriva sur les écrans japonais dans les années 60. Après diverses adaptations, Summit Entertainment achète les droits et c’est le studio d’animation Imagi (TMNT Tortues Ninjas) qui développe le film sous la direction de David Bowers. Bowers n’en est pas à son coup d’essai en film d’animation CG puisqu’il a co-dirigé Souris City pour le compte de DreamWorks et Aardaman.

Je ne sais pas si Astroboy est vraiment fidèle au manga, mais apparemment on retrouve les mêmes thèmes.
Le fils du professeur Tenma, Toby, disparaît au cours d’un test qui tourne mal et Tenma décide de créer un humanoïde avec les « souvenirs » de Toby (merci d’ADN) mais tuné avec des fusées, armes etc (sauf les néons sous la caisse). Il est animé par une matière bleue extraterrestre positive. La création de cette matière est contrebalancée par la force rouge, néfaste, que le méchant-militaire-avide-de-pouvoir-veut-piquer. En plus, Toby 2.0 est renié par papa parce qu’il n’est qu’un robot. Astro est dégagé de Metropolis, la cité volante, et tombe sur à la surface (poubelle de Metropolis). Là il va rencontrer des gens nianianiania, considération humaniste, environnementale… Classique.

Bonne adaptation ou pas, Astroboy reste un film à destination exclusive des enfants. Malgré quelques personnages prévisibles mais marrants, le film enfile stéréotypes et situations convenues. Difficile de ne pas bailler durant la dernière demi-heure du film. Après Robots en 2005 et Wall-E en 2008, tous deux jouant dans des registres différents, le challenge était difficile à relever pour les studios impliqués. Le constat d’échec est implacable. Visuellement, le film n’a aucun brio et Robots est toujours plus impressionnant, malgré ses 4 ans d’âge. Ne parlons pas de Wall-E qui frôlait la perfections. Les doubleurs font correctement leur boulot à l’exception de Nicolas Cage qui cabotine plus que de raison.

C’est définitivement l’absence d’émerveillement visuel qui laisse le film de Bowers englué dans son message sans finesse. John Ottoman assure de son côté à la BO sans parvenir à transcender le film. A l’impossible, nul n’est tenu.

Je ne puis donc pas vous conseiller d’aller voir Astroboy, sauf si vos enfants veulent aller le voir, que vous n’avez pas déjà vu Up ou qu’il n’y a rien d’autre sur grand écran. Enfin si vous avez une grosse TV, passez-vous le bluray de Wall-E.

Le wiki d’Astroboy: http://en.wikipedia.org/wiki/Astro_Boy

Un PC WALL-E

Wall-E PC

Les russes de chez CaseMods ont l’air d’avoir bien apprécié le film WALL-E de Pixar, tant et si bien qu’ils se sont lancés dans la construction d’un PC en forme de Wall-E, rien que ça !

Wall-E PC 1

Wall-E PC 2

Wall-E PC 3

Bilan : ce WALL-E PC est mignon tout plein, mais ça fait quand même beaucoup de taf  (cf. les 19 pages d’étapes de construction) et maintenant je suis curieux de voir EVE version Mac d’autant plus qu’elle a déjà le design Apple 🙂

Via Nowhereelse

Le Palmarès des Oscars 2009 ?

academy awards oscars

Au fil du net je suis tombé sur ce scan de ce qui pourrait être la liste des gagnants des Oscars 2009.

palmares des oscars 2009 academy awards winners

Alors, oui, bien-sûr ce leak est trop énorme pour être vrai et c’est donc certainement un gros fake mais cette liste des winners des Academy Awards 2009 est plutôt sympa et ça ne me dérangerait pas qu’elle se révèle finalement vraie.

En fait, c’est quasiment exactement le palmarès que je souhaiterai voir ^^ attendons de voir ce WE si ces prédictions se réalisent !

MAJ : Comme nous le présagions, il s’agit effectivement d’un gros fake, l’Académie des Oscars a envoyé un démenti pour clarifier les choses. Un leak est quasi-impossible car seulement deux personnes connaissent les résultats avant la cérémonie, ce qui réduit fortement les risques de fuites.

Via

Les Nominations des Oscars 2009

academy awards oscars

Après un palmarès des Golden Globes 2009 assez juste, voici donc enfin les nominations pour les Oscars 2009 qui sont elles plutôt décevantes : pas de TDK ou de Wall-E pour la statuette du Meilleur Film, absence de l’Italie dans la catégorie du Meilleur Film Etranger (entre Gomorra et Il Divo, y avait pourtant du très lourd !)  et surtout strictement aucune surprise. Conformisme quand tu nous tiens.

Enfin, réjouissons-nous de la présence de Bons Baisers de Bruges au scénario et de Robert Downey Jr. pour Tropic Thunder, car les deux furent excellents. RDV le 22 février 2009 !

