Paul (Greg Mottola) Video Blog

Greg Mottola, à qui l’on doit Supergrave et Adventureland – Job d’été à éviter revient avec Paul, qui est en phase de post-prod. Il pique à Edgar Wright (Shaun of the Dead, Hot Fuzz) son couple fétiche pour son prochain long, sobrement intitulé Paul. Simon Pegg et Nick Frost se retrouveront donc dans cette nouvelle comédie produite chez les Anglais de Working Title. Et chez Working Title, on ne fait pas les choses à moitié quand il s’agit de comédies et la production s’est donc fendue d’un blog vidéo pour satisfaire les fans -anglais- du duo masculin le plus fun du siècle.
Malheureusement pour vous, jeunes francophones, le video blog est uniquement en anglais, mais en Youtube HD. Malgré tout, ça vaut le coup d’oeil pour comprendre ce qui se trame dans Paul (sortie en 2011).

Les vidéos sont rassemblées ICI.

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec l’humour des deux énergumènes, je ne saurais trop vous conseiller de louer ou acheter Shaun of the Dead, qui a marqué de son empreinte la comédie zombie dont Bienvenue à Zombieland a suivi les traces, et Hot Fuzz, comédie qui tourne en dérision une série de blockbusters américains dont Point Break ou Bad Boys. Ca se trouve facilement chez Universal.

Pour ceux qui voudraient bosser dans le cinéma, tentez votre chance chez Working Title ! Le studio anglais propose son programme « Action! » avec des financement à la hauteur de 14 k£ (soit un peu moins de 20 KEur) pour un stage dans les studios Londonniens.

Le lien ICI.

Bonne chance !

Green Zone (Damon-Greengrass)

matt-damon-green-zone-309-10-27

Entre les petits budgets indie de Soderbergh (The Informant) et les films du grand Clint, Matt Damon bosse avec Paul Greengrass. Le couple diablement efficace des films Bourne (La Mort dans la Peau et La Vengeance dans la Peau) se retrouve pour un thriller politique se déroulant -comme c’est original- au Moyen Orient. Damon avait déjà tourné dans ce genre de films en 2005 avec Clooney dans l’excellent Syriana. Le film, produit par Working Title, semble plutôt proche d’un The Kingdom que d’une fiction intellectualisante.

Sans plus attendre, le trailer:


 

Greengrass n’a plus à prouver qu’il sait tenir une caméra et il renoue avec le cinéma engagé qui l’a fait connaître (Bloody Sunday). Working Title à la production montre aussi que le film ne sera pas contrôlé par les studios américains, la branche british d’Universal et Studio Canal ayant toujours fait ce qu’elle a voulu. Il sera néanmoins difficile pour Damon et Greengrass de surpasser le brio de Scott pour Body Of Lies.

Le trailer n’est pas vraiment affriolant, mais connaissant PG, MD et le scénariste Brian Helgeland, on peut s’attendre à une bonne histoire bien racontée. On devrait avoir plus d’infos dans les prochains mois.