Allez ! C’est maintenant l’heure des pronostics, tous à vos commentaires ! 🙂

Meilleur Long Métrage

  • L’Etrange Histoire de Benjamin Button (Paramount and Warner Bros.)
  • Frost/Nixon (Universal)
  • Howard Milk (Focus Features)
  • The Reader (The Weinstein Company)
  • Slumdog Millionaire (Fox Searchlight)

 

Meilleur acteur

  • Richard Jenkins dans The Visitor
  • Frank Langella dans Frost Nixon, l’heure de vérité
  • Sean Penn dans Harvey Milk
  • Brad Pitt dans L’Etrange Histoire de Benjamin Button
  • Mickey Rourke dans The Wrestler

 

Meilleure actrice

  • Anne Hathaway dans Rachel Getting Married
  • Angelina Jolie dans L’Echange
  • Melissa Leo dans Frozen River
  • Meryl Streep dans Doute
  • Kate Winslet dans Le Liseur

 

Meilleur acteur dans un second rôle

  • Josh Brolin dans Milk
  • Robert Downey Jr. dans Tonnerre sous les Tropiques
  • Philip Seymour Hoffman dans Doute
  • Heath Ledger dans The Dark Knight, le chevalier noir
  • Michael Shannon dans Les Noces Rebelles

 

Meilleure actrice dans un second rôle

  • Amy Adams dans Doute
  • Penelope Cruz dans Vicky Cristina Barcelona
  • Viola Davis dans Doute
  • Taraji P. Henson dans L’Etrange Histoire de Benjamin Button
  • Marisa Tomei dans The Wrestler

 

Meilleur réalisateur

  • David Fincher pour L’Etrange Histoire de Benjamin Button
  • Ron Howard pour Frost Nixon, l’heure de vérité
  • Gus Van Sant pour Harvey Milk
  • Danny Boyle pour Slumdog Millionaire
  • Stephen Daldry pour Le Liseur

 

Meilleur scénario original

  • Courtney Hunt pour Frozen River
  • Mike Leigh pour Be Happy
  • Martin McDonagh pour Bons Baisers de Bruges
  • Dustin Lance Black pour Harvey Milk
  • Andrew Stanton pour Wall-E

 

Meilleur scénario adapté

  • Eric Roth et Robin Swicord pour L’Etrange Histoire de Benjamin Button
  • John Patrick Shanley pour Doute
  • Peter Morgan pour Frost Nixon, l’heure de vérité
  • David Hare pour Le Liseur
  • Simon Beaufoy pour Slumdog Millionaire

 

Meilleur film en langue étrangère

  • La Bande à Baader
  • Entre Les Murs
  • Departures
  • Revanche
  • Valse avec Bashir

 

Meilleur film d’animation

  • Volt, star malgré lui
  • Kung Fu Panda
  • Wall-E

Découvrez le reste des nominations dans la suite : Continuer la lecture de « Les Nominations des Oscars 2009 »

Burn-E, court-métrage Pixar dans les bonus DVD de Wall-E

Wall-E, le meilleur film de l’année et certainement le meilleur Disney Pixar, sort bientôt en DVD et Blu-Ray et il sera accompagné d’un nouveau compère dans les bonus : Burn-E.

Burn-E est lui aussi un petit robot sur l’Axiom et vous pourrez découvrir ses aventures dans le court-métrage inédit présenté sur la galette et dans la suite de cet article.

Continuer la lecture de « Burn-E, court-métrage Pixar dans les bonus DVD de Wall-E »

Blogs Cinéma : le Best Of de la semaine S02E02

banniere best of filmgeek

Aujourd’hui dimanche, Filmgeek, dans le cadre d’une alliance avec 2 autres de renom (CinéFeed et Cinéblogywood), vous propose la nouvelle saison de la sélection de leurs meilleurs articles de la semaine afin de vous faire découvrir la crème des blogs ciné.

Au menu de ce best-of : un ouragan, une île et un robot lego.

Lego WALL-E

lego Wall-E

Après avoir vu 3 fois WALL-E cet été, je ne me lasse toujours pas et j’ai toujours envie en sortant de la salle d’avoir mon propre robot et pas seulement pour nettoyer mon appart 😉

Grâce à bazmark de Trossen Robotics c’est maintenant possible avec son Lego Wall-E dont voici les détails techniques :

Wall-E lego

He is entirely made of Lego parts and Lego NXT Mindstorms Robotic System for brains, he is fully automated and animated and programed using Labview’s NXT-G software. I have built many prototype before coming to this final revision (wall-e rev.3)

Technical specs:
1 Mindstorms NXT with rechargable pack,
3 Lego NXT Servo Motors,
4 Lego PowerFonctions motors,
2 PF IR receiver,
1 UltraSonic sensor,
1 Sound sensor,
1 InfraRed link sensor, (HiTechnic)
1 NXTservo module and
1 mini RC servo, (Mindsensors)
10 AA batteries
Lego parts mainly from the Bulldozer set #8275 and other parts from various technic sets.

Voir le Wall-E en Lego et en action dans la suite : Continuer la lecture de « Lego WALL-E »

Blogs Cinéma : le Best Of de la semaine #21

banniere best of filmgeek

Aujourd’hui dimanche, Filmgeek, dans le cadre d’une alliance avec 2 autres de renom (CinéFeed et Cinéblogywood), vous propose une sélection de leurs meilleurs articles de la semaine afin de vous faire découvrir la crème des blogs ciné.

Au menu de cette semaine : un vieux, un archétype et un WALL-E.

[Exclusif] Critique de Wall-E le nouveau film de Disney-Pixar

Avertissement : Cette critique est garantie 0% spoiler, la presse classique (Première, Studio, Ciné Live et les autres que je salue au passage) étant sous embargo, elle n’a pas encore diffusé de critiques et la promo du film étant bien menée, peu d’éléments de l’histoire ont réellement été révélés et c’est tant mieux.

Enfin mes propos pourront vous paraître exagérés mais il n’en est rien, je n’ai rien pris, je suis clean, je sors juste d’un des meilleurs films de l’année et des plus enthousiasmants.

wall_e

Le synopsis :

Wall-E est le dernier être sur Terre et depuis 700 ans il fait ce pourquoi il a été conçu : il nettoie. Mais au fil des objets amassés, sa personnalité se développe, son caractère se forme et ses émotions naissent dont la solitude. Jusqu’à l’arrivée d’Eve qui elle aussi a une directive à exécuter.

Date de sortie : 30 Juillet 2008
Réalisé par Andrew Stanton et avec Ben Burtt, Fred Willard, Jeff Garlin.

Le bon :

Wall-E est le passage à l’âge adulte, après Ratatouille, la frontière entre film d’animation et film classique n’a définitivement plus lieu d’exister. Ou comment la complexité est au service de l’apparente simplicité.

Wall-E est un film somme, l’aboutissement de tous les précedents films de Pixar et Lasseter mais pas seulement comme on peut le voir dans le générique où l’on évoque modestement l’Histoire de l’Art.

On y retrouve des émotions héritées des films muets, des sentiments provenant des meilleures comédies musicales, de la réfléxions comme les meilleurs films de SF savent nous en donner.

Ajoutez à cela des personnages charismatiques et des références bien senties aussi bien cinématographiques que geeks et vous obtenez un film génial.

Lasseter peut partir tranquilou à la retraite, la boucle est bouclée.

Le moins bon :

Le film risque donc d’être un peu difficile d’accès pour les enfants. Même si je pense que la qualité de l’animation et son efficacité peut les toucher. Il faudra donc attendre de voir les réactions directement dans les salles en souhaitant que le film ait le succès qu’il mérite.

Le Bilan :

Vous vous en doutez, le film m’a beaucoup plu. C’est, je le pense sincèrement, une œuvre majeure de Pixar mais aussi du cinéma en image de synthèse, marquant une nouvelle étape pour le Cinéma tout court tel un aboutissement sous la forme d’une ouverture vers le futur.

Ce film est donc l’occasion idéale de sortir le label FG ! 🙂

A voir et à revoir, avec des enfants ou entre amis, au ciné puis en Blu-Ray.

Remerciements : Allociné pour l’excellente soirée et la surprise de taille, Heaven et Alain pour l’invitation et Buy n Large pour tout le reste.

Le Guide Filmgeek 2008 des Blockbusters

Blockbusters

Avec la sortie ce mercredi d’Iron Man c’est la saison des blockbusters qui s’ouvre et cette année 2008 s’annonce riche en émotions et en explosions.

Bien-sûr cela fait plusieurs mois que l’on vous tient au courant de l’actu jour après jour de ses superproductions mais il est peut-être utile de vous faire une petite piqûre de rappel, afin de n’en oublier aucun, sous forme de récapitulatif exhaustif.

Voici donc les 56 films qui sortiront cet été aux US, dans les prochains mois en France et que nous attendons avec la plus grand impatience.

indy4

Mon Top 10 :

  • Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal
  • The Dark Knight – Chevalier Noir
  • Iron Man
  • X-Files : I Want to Believe
  • L’Incroyable Hulk
  • Hellboy II: The Golden Army
  • Wall-E
  • Tropic Thunder
  • Speed Racer
  • Hancock

dark knight poster banner

Mais aussi les autres gros films :

Pineapple Express, Star Wars : The Clone Wars, Get Smart, What happens in Vegas, Les Chroniques de Narnia : Le Prince Caspian, Sex and the City, You don’t mess with the Zohan, Kung Fu Panda, The Love Guru, Wanted, Voyage au centre de la Terre 3D, Meet Dave, Mamma Mia!, Space Chimps, La Momie 3, He’s just not that into you, Crossing Over, The Accidental Husband et Fly me to the Moon.

Pendant ce temps, de grands noms de la réalisation en profiteront pour sortir leurs nouveaux films, on les attend forcément un peu au tournant : The Happening (de M. Night Shyamalan), The Fall (de Tarsem Singh), Redbelt (de David Mamet), The Mother of Tears (de Dario Argento), Towelhead (d’Alan Ball), Bangkok Dangerous (des frères Pang) et Babylon A.D. (de Mathieu Kassovitz).

A suivre : Les surprises éventuelles (on vous aura prévenu)

Continuer la lecture de « Le Guide Filmgeek 2008 des Blockbusters »